Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J10 : FLEURY se rechauffe, ALBI se réjouit, MONTPELLIER sur la fin

Pour cette 10e journée, Fleury a remporté son deuxième match de la saison.



FLEURY - RODEZ : 2-0

Alors que le thermomètre affichait en dessous de 0°C, les joueuses du Fleury ont réchauffé l'ambiance en s'imposant à domicile face à un adversaire direct pour le maintien.

Emmenées notamment par une ancienne Ruthénoise Haupais, les locales se montraient pressantes et au terme d'une belle action collective, Palacin trouvée en profondeur marquait en deux temps (1-0, 7'). Saunier permettait aux Rafettes de réagir mais son tir de 20 m passait au ras du poteau (13e). Les occasions locales étaient plus franches avec un centre de Palacin depuis la droite pour Fernandes au second poteau dont la reprise était déviée en corner par Garcia (26e). Fernandes n'allait pas être en réussite dans cette rencontre, sa frappe brossée terminait sur le poteau droit (56e) avant de trouver à nouveau le montant adverse (69e). Fleury ne faisait pas le break, Amani seule au point de penalty frappait en pivot, Garcia arrêtait avant finalement qu'un hors-jeu ne soit signalé (52e). Rodez y croyait, tout du moins aurait pu, lorsque sur un bon travail de Banuta, le centre amenait une mésentente entre Multari et sa gardienne, Peruzzetto esseulée ne sentait pas le coup (63e). Finalement, ce sont deux remplaçantes qui faisaient la différence : Dunord sur un bon centre de Chatelain reprenait pour le 2-0 (80'). Fleury revient à un point de Rodez avec cette victoire avant de se rendre à Guingamp, tandis que les Ruthénoises devront réagir en recevant l'OM.


Fleury - Rodez : 2-0 (1-0)
Fleury-Mérogis (Stade Lascombe) - 154 spectateurs
Arbitre : Camille Soriano

1-0 Sarah PALACIN 7 (Action collective avec une passe en profondeur pour Palacin repoussée par Garcia, qui suit et conclut de 15 m par une frappe du gauche de Palacin)
2-0 Danaé DUNORD 80' (Coup franc, le ballon arrive à Chatelain sur la gauche de la surface qui centre à terre pour Dunord)

Avertissements : Infante 80', Garcia 81'

Fleury : Gignoux ; Sissoko, Haupais, Multari, Coudon ; Clemaron, Corboz ; Palacin (Chatelain 77'), Amani (Traïkia 84'), Fernandes (Dunord 70') ; Rabanne (cap.)
Banc : Benoist, Traikia, Dunord, Chatelain, Jouan
Rodez : Garcia ; Banuta, Infante, Guitard (cap.), Hoarau (Noiran 46') ; Saunier, Da Costa (Bonet 72'), Austry ; Bodain, Peruzzetto, Cance
Banc : Niphon, Bonet, Noiran, Tyryshkina

SOYAUX - MONTPELLIER : 1-5

Les Montpelliéraines ont fait craquer Soyaux en fin de match infligeant un large succès au tableau d'affichage après avoir pourtant été égalité jusqu'à la 82e minute.
Soyaux débutait bien mal sa rencontre, concédant sur un corner de Toletti, un but de Blackstenius de la tête (0-1, 4'). Soyaux a du répondant mais ne se procurait pas d'occasion. A l'inverse, en contre, Jakobsson venait buter sur Moinet (17e) alors que Torrecilla tentait un premier lob sur Moinet (32e). La suite lui donnera raison... Mais avant d'en arriver là, Soyaux revenait avec les mêmes intentions, et mettait encore du coeur à l'ouvrage. Verges frappait de 25 m mais ne trouvait pas le cadre (53e). C'est finalement sur l'offensive suivante et un corner obtenu par Dumont que les Charentaises étaient récompensées. Boudaud le frappait, Gérard ne le captait pas et Babinga égalisait en embuscade (1-1, 55'). La rencontre était ouverte et si Montpellier affichait son potentiel offensif, la conclusion n'était pas au rendez-vous. Il fallait les apports de Karchaoui pour déséquilibrer la défense. Une première fois sur le côté gauche son centre était coupé par Léger qui redonnait l'avantage (1-2, 82'). Elle allait offrir le quatrième à Gauvin (1-4, 90+1'). Le match avait cependant basculé entre-temps sur le troisième but héraultais. Moinet, avancée, Torrecilla tentait un lob de 40 m et le break était fait (1-3, 89'). Le dernier mot revenait à Blackstenius qui après avoir touché la barre sur une tentative de lob aussi (87e), filait au but clore le score (1-5, 90+3'). Dur dur pour Soyaux.

Soyaux - Montpellier : 1-4 (0-1)
Soyaux (Stade Léo Lagrange)
Arbitre : Solen Dallongeville

0-1 Stina BLACKSTENIUS 4' (Corner de Toletti qui arrive sur Blackstenius pour une reprise rageuse de la tête)
1-1 Pamela BABINGA 55' (Corner de Boudaud Gérard relâche, Babinga reprend)
1-2 Marie Charlotte LÉGER 83' (Centre fort devant le but de Karchaoui depuis la gauche repris par Leger)
1-3 Virginia TORRECILLA 89' (Lob de 40 m sur Moinet avancée)
1-4 Valérie GAUVIN 90+1' (Débordement de Karchaoui à gauche qui centre et trouve la tête de Gauvin)
1-5 Stina BLACKSTENIUS 90+3' (Blackstenius file au but et ajuste la gardienne)

Avertissement : Dekker 24'

Soyaux : Moinet ; Awona, Rouge, Verges (Deschamps 72'), Boudaud ; Dumont, Tandia (cap), Nakkach (Courel 85'), Djebbar ; Babinga (Fleury 81'), Bourgouin
Banc : Munich, Deschamps, Clerac, Courel, Fleury
Montpellier : Gérard ; Torrent, Agard, Dekker, Karchaoui ; Cayman (Gauvin 77'), Toletti (cap.), Torrecilla, Le Bihan (Léger 69') ; Jakobsson (Romanelli 90'), Blackstenius
Banc : Joly, Romanelli, Léger, Gauvin, Uffren

ALBI - GUINGAMP : 2-0

Après avoir évité de concéder l'ouverture du score d'entrée sur un coup franc repoussé par Leuko (1re), Albi ouvrait le score sur penalty sur une faute de Meffometou. Rouzies se chargeait de le convertir (1-0, 10'). Les Albigeoises pensaient même mener 2-0 lorsqu'un ballon de Khoury semblait avoir franchi la ligne (15e). Cazeau manquait ensuite une belle occasion sortie sur la ligne par la défense (24e). Les Guingampaises avaient du mal à approcher du but local, Le Garrec tentait de 30 m sa chance (30e) et sur un coup franc, elle voyait Lambert s'en saisir (44e). Juste avant le repos, Khoury puis Cazeau étaient proche du 2-0 mais la main de Meffometou qui repoussait la seconde occasion n'était pas sifflée.
En seconde période, Guingamp n'allait pas réussir à revenir et c'est même la néo-internationale B, Cazeau, qui donnait un deuxième but d'avance. Lancée par Benlazar, elle venait tromper Durand d'une frappe puissante du droit (2-0, 76'). Cette victoire permet à Albi de passer 7e et de dépasser son adversaire du jour au classement.


Albi - Guingamp : 2-0 (1-0)
Albi (Stade Maurice Rigaud) - 254 spectateurs
Arbitre : Maika Vanderstichel

1-0 Manon ROUZIES 10' s.p. (Main de Meffometou. Rouzies du droit prend Durand à contre-pied sur sa droite)
2-0 Kimberley CAZEAU 76' (Lancée par Benlazar, Cazeau élimine Lorgere et trompe Durand d’une puissante frappe du droit)

Avertissement : Leuko 81'
Albi : Lambert ; Stefanovic (Belkhiter 62'), Mitchai (cap.), Rouzies, Schlepp ; Benlazar, Leuko, Roy Petitclerc, Mijatovic (Closset 55') ; Khoury (Saulnier 73'), Cazeau
Banc : Sahraoui, Belkhiter, Pantelic, Closset, Saulnier
Guingamp : Durand ; Dinglor, Debever, Lorgeré, Meffometou ; Pervier (cap.) (Bueno 83'), Palis ; Ollivier (Fourré 61', Morin 64'), Le Garrec, Robert ; Oparanozie
Banc : Lebastard, Morin, Fourre, Bueno, Abadou

Mardi 5 Décembre 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :