Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J15 : RODEZ et BORDEAUX devront se contenter du nul

Avec seulement trois points d'avance au classement sur son adversaire du jour, Rodez accueillait Bordeaux ce samedi soir. Une rencontre accrochée qui aura été avant tout une bataille du milieu de terrain, ne trouvant finalement pas de vainqueur.



Hamidouche et Lemaitre (photo Mica GBM/Phootorafettes)
Hamidouche et Lemaitre (photo Mica GBM/Phootorafettes)
S'il restait encore huit matchs à disputer pour Rodez, neuf pour Bordeaux, cette rencontre était presque une finale pour le maintien. Pas décisive, mais si importance pour la suite du championnat. Les Ruthénoises devaient se passer de Barbance (entorse à la cheville), alors que côté bordelais, Laurent faisait ses débuts avec Bordeaux, arrivant en provenance de Montpellier.

C'est d'ailleurs elle qui se mettait en évidence en premier avec une frappe qui passait tout près du poteau droit de Niphon (6e). Les Bordelaises allaient au duel et les Ruthénoises peinaient à répondre au défit physique. Servie par Noiran, Lemaitre voyait la gardienne Launay plus prompte (24e). La première s'achevait avec un sursaut de Rodez, mais c'est la Bordelaise Laurent qui par deux fois se distinguait sans trouver le cadre (42e, 44e).

En seconde période, le camp bordelais connaissait une grosse frayeur lorsqu'un centre de Bonet terminait sur l'angle du but (47e). La suite était une copie de la première période, malgré les changements. Un jeu hâché par des petites fautes, Laurent qui se mettait encore en évidence voyant le ballon fuir le cadre (73e). Sa partenaire Cambot n'était pas en reste et les Bordelaises tentaient jusqu'au bout à presser. Tout du moins jusqu'à l'exclusion de Salomon pour un geste d'humeur à proscrire des terrains (89e). En supériorité numérique dans les arrêts de jeu, Rodez n'en profitait pas avec un jeu trop confus.

Un score nul et vierge qui ne change pas la situation des deux clubs qui vont continuer leur lutte pour le maintien.

REACTIONS

Sébastien Joseph (entraîneur de Rodez) :
"Ce n’était pas un grand soir. En plus, ce résultat n’arrange personne... Mais tu es stérile, tu ne te crées qu’une occasion, tu tires mal tes coups de pied arrêtés... Les deux équipes auraient pu jouer longtemps sans qu’un but ne soit marqué. Il y avait trop de déchet technique chez nous, nous étions battues dans trop de duels. Je leur ai dit à la pause qu’on avait l’impression de voir des petites filles, trop gentilles... Les résultats de dimanche diront où on en est. Mais si on ne gagne pas les rencontres décisives, on file vers une avant-dernière journée à Albi décisive".

Jérôme Dauba (entraîneur de Bordeaux) :
"D’un côté, c’est un point de pris, ne serait-ce que par rapport à l’aller (perdu 2-0). Mais au regard de nos deux occasions, ça laisse des regrets. Dans l’engagement, nous sommes mieux. On avance même si, ce soir (hier), on avait un peu le frein à main".

Source : Centre Presse Aveyron

RODEZ - BORDEAUX : 0-0, à Rodez (Stade Paul Lignon) - 250 spectateurs
Arbitre : Sabine Bonnin

>> LIVE DETAILLE PAR SLIVE

Avertissements : Bonet 58' ; Sumo 75'
Expulsion : Salomon 88'
Rodez : Niphon ; Guitard, Daniel, Couturier, Hoarau ; Cugat (c), Bonet (Cance 69'), Farrugia, Lemaitre (Saunier 82'), Banuta (Bornes 50'), Noiran
Banc : D.Garcia, Bornes, Cance, De Sousa, Saunier
Suspendue : néant
Bordeaux : Launay; Hamidouche (cap) (Ouinekh 87'), Chatelin, Elicèche, Billaud, Istillart, Karchouni (Montegut 78'), Sumo, Lardez, Laurent (Salomon 77'), Cambot
Banc : Saintout-Cluzet, Mustaki, Ouinekh, Salomon, Montegut

Dimanche 26 Février 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :