Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J14 : Le résumé : RODEZ bat le PFC, bonnes opérations pour BORDEAUX, SOYAUX et FLEURY

Retrouvez les résumés des rencontres de la 14e journée de D1.



GUINGAMP - BORDEAUX 0-1

Claire Lavogez et Charlotte Lorgeré (photo EAG)
Claire Lavogez et Charlotte Lorgeré (photo EAG)
Bordeaux sur le podium
Les Bordelaises ont ramené une victoire encourageante de Guingamp sans encaisser de but. Elles pourraient virer à la trêve à la troisième place. La météo s'annonçait pluvieuse et venteuse, elle fut rapidement mais pas autant que le coup franc de Lavogez frappé directement en force surprenant Durand (0-1, 6'). Le deuxième en deux matchs. Fleury aurait pu obtenir une belle occasion mais elle tergiversait trop dans la surface (14e). On la retrouvait de nouveau face à Bruneau qui obtenait le corner (21e). Bordeaux était ensuite proche du 2-0 sur un coup franc lointain frappé par Lardez qui allait terminer sur le poteau de Durand (28e). C'est ensuite la joueuse bordelaise en forme du moment, Asseyi qui échouait devant le but (40e). Juste avant la pause, sur une action collective menée par Daoudi, Fleury se retrouvait servie sur le côté et délivrait un centre pour Robert qui ne concluait pas (41e).
La météo était de plus en plus capricieuse et les opportunités moins franches. Sur un corner rentrant de Le Garrec, Lorgeré déviait de la tête mais le ballon terminait juste à côté du cadre (68e). Bordeaux tenait sa victoire pour virer à la troisième place ce samedi soir.

Guingamp - Bordeaux : 0-1 (0-1)
Pabu (Stade du Centre Formation - Akademi) - 369 spectateurs
Arbitre : Aurélie Efe
14h30 - Canal + Sport

0-1 Claire LAVOGEZ 6' (Coup franc côté droit à 12 m de la ligne de but frappé direct de l'intérieur du droit au premier poteau, Durand touche le ballon mais sa main n'est assez ferme)

Avertissements : Lorgeré 38', Fourré 44' ; Lavogez 29', Garbino 57', Asseyi 84'

Guingamp : Durand ; Dinglor (Hoarau 46'), Debever (cap.), Lorgeré, Meffometou Tcheno ; Palis (Béché 69'), Daoudi, Le Garrec ; Fourré, Robert (Oparanozie 59'), Fleury
Banc : Fauvel (G), Hoarau, Oparanozie, Tyryshkina, Béché

Bordeaux : Bruneau ; Lardez, Kathellen Sousa, Gilles, Chatelin ; Istillart (cap.) ; Lavaud, Lavogez (Barbance 79'), Karchouni (Gathrat 86'), Garbino (Carol Rodrigues 69') ; Asseyi
Banc : Nayler (G), Carol Rodrigues, Barbance, Gathrat, Thibaud


RODEZ - PARIS FC 1-0

Et de deux pour Rodez
Les Rafettes n'ont décidément pas dit leur dernier mot. Après leur première victoire enregistrée à Lille, elles en ont signé une seconde face au Paris FC. C'est à nouveau Cazeau qui s'est montrée décisive profitant d'un bon travail de Lemaitre pour effacer Benameur (1-0, 19'). Les Parisiennes devaient alors courir après le score et comme les quatre fois précédentes lorsqu'elles avaient concédé l'ouverture du score, elles se sont finalement inclinées. Le premier acte avait vu des visiteuses peu inspirées. Cance sur une belle action à gauche trouvait Lemaitre qui aurait pu avoir une balle de 2-0 mais la course du ballon finissait dans le petit filet extérieur (29e). La seule véritable action parisienne aura été une frappe de Jaurena déviée en corner (39e) ! En seconde période, Rodez va subir sans jamais céder. Garcia réalisait une belle parade sur une frappe de Sällström (57e). Vingt minutes après, sur un corner de Thiney, Butel en pivot frappait à 6 m du but mais le ballon passait au ras du poteau droit (76e). Jusqu'au bout, le PFC cafouillait son football et Rodez tenait se procurant même une occasion par Bonet (85e). Une première victoire historique face au Paris FC (ex FCF Juvisy) et six points obtenus sur les deux dernières journées qui laissent espérer des jours meilleurs. Paris FC pour sa part n'avance plus avec une troisième défaite de suite.

Rodez - Paris FC : 1-0 (1-0)
Rodez (Stade Paul Lignon) - 234 spectateurs
Arbitre : Elodie Coppola
14h30 - Foot+

1-0 Kimberley CAZEAU 19' (Bon travail de Lemaitre qui élimine dans l'axe glisse au sol un petit ballon en profondeur pour Cazeau qui est à l'entrée de la surface, crochète devant Benameur et redresse le ballon du plat du pied droit à 7 m)

Avertissement : Austry 90'

Rodez : Garcia ; Banuta, Ginestet (cap.), Guellati, Austry ; Chalabi, Saunier (Noiran 68'), Bonet (Fleury 90+4'), Cance, Cazeau ; Lemaitre
Banc : Philippe (G), Noiran, Fleury, Chareyron, Saltel

Paris FC : Benameur ; Soyer, De Almeida, Butel, Greboval ; Jaurena, Benoit (Vaysse 73') ; Matéo, Thiney (cap.), Bourdieu (Makanza 65') ; Sällström
Banc : Pecharman (G), Makanza, Abam, Vaysse, Ribeiro De Carvalho

FLEURY - LILLE 4-1

Fleury confirme avant la trêve
Samedi après-midi, Fleury recevait Lille exceptionnellement sur la pelouse de Viry-Châtillon. En s’appuyant sur un premier acte canon, les Franciliennes ont signé leur plus large succès de la saison (4-1).
Un stade au bord de l’eau et un public acquis à sa cause. Le décor était parfait pour le FCF 91 ce samedi. À un détail près : le terrain. Sur une pelouse qui était à se demander si le déplacement du match du stade Auguste Gentelet à Viry-Châtillon avait vraiment été gagnant, les joueuses de Fleury se sont pourtant montrées à leur avantage.
Rapidement aux commandes de la rencontre, lançant les premières incursions dans la défense lilloise, les Floriacumoises sont récompensées après le quart d’heure de jeu. Sur un centre de Daphné Corboz, Salma Amani est à la retombée pour envoyer le ballon dans la lucarne d’Elisa Launay (1-0, 16'). Le début d’une première période parfaite, où Kelly Gadéa du bout du pied (2-0, 32') et Alex Lamontagne du tibia viennent aussi s’offrir leur but (3-0, 43').

Lille tente de réagir… en vain
Malmenées, les Lilloises ne trouvent que peu de positions de frappes, Ouleymata Sarr cadrant le seul tir nordiste du premier acte alors qu’elle était au départ en position de hors-jeu (40e). Si le boulot était fait à la pause, Marie-Charlotte Léger vient aggraver l’écart d’un lob astucieux (4-0, 49') avant que Sarr ne sauve l’honneur sur une mésentente défensive (4-1, 52'). Suite à ce but, Lille revient plus conquérant dans le second acte sans parvenir à amorcer une remontée. Les joueuses de Dominique Carlier vont jusqu’à trouver deux fois la barre par Silke Demeyere (57e) et Marine Dafeur (72e). Mais le score ne bougera plus, le FCF 91 confirmant son coup de mieux. Seul coup dur pour les locales : la sortie sur blessure de Lamontagne, touchée musculairement au dos après un coup de coude. Fleury profite de ce succès pour passer cinquième avant la trêve devant son rival, le Paris FC. Lille voit lui Rodez revenir à trois points et aura fort à faire au retour de la trêve pour assurer son maintien.

Daniel Marques

Jean-Claude Daix (entraîneur du FC Fleury 91) :
« Il faut analyser deux choses : le résultat et la prestation. Sur le résultat, on est très contents (…) Sans vouloir s’enflammer, le maintien est en très bonne voie. Cela veut dire que la seconde partie de championnat, qui est moins importante, se gère différemment.
On ne va plus être en train de se préparer pour se maintenir. On va se préparer pour aller faire des gros matchs de football et peut-être faire des belles prestations contre des belles équipes. Le tout sans trop se mettre de pression. Ce côté-là est bien.
Ce qui est moins bien… Certes je suis très satisfait du comportement des joueuses sur leur combativité, leur état d’esprit, leur envie, mais je m’aperçois qu’il y a quand même de la fatigue. Je le vois car il y a des blessures mais aussi parce qu’il y a beaucoup de loupés techniques que normalement des joueuses comme elles ne font pas.
Les deux font que sur la seconde période, au lieu de poser le ballon et ne pas se mettre en danger, les Lilloises ont eu plus la possession et on a dû courir après le ballon. Et à partir de là, il peut tout se passer. Il peut y avoir des blessures, des cartons jaunes, des expulsions… Il faut qu’on fasse attention.
On va couper une dizaine de jours avec beaucoup de point d’avance sur nos concurrents. Donc on ne va pas court-circuiter la reprise, on va pouvoir monter progressivement et être un peu plus sereins. Mais ça ne veut pas dire qu’on ne va pas bien se préparer pour les prochains matchs »



Fleury - Lille : 4-1 (3-0)
Viry-Châtillon (Stade Henri Longuet) - 222 spectateurs
Arbitre : Camille Soriano
14h30 - Multisports 1

1-0 Salma AMANI 16' (Centre rentrant de D.Corboz depuis la droite qui trouve Amani au second poteau qui reprend du plat du pied droit de volée plein axe à 6 m et trouve la lucarne sur la gauche de Launay)
2-0 Kelly GADEA 32' (Coup franc de D.Corboz frappé fort depuis le côté gauche repris à bout portant du droit par Gadea au premier poteau)
3-0 Alexia LAMONTAGNE 43' (Corner de D.Corboz depuis la droite qui trouve Lamontagne qui reprend du droit de volée côté opposé et croise sa frappe qui termine dans la lucarne gauche de Launay)
4-0 Marie-Charlotte LEGER 49' (Léger servie en profondeur par D.Corboz dans l'axe arrive seule à 18 m du but élimine Launay sortie hors de la surface et ajuste un plat du pied gauche à ras de terre qui termine dans le but vide)
4-1 Ouleymata SARR 52' (Centre depuis la gauche de Dafeur repris par Sarr qui jaillit au premier poteau pour dévier du droit)

Avertissements : Roy 24' ; Nicoli 22'

Fleury : Gignoux-Soulier ; Fernandes, Sissoko (cap.), Haupais, Roy ; Clemaron ; Gadea, D. Corboz, Léger (Machart-Rabanne 70'), Amani (Palacin 75'), Lamontagne (R.Corboz 68')
Banc : Benoist (G), R.Corboz, Palacin, Machart-Rabanne, Ali Nadjim

Lille : Launay ; Lernon, Nicoli, Chapeh Yimga (Mansuy 67'), Coutereels (cap.) ; Dufour, Polito, Demeyere, Dafeur (Boucly 85') ; Sarr, Tolmais (Bauduin 77')
Banc : Azem (G), Bauduin, Saïdi, Boucly, Mansuy


SOYAUX - DIJON 4-2

Soyaux finit bien l'année
C'est le genre de victoire qui permet de passer les vacances l'esprit reposé. Alors que la lutte semblait se rouvrir en bas de tableau, Soyaux avait besoin d'une victoire pour la venue de Dijon. Les Sojaldiciennes se sont attelées à y parvenir dans une rencontre riche en buts. Cambot était la première à ouvrir la marque bien servie par Pingeon (1-0, 14'). Mainguy s'inclinait une première fois puis était sauvée par son poteau sur une tentative de lob de Pingeon (24e). Alors que Dali venait trouver le poteau sur un coup excentré à gauche, les Charentaises répondaient par un but de Bourgouin qui se retrouvait en position idéale pour glisser le ballon sous les jambes de Mainguy (2-0, 32'). Avec deux buts inscrits dans un match ce qui n'était plus arrivé depuis la première journée, le scénario était idéal. Mais tout juste revenues des vestiaires, les Dijonnaises grâce à un bon mouvement collectif revenait à 2-1 grâce à Declercq (47e). Quatre minutes après, Dali avait la balle d'égalisation sortie par Munich. Le match restait ouvert avant de basculer en faveur de Soyaux sur un centre de Bourgouin dévié par Dali-Storti contre son camp (3-1, 72'). Bourgouin enfonçait le clou six minutes plus tard. Et si Declercq reprenait joliment un centre de l'ancienne Charentaise Blais (4-2, 83'), la cause était entendue. Babinga aurait même pu porter l'addition à 5-2 en concluant son action personnelle (89e).


Soyaux - Dijon : 4-2 (2-0)
Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 241 spectateurs
Arbitre : Maïka Vanderstichel
14h30 - Multisports 2

1-0 Sarah CAMBOT 14' (Bon travail de Pingeon à 25 m dans l'axe qui pivote et trouve Cambot dans l'axe à 18 m qui contrôle et place une frappe du droit juste de l'extérieur de la surface sur la droite de Mainguy)
2-0 Laura BOURGOUIN 32' (Cissoko sur le côté droit délivre un centre haut qui retombe sur Bourgouin, esseulée à 13 m qui reprend du droit entre les jambes de Mainguy)
2-1 Léa DECLERCQ 47' (Action à une touche de balle dans la surface entre Bouillot en retrait sur Dali qui change pour Declercq sur la gauche à 11 m qui place une frappe lobée du droit sans contrôle)
3-1 Lalia DALI-STORTI 72' c.s.c. (Tandia décale sur la gauche pour Bourgouin qui évite un centre vers l'axe que Dali-Storti reprend de l'intérieur du droit, dévisse et marque contre son camp sous la barre)
4-1 Laura BOURGOUIN 78' (Babinga sur la droite déborde et centre en retrait, Tandia laisse passer le ballon, qui arrive sur Bourgouin à 11 m qui place une reprise croisée du droit)
4-2 Léa DECLERCQ 83' (Blais à droite parvient à centrer juste avant la sortie du ballon et trouve Declercq qui reprend du droit à l'angle des 5,5m et loge le ballon entre le poteau et Munich)

Avertissements : Nakkach 44' ; Pingeon 40', Blais 80'

Soyaux : Munich ; Cissoko, Rougé, M'Bassidje, Boudaud ; Couturier, Tandia (cap.) ; Clérac (Collin 90'), Bourgouin, Pingeon (Babinga 52') ; Cambot (Da Costa 81')
Banc : Moinet (G), Collin, Pagnoux, Da Costa, Babinga

Dijon : Mainguy ; Carage, Trévisan (cap.), Cuynet (Baldé 76'), Awona ; Dali, Nakkach, Dali-Storti, Declercq ; Bouillot (Blais 60'), Thomas
Banc : Chavas (G), Magnin-Feysot, Baldé, Blais, Renard



Dimanche

Montpellier - Lyon
Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Terrain Mama Ouattara)
Arbitre : Stéphanie Di Benedetto
13h00 - Canal +

PSG - Metz
Paris (Stade Jean Bouin)
Arbitre : Solenne Bartnik
15h10 - Foot+

Dimanche 16 Décembre 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :