Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J20 : SOYAUX et FLEURY maintenus, DIJON en bonne voie, RODEZ y croit toujours

Retrouvez les résumés des matchs de la 20e journée de D1.



Le Paris FC peut encore viser le podium, Metz va continuer à trembler

La troisième place est bien d'actualité pour le Paris FC après sa courte victoire à Metz. Face à une équipe en quête du maintien et restant sur un revers face à un adversaire directe, les Parisiennes ont d'entrée pressé leurs adversaires. Vaysse ouvrait les festivités (1re), Sällström était rattrapée de justesse par Gomes Jatoba. C'est Lerond qui devait ensuite sortir une parade décisive sur une frappe d'Abam (17e). Les Messines entraînées par Angélique Roujas, suite à l'absence pour raisons médicales de Manuel Peixoto, tenaient tant bien que mal mais perdait leur capitaine sur blessure avant la pause.
En seconde période, Delabre servie par Khelifi se heurtait à Pecharman (55e). Lerond réussissait à repousser de nouveau l'échéance sur une frappe enroulée de Sällström (59e). Les Grenats pliaient sur un exploit de Thiney, qui se défaisait de deux défenseures avant de finir le travail avec sang froid (0-1, 67'). Lerond évitait un nouveau but face à Sällström (79e). En toute fin de match, sur un centre de Delabre, Delie plaçait une reprise de la tête juste à côté. En attendant le résultat du LOSC dimanche, Metz n'a qu'un point d'avance et devra impérativement s'imposer devant Rodez qui n'a pas encore dit son dernier mot.

METZ- PARIS FC 0-1

Metz - Paris FC : 0-1 (0-0)
Longeville-lès-Metz (Stade Dezavelle) - 398 spectateurs
Arbitre : Florence Guillemin
14h30 - Foot+

0-1 Gaëtane THINEY 67' (Récupération d'Abam côté gauche qui sert Thiney dans l'axe à 22 m qui efface Rougemont puis élimine Godart dans la surface avant de placer à 7 m une frappe du gauche à ras de terre entre les jambes de Lerond)

Metz : Lerond ; Pasquereau, Godart, Gomes Jatoba (cap.) (Fercocq 40'), Kaya ; Gavory, Rougemont ; Bigot, Wenger (Delie 67'), Khelifi ; Delabre
Banc : Viollaz (G), Belkhiter, Fercocq, Benabdelhak, Delie

Paris FC : Pecharman ; Soyer, De Almeida, Butel, Cascarino ; Bilbault, Vaysse (Jean-François 88') ; Matéo, Thiney (cap.), Abam (Jaurena 80') ; Sällström
Banc : Benameur (G), Jaurena, Benoit, Jean-François, Ribeiro de Carvalho

Dijon y est presque, Fleury battu mais maintenu

Les Dijonnaises se sont rapprochées du maintien après leur quatrième succès à domicile face à Fleury. Les Floriacumoises qui restaient sur la performance d'avoir accroché Lyon (1-1) ont été surprises par le corner direct de Bussaglia dont l'arbitre assistant indiqua qu'il avait franchi la ligne malgré la prise de balle de Joly (1-0, 23'). La remplaçante de Gignoux-Soulier rentrée prématurément blessée de sélection n'était pas veinarde sur le coup. Elle ne put rien faire sur la belle action de Thomas qui se déjoua de Roy avant de frapper à ras de terre (2-0, 52').
Les joueuses de Fleury avaient pourtant eu la première opportunité par Léger, sauvée par Awona sur la ligne (5e). Puis juste avant la pause, Mainguy réalisait une parade en sortant le ballon sous la barre repris acrobatiquement par Clemaron (45+1e). Alors que Dijon tentait d'inscrire un troisième but, Machart-Rabanne réussit un splendide lob de 40 m sur Mainguy (2-1, 87'). Trop tardif mais malgré cette défaite, Fleury est maintenu. Le pire des scenarii d'ici la fin de saison verrait une égalité de Fleury avec le 11e mais serait toujours favorable au regard des confrontations directes aux Essonniennes. Dijon sera maintenue dès demain si Lille s'incline à Bordeaux

DIJON - FLEURY 2-1

Dijon - Fleury : 2-1 (1-0)
Dijon (Stade des Poussots) - 931 spectateurs
Arbitre : Clémence Goncalves
14h30 - Multisports 1

1-0 Elise BUSSAGLIA 23' (Corner frappé directement de la gauche vers la droite de Bussaglia capté plein axe par Joly derrière sa ligne de but)
2-0 Lindsey THOMAS 52' (Ballon depuis le côté gauche de Declercq pour Solanet qui sert Thomas côté droit qui crochète à l'entrée de la surface devant Roy et place une frappe du gauche à ras de terre sur la gauche de Joly)
2-1 Julie MACHART-RABANNE 87' (Machart-Rabanne au milieu de terrain voit la gardienne avancée et place une frappe de 40 m du droit qui lobe Mainguy)

Avertissement : Bussaglia 90+1'

Dijon : Mainguy ; Awona, Trevisan (cap.), Cuynet, Carage ; Nakkach (Dali-Storti 82'), Bussaglia ; Thomas, Solanet (Dali 54'), Declercq ; Bouillot (Blais 82')
Banc : Chavas (G), Gouineau, Dali, Dali-Storti, Blais

Fleury : Joly ; Fernandes, Bauer, Haupais, Roy ; Clemaron (cap.), D.Corboz, Gadea (Machart-Rabanne 46'), Lamontagne ; Léger (Chatelain 79'), Amani
Banc : Benoist (G), R.Corboz, Chatelain, Machart-Rabanne, Jouan

La victoire de l'espoir pour RODEZ

Rodez s'était déjà offert le Paris FC (1-0) et avait fait trembler le PSG. Cette fois-ci, les Rafettes se sont offert le scalp de Montpellier pour la première fois de leur histoire.

Avec trois buts inscrits sur deux tirs cadrés, l'efficacité ruthénoise a été l'un des principaux facteurs. D'entrée, les joueuses de Sabrina Viguier ne s'avouaient pas vaincues dans ce championnat, et Lemaitre arrivait à se déjouer de Dekker pour placer une frappe en pivot alors que Murphy était battue. Il fallait le retour de Puntigam (2e). Lemaitre allait perdre un autre duel avec la gardienne (20e). Les Montpelliéraines n'arrivaient pas se défaire de l'organisation adverse pour venir inquiéter Garcia même si Puntigam sur corner voyait le ballon passer proche du cadre. Dans la foulée, les Héraultaises allaient se faire surprendre avec un ballon en profondeur d'Austry pour Lemaitre qui résistait à Dekker avant de conclure d'une frappe croisée (38e).

A la reprise, Saez choisissait l'offensive avec l'entrée de Jakobsson. C'est Gauvin, de retour de bonnes prestations en sélection, qui s'arrachait pour égaliser (1-1, 51'). Ce but réveillait Rodez qui repartait de l'avant. Lemaitre se montrait intenable et un poison pour ses adversaires. A dix minutes du terme, un coup franc joué par Austry, Dekker surprise par le rebond manquait sa tête et Cazeau juste entrée en jeu finissait le travail pour offrir cette victoire de l'espoir (2-1, 80').

RODEZ - MONTPELLIER 2-1

Rodez - Montpellier : 2-1 (1-0)
Rodez (Stade Paul Lignon) - 363 spectateurs
Arbitre : Camille Soriano
14h30 - Multisports 2

1-0 Flavie LEMAITRE 38' (Austry lance en profondeur Lemaitre qui résiste à Dekker et de l'entrée de la surface place une frappe croisée du droit)
1-1 Valérie GAUVIN 51' (Servie par Karchaoui dos au but dans la surface, Gauvin pivote et place une reprise du droit du point de penalty)
2-1 Kimberley CAZEAU 80' (Coup franc côté gauche d'Austry, le rebond surprend Dekker et Cazeau de l'entrée de la surface place une reprise de la pointe du droit)

Avertissements : Saunier 88' ; Mondésir 79', Torrent 90'

Rodez : D.Garcia ; Banuta, Guitard (cap.), Guellati, Chareyron ; Chalabi, Saunier, Austry ; Cance (Cauderlier 90+5'), Lemaitre, Noiran (Cazeau 76')
Banc : Philippe (G), Ginestet, Saltel, Cauderlier, Cazeau

Montpellier : Murphy ; Torrent, Dekker, Sembrant (cap.), Karchaoui ; Torrecilla (Jakobsson 46'), Toletti (Romanelli 75'), Puntigam ; Cayman (Mondésir 75'), Gauvin, Le Bihan
Banc : Esnault (G), Mayi Kith, Jakobsson, Romanelli, Mondésir

Soyaux maintenu, Guingamp devra encore patienter

photo ASJ Soyaux
photo ASJ Soyaux
Dans un match entre deux équipes pas encore assurées du maintien et qui n'avaient besoin que d'une victoire, les Charentaises cueillaient à froid leurs hôtes. Dès la 5e minute, Cambot d'un coup de tête reprenait un bon centre de Dumont (0-1). Les Sojaldiciennes essayaient ensuite une longue série d'attaques locales sauvées tant bien que mal. Une reprise acrobatique de Robert sur la gardienne, sur le corner suivant, Oparanozie manquait le cadre (13e). Dans la foulée, un coup franc de Robert finissait sur la barre (15e). Munich décisive à la 29e pouvait aussi remercier ses partenaires qui allaient sauver plusieurs ballons sur la ligne de Tyryshkina (17e), Oparanozie (19e, 34e). Soyaux faisait le dos rond mais sur une action rondement menée, Dumont déviait pour Cambot et Durand sortie vers l'attaque évitait le 0-2 (31e).

En seconde période, Guingamp va tout tenter mais sans jamais réussir à égaliser. Tous les éléments semblaient contre les Bretonnes. Meffometou trouvait le poteau (53e), Fleury égalisait après avoir suivi une frappe de Robert repoussée mais était signalée hors-jeu (68e). Le deuxième but refusé de la rencontre. Munich repoussait aussi un coup de tête de Laurent (71e). Signe de ce déficit réussite, Soyaux aurait pu réaliser le KO avec Babinga qui trouvait le poteau (57e) ou encore de une frappe de Bourgouin finalement dégagée devant le but par Jézéquel (75e). La victoire finale revenait à Soyaux avec le maintien à la clé. Guingamp devra pour sa part encore attendre.

GUINGAMP - SOYAUX 0-1

Guingamp - Soyaux : 0-1 (0-1)
Pabu (Stade du Centre de Formation "Akademi") - 274 spectateurs
Arbitre : Maïka Vanderstichel
14h45 - Multisports 3

0-1 Sarah CAMBOT 5' (Renversement du jeu pour Dumont côté gauche qui s'avance le long de la surface et centre pour la reprise de la tête de Cambot qui profite de la sortie manquée de Durand pour marquer à bout portant dans le but vide)

Avertissements : Daoudi 31' ; Pingeon 33', Babinga 37', Cissoko 63', Dumont 65', Tandia 79', Bourgouin 90'

Guingamp : Durand ; Jezequel, Debever (cap.), Meffometou Tcheno, Hoarau ; Daoudi (Fleury 64'), Tyryshkina (Palis 81') ; Laurent, Le Garrec, Robert ; Oparanozie
Banc : Fauvel (G), Fleury, Le Moing, Dinglor, Palis

Soyaux : Munich ; Cissoko (Rougé 67'), Couturier, M'Bassidje, Boudaud ; Babinga, Tandia (cap.), Da Costa (Clérac 58'), Dumont ; Cambot, Pingeon (Bourgouin 54')
Banc : Moinet (G), Clérac, Canon, Bourgouin, Rougé


Dimanche 14 Avril 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :