Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J16 : le résumé, PSG aux portes de l'Europe, RODEZ et LILLE en difficulté

Retrouvez les infos de la 16e journée de D1



PSG - MONTPELLIER 4-0

Grâce à une entame sur les chapeaux de roue, les Parisiennes ont mis leurs adversaires à terre. Ces dernières n'ont commencé à sortir qu'en seconde période alors que les joueuses d'Echouafni menaient déjà 3-0.
Tout a été très vite puisque ne fallait que 23 secondes pour voir la Chinoise Wang surprendre Murphy. Au départ, une touche montpelliéraine, un ballon récupéré par Périsset qui trouvait Katoto et une remise sur Wang dont la conclusion était splendide (1-0, 1'). Cinq minutes plus tard, Katoto à gauche trouvait en retrait Geyoro pour une reprise en pleine course (2-0, 6'). L'affaire était entendue et le système mis en place par Jean-Louis Saez en 4-2-3-1 n'avait pas résisté à l'efficacité parisienne. Si Jakobsson arrivait à réagir par une frappe de 20 m sur la barre (18e), cela était insuffisant car Katoto venait marquer le troisième but après un bon travail de Lawrence (3-0, 20'). Avant la pause, Mondésir butait sur Kiedrzynek impeccable dans sa sortie (42e).
La seconde période voyait Montpellier plus entreprenant, obtenant plusieurs corners signes d'une plus grande présence dans la surface parisienne. Mais cela ne suffisait pas en l'absence d'efficacité. Un coup franc de Le Bihan passait devant le but local (54e) et finalement seuls tirs héraultais s'avéraient cadrés en 90 minutes. Insuffisant et même encore plus criant lorsque Lawrence avait encore de la ressource en fin de match pour déborder et offrir à Nadim l'occasion d'ouvrir sur son compteur en France (4-0, 88'). La Danoise qui avait dans la minute précédente manqué de puissance pour conclure en récupérant un centre-tir de Baltimore repoussé par le poteau.
Avec cette victoire, le PSG file vers une nouvelle qualification en Ligue des Champions qu'il pourrait acquérir mathématiquement dès la prochaine journée. D'ici là, la Coupe de France face à Lyon est au rendez-vous avec des Parisiennes provisoirement leaders suite au retour de PFC - OL ce dimanche.

PSG - Montpellier : 4-0 (3-0)
Paris (Stade Jean Bouin) - 1 709 spectateurs
Arbitre : Elodie Coppola
18h30 - Canal + Sport

1-0 Shuang WANG 1' (23 secondes) (Katoto dos à l'entrée de la surface remet sur Wang à 21 m qui place une frappe du gauche qui va se loger dans la lucarne droite de Murphy)
2-0 Onema Grace GEYORO 6' (Katoto sur le côté gauche de la surface parvient à centrer en retrait vers Geyoro qui arrive et reprend en pleine course du plat du pied droit de 15 m sur la droite de Murphy)
3-0 Marie-Antoinette KATOTO 20' (Lawrence prend le dessus sur Sembrant et Mondésir et délivre un centre repris par Katoto à 11 m qui ouvre son pied droit et place au ras du montant gauche à mi-hauteur)
4-0 Nadia NADIM 88' (Lawrence sur le côté droit prend de vitesse son adversaire, centre en retrait sur Nadim qui crochète devant Sembrant à 7 m et place le ballon du droit sous la barre)

PSG : Kiedrzynek ; Périsset (Glas 80'), Paredes, Dudek, Morroni ; Formiga (cap.), Geyoro ; Diani (Nadim 68'), Wang, Lawrence ; Katoto (Baltimore 85').
Banc : Endler (G), Glas, Nadim, Berglund, Baltimore

Montpellier : Murphy ; Romanelli (Banusic 82'), Mayi Kith, Sembrant (cap.), Karchaoui ; Torrent, Lakrar ; Mondésir (Toletti 46'), Gauvin (Cayman 72'), Le Bihan ; Jakobsson
Banc : Esnault (G), Toletti, Banusic, Torrecilla, Cayman

DIJON - LILLE 1-0

Après l'ouverture rapide de Dali, les Dijonnaises ont ensuite vu les Lilloises revenir dans la partie et se montrer plus pressante mais inefficace.
C'est sur la première véritable occasion du match que le DFCO ouvrait la marque. Un bon travail de Declercq qui trouvait en retrait Bouillot. Launay repoussait mais Dali avait bien suivi pour placer son pied droit (1-0, 7'). Les Dijonnaises mettaient la pression avec Thomas, Dali et Declercq. Thomas croisait trop sa frappe (12e), Declercq envoyait le ballon au dessus (19e). Les Lilloises qui alignaient leurs deux recrues américaines commençaient à sortir mais Sarr n'était pas en bonne situation. Alors que Tolmais était blessée, c'est Diaz qui se retrouvait en attaque mais la découverte de la D1 n'était pas des plus aisées. Les meilleures actions restaient dijonnaises avec Declercq (28e) et Bouillot (29e). Finalement, juste avant le repos, sur un corner lillois, Chapeh était proche de profiter d'une sortie manquée de Chavas (43e).
Declercq était encore à l'attaque avec un coup franc à côté (52e) puis une reprise non cadrée (55e). L'entraîeneur du LOSC apportait du sang neuf à l'heure de jeu pour essayer de revenir dans la partie. Insuffisant car si Dijon n'était plus à son aise, la défense tenait bon malgré quelques frayeurs en fin de match. Dijon prend trois points précieux à Lille, avant-dernier.

Dijon - Lille : 1-0 (1-0)
Dijon (Stade des Poussots) - 863 spectateurs
Arbitre : Camille Soriano
14h30 - Foot+

1-0 Kenza DALI 7' (Declercq sur le côté gauche déborde et centre en retrait pour Bouillot dont la reprise est repoussée par Launay dans l'axe. Dali à 11 m reprend du droit et ajuste la gardienne)

Avertissements : Cuynet 57', Nakkach 81' ; Polito 51'

Dijon : Chavas ; Awona, Trevisan (cap.), Cuynet, Carage ; Nakkach, Bussaglia, Dali (Dali-Storti 62') ; Thomas (Baldé 86'), Declercq, Bouillot
Banc : Mainguy (G), Magnin-Feysot, Gouineau, Dali-Storti, Baldé

Lille : Launay ; Chapeh Yimga, Nicoli, Coutereels (cap.) ; Mansuy, Polito, Teegarden (Boussaha 73'), Dafeur ; Bauduin (Demeyere 63') ; Sarr, Diaz (Dufour 63')
Banc : Azem (G), Lernon, Demeyere, Dufour, Boussaha

SOYAUX - METZ 2-3

Metz n'avait jamais battu Soyaux, c'est désormais chose faite au terme d'un match à rebondissements qui permet aux Lorraines de revenir à hauteur des Charentaises.
Dans un duel entre deux équipes séparées de trois points, l'entame était équilibrée. Soyaux se procurait une belle occasion sur un corner joué à deux avec Clérac qui centrait fort devant le but. Rougé était trop juste au second poteau (17e). Un centre-tir de Babinga passait ensuite juste devant le but (20e). Mais ce sont les Messines qui ouvraient la marque. Une passe en profondeur pour Khelifi où la défense locale s'arrêtait et Cissokho couvrait le hors-jeu. L'attaquante venait éliminer la gardienne sortie à sa rencontre pour marquer dans le but vide (0-1, 23'). Soyaux pouvait cependant se refaire rapidement lorsque l'arbitre sifflait un penalty en sa faveur pour une faute sur Dumont. Bourgouin le frappait cependant sur le poteau (32e). Le coup était dur et juste avant le repos, Clérac touchée devait sortir sur blessure. Soyaux pensait avoir fait le plus dur lorsqu'en deux minutes Tandia et Boudaud venaient prêter main forte. La première profitait d'un coup franc de Bourgouin dévié sur le poteau pour être à l'affût (1-1, 54'). La seconde était tout heureuse de voir la relance de Viollaz lui arriver dans les pieds (2-1, 56'). Scénario fou mais loin d'être fini car Metz avait de la ressource en contre. Delie faisait son entrée et ne tardait pas à se faire remarquer venant battre Munich du gauche (2-2, 69'). Elle lançait ensuite Khelifi à l'extrême limite du hors-jeu, qui allait battre une nouvelle fois Munich (2-3, 73'). Soyaux essayait tout pour revenir et l'ultime coup franc de Lahmari ne donnait rien (90+8e). Metz est désormais en bonne voie pour le maintien.

Soyaux - Metz : 2-3 (0-1)
Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 308 spectateurs
Arbitre : Clémence Goncalves
14h30 - Multisports 2

0-1 Léa KHELIFI 23' (Long ballon venu de l'arrière droit de Pasquereau que Khelifi récupère à la limite du hors-jeu couverte par Cissoko et vient éliminer la gardienne d'un extérieur du gauche à l'entrée de la surface avant de conclure du gauche face au but)
1-1 Siga TANDIA 54' (Coup franc à 25 m côté gauche frappé par Bourgouin dévié par Gomes Jatoba vers son poteau gauche, le ballon rebondit et revient dans l'axe pour Tandia qui n'a plus qu'à pousser du droit derrière la ligne)
2-1 Viviane BOUDAUD 56' (Viollaz relance sur Boudaud côté droit dans la surface qui se décale pour revenir dans l'axe à 15 m et enroule une frappe du droit à ras de terre dans le petit filet gauche de Viollaz)
2-2 Marie-Laure DELIE 69' (Contre messin avec Khelifi qui sert Delie à l'entrée de la surface à la lutte avec sa défenseure mais arrive à placer une frappe du gauche qui lobe Munich)
2-3 Léa KHELIFI 73' (Delie lance Khelifi à la limite du hors-jeu qui effectue une course de 30 m jusqu'à l'entrée de la surface plein axe où elle ajuste du gauche la gardienne)

NB. Belkhiter accroche Dumont. Bourgouin frappe le penalty du droit sur la droite de Viollaz mais trouve le poteau (32')

Avertissement : Pasquereau 90+3'

Soyaux : Munich ; Cissoko, Rougé, M'Bassidje, Boudaud ; Clérac (Lahmari 45+1'), Tandia (cap.) ; Babinga (Da Costa 77'), Bourgouin, Dumont (Canon 67') ; Cambot
Banc : Moinet (G), Da Costa, Canon, Couturier, Lahmari

Metz : Viollaz ; Belkhiter, Pasquereau, Gomes Jatoba (cap.), Kaya ; Rougemont, Gavory, Fercocq (Delie 64'), Bigot ; Khelifi (Dechilly 86'), Delabre (Janela 90+4')
Banc : Dechilly, Janela, Benabdelhak, Delie, Cammarata

GUINGAMP - RODEZ 3-0

Guingamp a renoué avec le succès en profitant de la venue de la lanterne rouge à l'Akademi. Une victoire entamée par le rapide but de Robert qui mettait toute sa hargne pour reprendre le centre de Meffometou, auteure d'un bon travail (1-0, 5'). Mais si les Bretonnes semblaient plus en vue, elles se faisaient des frayeurs avant la pause lorsque Lemaitre parvenait à éliminer Durand mais ne pouvait redresser suffisamment le ballon (44e). Biancalani effectuait un réajustement à la pause avec l'entrée de Daoudi et Guingamp se rapprochait du but de Philippe. La délivrance arrivait sur un corner de Le Garrec repris de la tête par Lorgeré pour la reprise à bout portant de Robert (2-0, 69'). Le dernier mot était pour la recrue hivernale, Laurent prêtée par l'OL. Elle venait seule réussir une belle action personnelle pour battre Philippe (3-0, 80'). Avec cette victoire, Guingamp se donne de l'air.

Guingamp - Rodez : 3-0 (1-0)
Pabu (Stade du Centre de Formation "Akademi") - 335 spectateurs
Arbitre : Stéphanie Di Benedetto
14h30 - Multisports 1

1-0 Faustine ROBERT 5' (Bon travail de Meffometou Tcheno côté gauche qui élimine son adversaire et délivre un centre pour Robert esseulée au second poteau et contrôle et frappe en force du droit à 6 m)
2-0 Faustine ROBERT 69' (Corner de Le Garrec repris de la tête par Lorgeré qui remet sur Robert qui reprend du droit à bout portant)
3-0 Emelyne LAURENT 80' (Action individuelle de Laurent qui récupère un ballon côté droit à 35 m, effectue un double contact face à une adversaire, s'avance dans l'axe à 22 m et place une frappe du gauche qui vient se loger au ras du poteau gauche de Philippe)

Guingamp : Durand ; Jézéquel, Debever (cap.) (Hoarau 88'), Lorgeré, Meffometou Tcheno ; Palis (Daoudi 46'), Tyryshkina ; Robert, Le Garrec, Fleury (Fourré 70') ; Laurent
Banc : Fauvel (G), Hoarau, Fourré, Le Moing, Daoudi

Rodez : Philippe ; Banuta, Guitard (cap.) (Noiran 67'), Guellati, Ginestet, Austry ; Bonet (Saltel 84'), Saunier, Cance ; Lemaitre (Farrugia 84'), Cazeau
Banc : Garcia (G), Farrugia, Cauderlier, Noiran, Saltel



Lundi 4 Février 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :