Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J12 : Les Suédoises de MONTPELLIER font chuter le PSG

Invaincu cette saison en championnat sur le terrain avec aucun but encaissé, le PSG a cédé face à des Montpelliéraines entreprenantes en seconde période et l'efficacité des attaquantes suédoises.



Jakobsson déborde Georges et a été la première à tromper la défense parisienne (photo MHSC)
Jakobsson déborde Georges et a été la première à tromper la défense parisienne (photo MHSC)
Une semaine après avoir perdu quatre points par pénalité en championnat, l'ex-leader invaincu, le PSG effectuait un test face à Montpellier. Une rencontre décisive pour la course à la Ligue des Champions entre deux formations ont profité de la trêve pour se renforcer.

Comme la semaine précédente, la Belge Cayman était titulaire dans le camp montpelliérain, alors que Lawrence l'était pour sa part avec le PSG. Le toss permettait aux Parisiennes de profiter du vent durant la première période. Si Montpellier jouait malgré tout haut et mettait la pression sur son adversaire, après une dizaine de minutes, le PSG commençait à sortir de son camp et poser le jeu. La conservation de balle, et une meilleure maîtrise allaient se montrer payant sur la première frappe cadrée. Au départ, une relance de Philippe freinée par le vent, plein axe, récupérée par Périsset de la tête. Elle jouait en appui sur Delie puis Boquete qui remettait à Périsset. Positionnée au milieu de terrain pour ce match, elle avait une belle opportunité de frappe et se retrouvait à 18 m pour placer une frappe croisée du droit qui heurtait le poteau et trompait Philippe (0-1, 21'). "J'ai tenté ma chance, avec un peu de réussite, j'ai pris le poteau" déclarait l'ex-Lyonnaise à la pause où son équipe menait 1-0.

Le vent, l'autre acteur du match

Le match reprenait avec des ajustements tactiques. Montpellier bénéficiait du vent, et l'autre recrue hivernale, Blackstenius remplaçait Romanelli. Dans le camp parisien, on s'attendait à une seconde période plus difficile et favorable aux locales laissant même dire au coach parisien : "C'est une parodie de football". En effet, en ne posant pas le jeu, le PSG s'exposait à son adversaire. Montpellier était d'attaque et obtenait plusieurs corners dangereux. A la 51e, frappé par Toletti, le ballon terminait sur la barre. Une alerte suivie d'une autre avec un centre de Karchaoui dévié par Cayman juste au dessus (54e). Le message d'avertissement donné par Patrice Lair à la pause à ses joueuses n'allaient pas suffire : "On n'a pas su mettre le ballon au sol. A la mi-temps, je leur avais dit que l'on allait dans le mur". Plus volontaire et agressif, Montpellier était récompensé suite à un coup franc de Toletti où le ballon revenait sur Jakobsson. D'une reprise croisée du droit seule face à Kiedrzynek, elle faisait plier pour la première fois les Parisiennes (1-1, 61'). Psychologiquement, Montpellier avait pris le dessus, la défense parisienne était aux abois sur un corner de Toletti (75e). Elle cédait suite à un nouveau coup de pied arrêté. Un corner frappé de la droite vers la gauche par Torrent et la recrue suédoise Blackstenius reprenait de l'intérieur du droit (2-1, 88'). La victoire montpelliéraine se dessinait, comme la défaite parisienne dont la dernière frappe de Delie terminait dans le petit filet extérieur (90e).

Avec cette victoire, Montpellier avec un match d'avance, reste à hauteur de Lyon, alors que le PSG est désormais à quatre longueurs du duo de tête. La suite de la saison reste malgré tout ouverte, les Parisiennes espèrent aussi pouvoir en appel obtenir une autre décision du match Albi - PSG.

Samedi 14 janvier 2017 à 14h30
Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 Mama Ouattara)
Montpellier - PSG : 2-1 (0-1)
Spectateurs : 385
Arbitres : Florence Guillemin assisté de Nabil Chaabani et Steve Rivière.
Buts pour Montpellier : Sofia Jakobsson 61', Stina Blackstenius 88'
But pour PSG : Eve Perisset 21'

Avertissement : Eve Perisset 89' pour PSG

Montpellier : 16-Laëtitia Philippe, 13-Marion Romanelli (15-Stina Blackstenius 46'), 5-Laura Agard, 23-Linda Sembrant ©, 7-Sakina Karchaoui, 14-Virginia Torrecilla Reyes (11-Genessee Daughetee 85'), 4-Marion Torrent, 6-Anouk Dekker, 8-Sandie Toletti, 17-Janice Cayman (22-Morgane Nicoli 90+2'), 10-Sofia Jakobsson, Entr.: Jean-Louis Saez
Non utilisées : 1-Solène Durand, 18-Marie-Charlotte Léger
PSG : 1-Katarzyna Kiedrzynek, 5-Sabrina Delannoy, 4-Laura Georges, 14-Irene Paredes, 12-Ashley Lawrence (20-Perle Morroni 68'), 28-Shirley Cruz Traña ©, 26-Onema Grace Geyoro, 21-Verónica Boquete Giadans (11-Anissa Lahmari 79'), 17-Eve Perisset, 10-Cristiane Rozeira de Souza Silva (27-Ouleymata Sarr 85'), 18-Marie-Laure Delie, Entr.: Patrice Lair
Non utilisées : 16-Loes Geurts, 7-Aminata Diallo

0-1 Perisset (21') : Relance de Philippe, Périsset récupère de la tête joue avec Delie et Boquete qui lui remet à 18 m qui place une frappe croisée du droit à ras de terre et marque avec l'aide du poteau droit de Philippe
1-1 Jakobsson (61') : Coup franc de Toletti côté droit à 30 m qui est remis par Paredes de la tête sur Jakobsson excentrée à droit qui reprend en force du droit
2-1 Blackstenius (88') : Corner de Torrent, repris au premier poteau de l'intérieur du droit à 5,5 m par Blackstenius

Réactions (source MHSC)

Sakina Karchaoui : « Notre but était vraiment de gagner aujourd’hui, pas autre chose, et on a atteint notre objectif. Nous sommes évidemment très contentes mais la 2e partie de saison ne fait que commencer. Le chemin est encore long. A nous de rester sérieuses jusqu’au bout. En première mi-temps, on jouait contre le vent et on n'arrivait pas à poser le ballon. En 2e période on a su se relancer. On savait qu’à 0-1 un seul but pouvait tout changer et c’est ce qui est arrivé. On a gagné, c’est l’essentiel. L’équipe a montré beaucoup de solidarité, c’est ce qui fait notre force et on l’a encore prouvé aujourd’hui. Après l’OM la semaine passée c’est un second scénario stressant en gagant dans les dernières minutes mais on le prend. La ligue des Champions ? C’est un rêve d’autant plus que ce serait ma première mais nous n’en sommes pas encore là. Il reste beaucoup de travail et de matchs à jouer. »

Stina Blacksténius : « Marquer le but de la victoire pour ma première sortie ici devant mon nouveau public, c’est vraiment une grosse émotion et une grande joie. L’équipe a fait une très grande performance. C’était un match difficile face à une équipe très talentueuse comme le PSG mais on a su faire ce qu’il fallait. Je suis venue ici pour jouer la Ligue des Champions. On a fait un pas dans ce sens mais il faut continuer à travailler. »

Sandie Toletti :
« Cette victoire fait vraiment du bien, comptablement bien sûr mais aussi psychologiquement face à une grande équipe du PSG. Le match était très difficile mais on a su faire ce qu’il fallait. En première période, contre le vent, c’était très dur de ressortir les ballons, on a reculé, mais en seconde, on savait qu’on aurait des opportunités, avec le vent cette fois, et c’est ce qu’il s’est produit. Toute l’équipe a fait un super match , on a répondu présentes et ça fait du bien d’être récompensées. L’objectif maintenant c’est de continuer notre route mais tous les matchs vont être difficiles. A nous de rester concentrées car rien n’est fait. »


Dimanche 15 Janvier 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :