Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J15 : GUINGAMP repart de l'avant face au PARIS FC

Les Guingampaises sont venues chercher une importante victoire sur la pelouse du Paris FC ce samedi soir après une dizaine de jours agitée. Un succès obtenu avec la solidarité d'un groupe devant une formation parisienne qui a pêché devant le but avant d'être assommé.



Voilà de quoi redonner le moral aux Bretonnes. Menées 1-0, elles ont réagi et marqué à des moments clés de la rencontre dont un dernier but juste avant les arrêts de jeu qui a rendu la fin de match houleuse avec l'exclusion de membres du banc parisien. Au départ, un coup franc obtenu par le PFC. Cascarino fait une passe à Butel pour qu'elle le tire. Mais cette transmission de balle est jugée comme une reprise du jeu par l'arbitre qui laisse jouer l'action et les Guingampaises en profitent pour intercepter le ballon. Oparanozie va en hériter et ne se pose pas de question. L'internationale nigeriane déclenche un lob du milieu de terrain sur Pecharman qui avait déserté sa surface. La trajectoire du ballon est parfaite, le coup est dur pour le Paris FC (1-3). Les Franciliennes ne s'en relèveront pas.

Mais à ce moment du match, c'est déjà la défaite qui se dessinait pour le PFC devant l'incapacité à égaliser face à une équipe bretonne qui ne lâchait rien et s'organisait bien défensivement. Pire, Fourré avait déjà eu la balle du K.O. cinq minutes auparavant sur un centre d'Oparanozie. Il avait fallu une claquette de l'ex-gardienne toulousaine pour éviter le troisième but (84e). Cette parade de la gardienne locale répondait à celle de Durand suite à une frappe de Thiney. Le ballon avait été dévié sur la barre (63e).

Oparanozie s'offre un doublé

Pour en revenir au commencement de ce match, ce sont deux équipes en méforme qui avaient besoin de se rassurer. L'entame était équilibrée. Lahmari était en vue côté parisien, Oparanozie dans le camp adverse. Bourdieu et Catala essayaient tour à tour de solliciter Durand qui ne tremblait pas. Elle s'inclinait malgré tout lorsque Thiney trouvait en profondeur Lahmari, décalée sur la droite qui entrait dans la surface et dont le tir croisé du droit finissait dans le petit filet opposé (1-0, 24'). L'équipe guingampaise répondait du tac-au-tac. Sur une passe lumineuse de Le Garrec, Oparanozie se retrouvait avec le ballon dans la surface et le logeait sur la gauche de Pecharman (1-1, 27').

Le Paris FC pouvait reprendre l'avantage mais Durand était à la parade devant Thiney. La capitaine parisienne reprenait un centre de De Almeida mais le duel était remporté par la gardienne qui sortait le ballon en corner (34e). La fin du premier acte était favorable aux locales et Thiney perdait un nouveau duel avec Durand (42e), laissant les équipes sur un score de 1-1 à la pause.

En seconde période, Paris avait le ballon mais le bloc adverse gênait l'approche du but adverse. Une tentative de Catala manquait de puissance pour inquiéter Durand (56e). Si bien que ce sont les Guingampaises qui prenaient l'avantage à l'heure de jeu sur une action côté gauche. Remise en touche vers Oparanozie qui remettait dans la course de Robert. Un centre dans la foulée et Fourre, entrée à la pause, qui surgissait aux 5,5 m pour placer sa reprise de la tête (1-2, 59'). La suite, une incapacité du PFC à marquer et Guingamp qui a su en profiter...


Samedi 17 février 2018
Paris FC - Guingamp : 1-3 (1-1)
Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 161 spectateurs
Arbitre : Florence Guillemin

1-0 Anissa LAHMARI 24' (Thiney lance en profondeur Lahmari qui place une frappe croisée du droit à 15 m au ras du montant de droit de Durand dans le petit filet)
1-1 Désiré OPARANOZIE 27' (Le Garrec lance Oparanozie qui place une frappe en force sur le côté gauche de Pecharman)
1-2 Adelie FOURRE 59' (Robert côté gauche centre pour la tête de Fourré aux 6 m)
1-3 Désiré OPARANOZIE 89' (Lob de 45 m sur Pecharman avancée)

Avertissements : Thiney 23', Cascarino 47' , Lahmari 90+4' ; Meffometou Tcheno 61'
Expulsion: Gouzenes 90'

Paris FC : Pecharman ; De Almeida, Butel, Tounkara, Cascarino ; Jaurena (Mateo 80'), Bilbault ; Lahmari, Thiney (cap.), Catala (Declercq 64') ; Bourdieu
Banc : Benameur, Matéo, Greboval, Vaysse, Declercq
Guingamp : Durand ; Meffometou Tcheno, Debever, Lorgeré, Morin ; Pervier (cap.), Palis (Abadou 82'), Le Garrec, Ollivier (Fourré 46'), Robert (Drozo 71'), Oparanozie
Banc : Fauvel, Drozo, Fourre, Bueno, Abadou

Dimanche 18 Février 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :