Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J11 : MONTPELLIER conforte sa troisième place

En s'imposant à Soyaux, Montpellier a creusé un écart conséquent avec le quatrième avant même de disputer son premier match en retard mercredi prochain face à Albi. La victoire s'est rapidement dessinée en Charente grâce à Jakobsson et Thomas.



#D1F - J11 : MONTPELLIER conforte sa troisième place
Les consignes de Jean-Louis Saez sont bien passées dans le camp héraultais. Avec un avantage de 2-0 après moins de vingt minutes, Montpellier avait fait le plus dur. Un premier but survenu après neuf minutes sur une relance de la gardienne sojaldicienne aussi renvoyée par la tête de Dekker vers Jakobsson. La Suédoise entrait dans la surface pour conclure d'une frappe croisée du gauche dans le petit filet opposé et inscrire son neuvième but de la saison (0-1, 9'). Moins de dix minutes s'écoulaient et sur un corner de Karchaoui de la droite vers la gauche, Thomas venait couper la trajectoire au premier poteau devant Munich (0-2, 18'). Le plus dur était face à une équipe de Soyaux spectatrice dans cette première période. L'addition aurait être plus lourde lorsque Jakobsson touchait le montant (35e), ou encore sur le duel perdu par Thomas face à la gardienne locale, et que Le Bihan qui avait suivi ne convertissait pas en but (45e).

Munich sort le penalty de Jakobsson

N'ayant pas fait un break à 3-0 laissait finalement des regrets à l'entraîneur montpelliérain Jean-Louis Saez qui voulait gérer au mieux les efforts avant de rejouer mercredi devant Albi : "A 2-0, même si on avait fait le plus dur, il fallait se rendre le match plus facile car on rejoue dans trois jours. Le but était de tuer le match rapidement mais à 2-0, ce n'est jamais suffisant. Il aurait pu réduire le score et rendre le match plus incertain". C'est d'ailleurs ce qu'imposait les Charentaises en revenant avec un tout autre état d'esprit après le repos : "On est passé un peu au travers avec un manque de caractère, de personnalité. On n'a pas fait les bons choix. Le message est mieux passé en deuxième, on a joué plus libéré" constatait malgré tout avec amertume Nicolas Goursat. Soyaux tentait de revenir au score et Babinga était proche de conclure un beau mouvement butant finalement sur Philippe (78e). Les Héraultaises restaient dangereuses grâce à Jakobsson. Cette dernière obtenait même un penalty. Elle cherchait à se faire justice mais butait sur Munich, Torrecilla récupérait mais trouvait le poteau opposé, avant le dégagement de Deschamps (82e) ! Montpellier plus en difficulté en seconde période, Jean-Louis Saez l'expliquait après match : "L'état du terrain, la fatigue de sept heures de car. On a eu un peu plus de déchets. Quand on pense à tuer le match, c'est ce qui se passe souvent, on se relâche un peu". Nicolas Goursat a pour sa part apprécié la réaction : "On sait les axes de travail que l'on a. Il faut arrêter d'être spectatrices et avoir plus de caractère. La moindre erreur coûte chère face à ce genre d'équipe. Il y a eu de gros efforts sur les 45 dernières minutes, on va retenir ça".

Dimanche 18 décembre 2016 à 14h30
Soyaux (Stade Léo Lagrange)
Soyaux - Montpellier : 0-2 (0-2)
Spectateurs : 450
Arbitres : Elodie Coppola assistée de Abderazak Jamali et Zouhayer Atia.
Buts : Sofia Jakobsson 9', Lindsey Thomas 18'
Avertissement : Cynthia Viana 84' pour Soyaux

Soyaux : 30-Romane Munich ; 20-Laura Lepine (2-Anaïs Dumont 46'), 19-Julie Thibaud, 27-Cynthia Viana, 5-Marie Aurelle Awona ; 6-Elodie Nakkach (14-Lydia Belkacemi 46'), 4-Justine Deschamps, 22-Siga Tandia ©, 7-Anna Clerac (26-Allison Blais 87') ; 15-Pamela Babinga, 17-Laura Bourgouin, Entr.: Juan Paredes et Nicolas Goursat
Non utilisées : 16-Cassandra Moinet, 8-Maud Hurault
Montpellier : 16-Laëtitia Philippe ; 4-Marion Torrent, 5-Laura Agard, 23-Linda Sembrant ©, 7-Sakina Karchaoui (18-Marie-Charlotte Léger 60') ; 29-Clarisse Le Bihan (14-Virginia Torrecilla Reyes 79'), 6-Anouk Dekker, 8-Sandie Toletti, 11-Genessee Daughetee ; 10-Sofia Jakobsson, 24-Lindsey Thomas. Entr.: Jean-Louis Saez
Non utilisées : 1-Solène Durand, 22-Morgane Nicoli, 28-Marine Haupais


Mardi 20 Décembre 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :