Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J2 : LYON garde le rythme, le PSG s'impose

Les Lyonnaises enchaînent une deuxième victoire consécutive en championnat tandis que le PSG retrouve le goût de la victoire en D1.



GUINGAMP - LYON : 0-5

Lyon a mis quelques minutes à entrer dans le match mais Guingamp n'a ensuite rien pu faire face au rouleau-compresseur lyonnais toujours en rodage. La championne d'Europe van de Sanden faisait ses débuts pour cette 2e journée. Renard trouvait le poteau (5e), avant que Le Sommer ne soit à la finition sur une frappe contrée de Marozsan (0-1, 24'). Dans la foulée, Renard venait couper un corner de Marozsan qu'avait aussi convoité Hegerberg (0-2, 26'). Lyon enchaînait par un troisième sur penalty conclu par Kumagai (0-3, 38'). A la pause, le suspense avait disparu. Mais les Lyonnaises ne s'arrêtaient pas en si bon chemin. Hegerberg d'une tête plongeante sur un centre d'Abily et Marozsan d'un coup franc magnifique portaient à leur tour l'estocade (0-5, 81').

Samedi 9 septembre 2017
Guingamp - Lyon : 0-5 (0-3) - 1 200 spectateurs environ
Saint-Brieuc (Stade Fred Aubert)
Arbitre : Céline Bagrowski

0-5 Dzsenifer MAROZSAN 81' (Coup franc direct excentré à gauche frappé du droit, le ballon plonge au premier poteau et glisse sous Durand surprise)
0-4 Ada HEGERBERG 59' (Centre rentrant d'Abily depuis le côté gauche repris d'une tête plongeante par Hegerberg au second poteau)
0-3 Saki KUMAGAI 38' s.p. (Faute de Robert sur Le Sommer. Penalty transformé du plat du pied droit à ras de terre plein axe par Kumagai)
0-2 Wendie RENARD 26' (Corner de Marozsan que Renard vient dévier du plat du pied droit)
0-1 Eugénie LE SOMMER 24' (Renard sert en retrait sur Marozsan de 22 m qui place une frappe contrée par Lorgeré et Debever, le ballon revient sur Le Sommer à 8 m qui reprend de volée du gauche)

Guingamp : Durand ; Meffometou, Debever, Lorgeré, Drozo (Morin 77') ; Fourre, Palis (Bueno 70'), Pervier (cap.), Robert ; Le Garrec, Fourré (Fleury 60') ; Oparanozie
Banc : Lebastard, Morin, Ollivier, Bueno, Fleury
Lyon : Bouhaddi ; Bronze, Renard (cap.), Buchanan (Majri 62'), Mbock ; Kumagai, Marozsan, Abily (Petit 72') ; van de Sanden (Thomis 72'), Hegerberg, Le Sommer
Banc : Peyraud-Magnin, Majri, Hamraoui, Thomis, Petit

Réactions
Sarah M'Barek (Guingamp) : "On termine toujours ce genre de match très frustrés et déçus parce que le score est lourd mais je peux tout de même être satisfaite de mes joueuses même s'il y a eu certaines erreurs sur des choses que l'on avait anticipées, elles se sont produites. C'est dommage mais elles ont fait ce qu'elles pouvaient. En face, c'est tout de même, une grosse machine.
Lyon n'a pas fait un bon début de match, cela nous a permis d'être un peu plus haut mais ce n'était pas l'objectif. Après quand elles sont entrées dans leur match par contre on a reculé. On progresse d'année en année, les filles sur le terrain ont eu l'impression de mieux tenir ce match-là mais on perd quand même sur un score large parce qu'en face, il y a une très grande maturité, des joueuses de très haut niveau, c'est quasiment une équipe nationale.
On est sur la bonne voie après ce que l'on a fait à Marseille, et aujourd'hui. Dans le travail défensif, dans l'état d'esprit, on est sur la bonne voie maintenant il faut continuer à travailler. On a tenté mais c'est notre péché mignon le dernier geste. On sait que l'on doit bosser dans ce domaine-là. Et contre Lyon, c'est encore plus difficile"
Reynald Pedros (Lyon) : "Même avec cette entame difficile, on est satisfait. Après il y a encore des choses à améliorer. On marque des buts, on n'en prend pas. Un match de foot n'est jamais gagné d'avance, il faut le jour et on l'a plutôt bien joué, bien maîtrisé. J'avais vu le match à Marseille et c'était une équipe qui pouvait bien jouer plus haut à un moment donné. C'est une équipe qui pouvait aussi se retrouver très rapidement avec une ligne très élargie. On n'a pas été surpris. L'important pour nous, c'était de rester sérieux, de bien bosser, de travailler nos gammes et nos fondamentaux. Après l'entame difficile, c'est bien, on s'est remis dedans derrière, on a été dominateur, on a trouvé notre rythme, notre jeu."
Lucy Bronze (Lyon) : "Je suis satisfaite du résultat. Nous avons marqué beaucoup de but sans en encaisser, c'est ce que nous voulions faire. C'est dans la continuité de la semaine dernière contre Rodez. On a marqué pas mal de buts contre une bonne équipe, c’est bien.
(A propos de son intégration) Il y a des joueuses qui parlent anglais, je m’améliore en français, je ne peux pas encore avoir de vraie conversation pour le moment, mais je comprends beaucoup de choses. Je vais démarrer les cours de français après la trêve internationale".

A Saint-Brieuc,
Sylvain Jamet

RODEZ - PSG : 0-3

Toutes compétitions officielles confondues depuis la fin de la saison dernière, le PSG restait sur cinq matchs sans victoire. La série a pris fin ce samedi soir du côté de Rodez. Après le coup de gueule de Patrice Lair sur la prestation de certaines joueuses et l'inefficacité offensive dimanche dernier à l'issue du match nul concédé face à Soyaux (1-1), ses joueuses ont pris le match par le bon bout en marquant très rapidement par Diani qui s'imposait de la tête sur un coup franc de Berglund (0-1, 4'). Idéal, sauf qu'à la pause, le score en restait là. Katoto (18e), Boquete (20e), Lawrence (35e), Paredes (39e) manquaient leur tentative, contrées, stoppées ou non cadrées. Lair décidait d'effectuer deux changements dès la pause avec les entrées de Delie et Geyoro. Delie mettait d'entrée Niphon à contribution (47e) mais c'est de nouveau sur un coup de pied arrêté que la situation se débloquait par Paredes de la tête après un corner de Périsset (0-2, 51'). Le PSG insistait, Boquete échouait, Delie trouvait le poteau (59e), Katoto ratait deux autres actions (61e, 69e). Cette dernière de la tête aussi permettait à son équipe de mener 3-0. Malgré un sauvetage de Infante, le ballon avait franchi la ligne. A sens unique, la rencontre tournait logiquement en faveur du PSG.

Rodez - PSG : 0-3 (0-1) - 600 spectateurs
Rodez (Stade Paul Lignon)
Arbitre : Solenne Bartnik

0-3 Marie-Antoinette KATOTO ou Julie NIPHON 74' c.s.c. (Sur un centre, Kakoto place une tête depuis le point de pénalty. Infante sauve le ballon sur la ligne, sa gardienne récupère la balle mais l'arbitre a vu le ballon rentrer)
0-2 Irene PAREDES 51' (Corner tiré par Périsset, Paredes est à l'affût au second poteau pour placer une tête sous la barre qui lobe Niphon)
0-1 Kadidiatou DIANI 4' (Coup franc frappé par Berglund, Diani s'impose de la têteet marque à bout portant)

Rodez : Niphon ; Banuta, Infante Pega, Guitard (cap.), Austry, Cance (Bonet 89'), Tyryshkina, Saunier, De Sousa (Da Costa 73'), Peruzzetto, Lemaitre (Mabomba 65')
Banc : D.Garcia, Hoarau, Bonet, Da Costa, Mabomba
PSG : Kiedrzynek ; Périsset, Berglund, Paredes, Boulleau (Delie 46') ; Formiga (cap.), Diallo (Geyoro 46') ; Diani, Boquete (Hermoso 59'), Lawrence, Katoto
Banc : Endler, Erika, Hermoso, Delie, Geyoro

Lundi 11 Septembre 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :