Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J20 : Course au maintien : Rodez condamné ce week-end ?

Alors que l'équipe masculine ruthénoise va retrouver la Ligue 2 25 ans après, l'équipe féminine est sur le point de quitter la D1 après 9 saisons à ce niveau. Devant, Lille peut encore y croire.



Opposées à Montpellier, les Rafettes de Sabrina Viguier n'ont plus qu'un infime espoir. Il faudrait en effet que Metz et Lille ne grappillent plus beaucoup de points pour espérer atteindre la 10e place avant le terme du championnat.

L'équipe héraultaise qui se présente ce samedi s'annonce comme l'adversaire le plus redoutable au regard du classement et cela passe par une victoire à Lignon pour se donner le plus d'espoir même si un nul n'annihilerait pas tout espoir en cas de défaite de Metz et Lille dans le même temps. Il conviendrait de s'imposer à Metz et finir par une victoire face à Dijon.

Metz sous la menace de Lille

Au dessus de la ligne de flottaison, Metz est l'équipe la plus menacée en n'étant plus qu'à un point de Lille qui l'a battu 2-1 lors de la précédente journée. Une victoire losciste qui a relancé la fin de saison et les espoirs des joueuses de Rachel Saïdi. Il faudra cependant réussir une performance dans un calendrier compliqué avec des déplacements à Bordeaux et Montpellier et la réception de Soyaux entre les deux. Metz pour sa part n'a pas une tâche aisée en terme de calendrier avec la réception du PFC, celle de Rodez, et surtout une dernière journée à Lyon !

Un programme des trois derniers qui permet à Dijon de croire à ses chances de maintien. Avec trois points d'avance sur Lille, la réception tout d'abord de Fleury peut permettre de s'en rapprocher. Car il faudra ensuite défier Lyon entre ses deux matchs européens puis finir à Rodez.

Devant Guingamp, Soyaux et Fleury qui n'ont pas encore assuré le maintien pourraient l'être à l'issue de cette 20e journée. Une défaite de Lille suffirait à Fleury, alors qu'un nul entre Soyaux et Guingamp serait aussi satisfait en cas de revers lillois. Mais si le LOSC s'imposait dimanche à Bordeaux, il pourrait rester un peu plus de suspense jusqu'au bout de la saison.


Samedi 13 Avril 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :