Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J18 : LILLE garde espoir, RODEZ mission quasi-impossible, METZ sombre mais reste devant

Avec douze points à distribuer jusqu'à la fin de la saison, plus de la moitié des équipes du championnat sont encore concernées par le maintien. Les résultats du week-end ont permis à Lille et Rodez de grappiller un seul point sur le 10e, Metz.



Un nul insuffisant

Avec PSG et Montpellier à venir, Rodez avait besoin d'une victoire à Fleury pour entretenir l'espoir d'un maintien. Mais sur le terrain essonnien, les partenaires de Manon Guitard ont dû se contenter du nul. "Je n'ai rien à leur reprocher sur leur attitude. Maintenant tant que mathématiquement c'est possible, on ne va pas lâcher et continuer d'y croire" déclarait Sabrina Viguier. La mission s'annonce compliquée. Samedi, les Rafettes ont eu deux ou trois occasions devant Fleury, dont la plus belle occasion d'une demi-volée de Chalabi où Gignoux se coucha bien sur sa gauche (64e).


Fleury - Rodez : 0-0
Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet) - 144 spectateurs
Arbitre : Clémence Goncalves
14h30 - Multisports 3

Avertissements : Haupais 41', Chatelain 60', Fernandes 83' ; Bonet 19'

Fleury : Gignoux-Soulier ; Fernandes, Haupais, Bauer, Roy ; Clemaron (cap.), Gadea ; Lamontagne, D.Corboz, Léger (Amani 87') ; Chatelain (Machart-Rabanne 66')
Banc : Benoist (G), Sissoko, R.Corboz, Amani, Machart-Rabanne
Suspendue : Ali Nadjim

Rodez : Garcia ; Banuta, Guitard (cap.), Guellati, Austry (Chareyron 63') ; Saunier, Chalabi, Bonet ; Cazeau (Fleury 82'), Cance ; Noiran (Lemaitre 75')
Banc : Philippe (G), Lemaitre, Farrugia, Fleury, Chareyron

Le réveil lillois après la pause

Diaz impliquée dans les trois buts lillois
Diaz impliquée dans les trois buts lillois
La première période n'était pas un bon présage pour des Lilloises qui viennent de briller en Coupe de France alors que le championnat ne leur sourit pas. Durant 45 minutes, cela s'est répété pour les joueuses de Saïdi. Deux buts encaissés dans les neuf premières minutes sur un ballon en profondeur pour Fleury tout d'abord (0-1, 4') puis un bel enchaînement de Le Garrec ensuite après une mauvaise relance locale (0-2, 9'). Le LOSC n'y était pas et avant la pause craquait à nouveau sur une passe de Le Garrec en profondeur pour Fleury qui signait un doublé (0-3, 45'). Mais les Lilloises se réorganisaient après la pause. Une défense à trois, l'entrée de Dufour, et cette dernière permettait à Diaz de réduire l'écart (1-3, 56'). La recrue américaine signait le doublé d'une tête plongeante sur une remise de Dufour à nouveau (2-3, 67'). Guingamp souffrait et Diaz était au corner. Sarr remisait de la tête sur Boussaha qui plaçait une reprise imparable aussi jolie que décisive (3-3, 87'). Dans la foulée, Sarr seule venait buter sur la Durand qui déviait sa frappe sur la barre (90e). Un retour de trois buts qui laissait des regrets aux Lilloises qui luttent pour le maintien.

Un sentiment mitigé pour Rachel Saïdi : "Il y a des regrets au vu de notre prestation en première mi-temps. A la pause, je leur ai fait prendre conscience de leur prestation. On ne pouvait pas faire pire. On était en train de manquer de respect à tous les gens qui croyaient en nous. Certaines joueuses ont pris la parole. Elles sont alors reparties au front, à la guerre, et on a enfin vu le vrai visage de notre équipe" révélait la coach lilloise. Pour son alter ego guingampais qui mettait aussi en exergue l'aspect psychologique : "A la mi-temps, je les ai mises en garde. Elles sont pourtant sorties de leur match et ont commis beaucoup trop d'erreurs défensives".


Lille - Guingamp : 3-3 (0-3)
Camphin en Pévèle (Complexe Sportif de Luchin) - 622 spectateurs
Arbitre : Camille Soriano
14h30 - Multisports 1

0-1 Louise FLEURY 4' (Long ballon de Tyryshkina pour trouver Fleury côté gauche qui entre dans la surface crochète son adversaire et s'ouvre le but du pied droit vers le petit filet opposé)
0-2 Léa LE GARREC 9' (Mauvaise relance de la gardienne lilloise interceptée par Laurent qui remet à Daoudi couloir droit qui trouve Le Garrec juste à l'entrée de la surface légèrement excentrée qui place une frappe du gauche)
0-3 Louise FLEURY 45' (Remontée de balle de Le Garrec dans l'axe et sert en profondeur Fleury qui devance la gardienne et vient de redresser le ballon du droit pour marquer dans le but vide)
1-3 Hanna DIAZ 56' (Sur un centre venu de la droite de Dufour, Debever manque son contrôle et surprend sa gardienne, Diaz en embuscade, récupère et du droit à l'angle des 5,5 m marque dans le but vide)
2-3 Hanna DIAZ 67' (Long centre depuis la gauche de Bauduin remis au second poteau par Dufour vers l'axe pour la tête de Diaz plein axe à 6 m)
3-3 Lina BOUSSAHA 87' (Corner de Diaz repris de la tête plein axe par Sarr qui remet au premier poteau sur Boussaha qui reprend de l'extérieur du droit de volée à 10 m)

Avertissements : Lernon 35' ; Debever 38', Le Garrec 84'

Lille : Launay ; Lernon (Dufour 53'), Nicoli, Coutereels (cap.), Dafeur ; Polito ; Sarr, Demeyere, Boussaha, Boucly (Bauduin 62') ; Diaz
Banc : Azem (G), Bauduin, Dufour, La Villa, Chapeh Yimga

Guingamp : Durand ; Jezequel, Debever (cap.) (Dinglor 77'), Meffometou Tcheno, Hoarau ; Laurent (Robert 66'), Tyryshkina, Daoudi, Palis, Fleury, Le Garrec (Le Moing 90+1')
Banc : Fauvel (G), Robert, Le Moing, Dinglor, Diaby

Montpellier écrase (encore) Metz

Onze à l'aller, sept au retour, Metz a trouvé sa bête noire cette saison. Si depuis le match aller, les Messines ont su relever la tête, samedi, elles ont craqué ce que regrettait Manuel Peixoto qui n'était pas du premier rendez-vous : "Je n'ai pas aimé la façon dont les filles ont baissé les bras". Pourtant au début de match, Delie aurait pu changer le scénario en trouvant la barre dans un angle fermé (6e) et en étant proche d'égaliser avec un arrêt en deux temps de Murphy (28e). Mais Cayman et consoeurs allaient orchestré le festival de buts. La Belge en premier profitant d'une sortie hasardeuse de Lerond (0-1, 21'). Jakobsson jouait aussi le coup avec malice d'une frappe lobée sous la barre puis d'un centre-tir depuis la droit pour un doublé (29e, 33e). Impliquée sur le premier but, Le Bihan allait être des actions de ceux de la seconde période. Tout d'abord à la finition d'une frappe du gauche de 15 m (0-4, 47'). Ensuite passeuse décisive pour Torrent puis Gauvin. C'est enfin Dekker sur un corner de Toletti qui inscrivait le seul but sur coup de pied arrêté de la rencontre. La troisième place est encore en vue pour Montpellier qui va la disputer avec Bordeaux. Metz de son côté doit encore glaner des points pour le maintien dont le prochain rendez-vous à Lille.


Metz - Montpellier : 0-7 (0-3)
Longeville-lès-Metz (Stade Dezavelle) - 235 spectateurs
Arbitre : Jennifer Maubacq
14h30 - Multisports 2

0-1 Janice CAYMAN 21' (Long ballon en profondeur de Le Bihan, Cayman se retrouve face à Lerond hors de la surface, et bénéficie du contre, le ballon est poussé au fond du droit dans le but vide de l'entrée de la surface)
0-2 Sofia JAKOBSSON 29' (Servie par Toletti, Jakobsson sur le côté gauche de la surface, crochète devant Gomes Jatoba et place une frappe du droit de 13 m qui va lober Lerond et se loger sous la barre au premier poteau)
0-3 Sofia JAKOBSSON 33' (Torrent dévie pour Jakobsson le long de la ligne de touche côté droit qui lève la tête et place une frappe du droit qui va se loger sous la barre de Lerond et retomber dans le petit filet opposé)
0-4 Clarisse LE BIHAN 47' (Déviation de Cayman pour Le Bihan plein axe qui se met sur son pied gauche et ouvre son pied de 15 m pour marquer sur la droite de Lerond)
0-5 Marion TORRENT 63' (Le Bihan côté gauche élimine son adversaire et centre pour Torrent, qui n'a plus qu'à pousser le ballon face au but du droit)
0-6 Valérie GAUVIN 67' (Jeu en triangle avec Karchaoui, Le Bihan à gauche trouve Gauvin qui vient se jeter pour dévier en ouvrant son intérieur du pied droit à 6 m)
0-7 Anouk DEKKER 81' (Corner de Toletti de la gauche vers la droite repris à 4 m de l'intérieur du gauche plein axe par Dekker)

Avertissements : Godart 19', Delabre 77'

Metz : Lerond ; Godart (Delabre 65'), Pasquereau, Gomes Jatoba (cap.), Gavory ; Rougemont (Belkhiter 83'), Fercocq (Wenger 46'), Bigot, Fedorova ; Khelifi, Delie
Banc : Viollaz (G), Belkhiter, Kaya, Wenger, Delabre

b[Montpellier :] Murphy ; Torrent, Lakrar, Sembrant (cap.), Karchaoui ; Torrecilla (Dekker 74'), Toletti, Puntigam, Cayman (Banusic 77'), Jakobsson (Gauvin 67'), Le Bihan
Banc : Esnault (G), Dekker, Banusic, Romanelli, Gauvin

Paris et Soyaux au petit trot

C'est une rencontre insipide qu'ont proposée parisiennes et sojaldiciennes. Un match où Soyaux aura eu les meilleures occasions. Tout d'abord par Bourgouin lancée côté gauche qui élimina Butel d'un crochet avant de trouver le poteau (23e). Puis sur un coup franc de Lahmari à 22 m qui termina sur la barre de Benameur (51e). Le Paris FC est mathématiquement maintenu alors que Soyaux s'en rapproche mais aura encore besoin d'une probable victoire pour s'en assurer.


Paris FC - Soyaux : 0-0
Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 138 spectateurs
Arbitre : Solenne Bartnik
14h30 - Foot+

Avertissements : Cascarino 9' ; Cissoko 11'

Paris FC : Benameur ; Jaurena, Butel, Cascarino, Soyer (Ribeiro De Carvalho 73') ; Benoit (Jean-François 68'), Vaysse ; Matéo, Thiney (cap.), Bourdieu (Makanza 29') ; Sällström
Banc : Pecharman (G), Makanza, Aigbogun, Jean-François, Ribeiro De Carvalho
Suspendue : Bilbault

Soyaux : Munich ; Boudaud, M'Bassidje, Couturier, Cissoko ; Lahmari (Pingeon 71'), Tandia (cap.), Da Costa, Bourgouin, Dumont (Babinga 76') ; Cambot (Canon 87')
Banc : Moinet (G), Collin, Canon, Babinga, Pingeon



Mardi 19 Mars 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :