Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J3 : LYON retrouve son fauteuil de leader, précieux succès pour BORDEAUX et SOYAUX

Retour sur cette journée marqué par les nettes victoires de Lyon, Paris et Montpellier mais aussi les précieux succès de Soyaux et Bordeaux.



FLEURY - BORDEAUX : 0-1

Bordeaux a enchaîné une deuxième victoire face au promu floriacumois. Une victoire décrochée dans les vingt dernières minutes après que les Essonniennes eurent longtemps tenu bon. Disposant d'un groupe quasiment au complet avec cependant l'absence d'Amani (suspendue), les joueuses de Nicolas Carric font jeu égal en première période, prenant même un léger ascendant avant la pause. Les occasions sont cependant rares et après s'être rendu coup pour coup, l'équipe de Bordeaux réorganisée au milieu de terrain face à un adversaire qui mettait de l'intensité, va prendre le dessus progressivement. A l'heure de jeu, les actions se précisent et Lavaud trouve la barre. La délivrance arrive par l'une des recrues estivale. Carol Rodrigues place une reprise de la tête sur un centre de Lavaud pour tromper Gignoux (0-1, 72'). Une action travaillée dans la semaine et reproduite avec satisfaction en match. Chatelin manquera ensuite le but du 2-0 en touchant aussi du bois à dix minutes de la fin. Mais l'essentiel est là et Jérôme Dauba en est ravi : "On est capable de gagner deux matches importants contre deux adversaires directs dans la course au maintien, c’est très bien. On est vraiment satisfait. Les joueuses répondent aux attentes."

Fleury - Bordeaux : 0-1 (0-0) - 312 spectateurs
Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet)
Arbitre : Hélène Burban

0-1 Carol RODRIGUES 72' (Centre de Lavaud depuis la droite repris de la tête par Rodrigues è 5 m qui place le ballon au ras du poteau gauche de Gignoux)

Avertissements : Bocquet 31', Chatelain 43', Lebailly 65' ; Rodrigues 20', Fahey 55'
Fleury : Gignoux ; Butel, Sissoko, Multari (Bruère 79'), Bocquet ; Clemaron, Coudon ; Rabanne (cap), Chatelain, Fernandes (Lebailly 72') ; Palacin (Dunord 72')
Banc : Benoist, Traïkia, Dunord, Lebailly, Bruère-Clément
Bordeaux : Nayler ; Fahey, Eliceche, Istillart (cap), Lardez ; Karchouni (Cambot 71'), Gathrat ; Barbance (Montegut 87'), Lavaud (Chatelain 79'), Ali Nadjim ; Rodrigues
Banc : Nadal, Ouinekh, Cambot, Chatelin, Montegut

ALBI - SOYAUX : 0-1

C'est un véritable coup de massue qu'a reçu Albi ce dimanche sur sa pelouse à l'occasion de la venue de Soyaux. Alors que les Tarnaises tenaient le 0-0, Tandia est venue reprendre de la tête un corner de Courel pour offrir la victoire à son équipe (0-1, 90+4'). Déjà auteur d'un bon début de saison, Soyaux a donc confirmé avec ce succès même si la partie n'aura pas été facile. Munich avait été inquiétée dès la 5e minute sur une action de Cazeau, puis devant Hanni (15e) et Mijatovic avant la pause (42e). Soyaux proposait un jeu moins direct et inquiétait aussi Lambert (7e, 16e, 37e). En seconde période, Albi subissait de plus en plus, Cazes jouait les pompiers (54e), Lambert aussi alors que Clérac trouvait la barre (57e). Le 0-0 semblait alors l'issue jusqu'à cet ultime corner.

Albi - Soyaux : 0-1 (0-0)
Albi (Stade Maurice Rigaud) - 287 spectateurs
Arbitre : Solenne Bartnik

0-1 Siga TANDIA 90+4' (Corner de Courel repris de la tête par Tandia)

Avertissements : Cazes 73', Mijatovic 75', Cazeau 87' ; Boudaud 29', Blais 76'
Albi : Lambert ; Belkhiter, Bayo (Khoury 46'), Rouzies, Cazes, Roy-Petitclerc, Mitchai (cap), Benlazar, Mijatovic, Hanni (Policarpo 76'), Cazeau
Banc : Massibot, Schlepp, Manuel, Policarpo, Khoury
Soyaux : Munich ; Rougé, Verges, Deschamps, Boudaud ; Tandia (cap), Bourgouin, Nakkach (Couturier 83') ; Blais, Babinga (Dumont 62'), Clerac (Courel 80').
Banc : Moinet, Courel, Couturier, Dumont

MARSEILLE - MONTPELLIER : 1-4

Face au leader montpelliérain, l'OM a offert une belle opposition avant de céder en seconde période pour s'incliner (1-4). Les Montpelliéraines donnaient le rythme d'entrée par Blackstenius obligeant Richard à un arrêt réflexe (1re). La gardienne phocéenne devait s'incliner quatre minutes plus tard face à cette même attaquante lancée en profondeur (0-1, 5'). Gauvin se chargeait d'inscrire le deuxième but aussi sur un ballon en profondeur (0-2, 19'). Mais comme face au Paris FC, l'OM revenait dans la partie aussitôt par Alidou. La Canadienne se retrouvait seule en contre pour marquer le premier but à la défense héraultaise (1-2, 22'). Cinq minutes plus tard, Asseyi avait même la balle d'égalisation sauvée d'une belle parade par Gérard (27e). Score conservé jusqu'à la pause. A la reprise, l'OM donnait du fil à retordre à son adversaire avant de se faire surprendre sur un coup franc lointain de Torrecilla. Richard lobée constatait les dégâts (1-3, 69') et s'inclinait une dernière fois face à l'intenable Blackstenius (1-4, 75'). Battu mais loin d'être abattu, Christophe Parra déclarait sur OM.net : "Il n’a pas manqué grand-chose mais comme bien souvent un match de très haut niveau cela se joue à peu de choses. On a vu l'équipe qui jouait vraiment la ligue des champions même si on a essayé de se hisser au même niveau. Les filles ont quand même fait de bonnes choses". Malgré cette victoire méritée, Montpellier perd sa place de leader à la différence de buts aux dépens de Lyon son prochain adversaire.

Marseille - Montpellier : 1-4 (1-2)
Marseille (Stade Roger Lebert)
Arbitre : Elodie Coppola

1-4 Stina BLACKSTENIUS 75' (En profondeur, Blackstenius résiste à la défense et marque en face-à-face avec Richard)
1-3 Virginia TORRECILLA 69' (Coup franc direct de 40 m qui lobe Richard avancée)
1-2 Marie Yasmine ALIDOU D'ANJOU 22' (En contre, Alidou se retrouve seule face à Gérard)
0-2 Valérie GAUVIN 18' (Passe de Veje en profondeur pour Gauvin qui devance la sortie de Richard et marque du bout du pied)
0-1 Stina BLACKSTENIUS 4' (Passe en profondeur de Torrecilla pour Blackstenius qui conclut du pied droit à l'entrée de la surface)

Avertissements : Blanc 80' ; Agard 54', Uffren 90+1'
Marseille : Richard ; Blanc, Cissoko, Gadea, Lakrar ; Caputo (Soulard 90'), Pizzala (cap) (Dali-Storti 82'), Coton-Pélagie ; Asseyi, Fridriksdottir (Cardia 73'), Alidou
Banc : Arouaissa, M'Bassidje, Cardia, Dali, Soulard
Montpellier : Gérard ; Torrent, Agard, Sembrant (cap), Karchaoui (Uffren 88') ; Veje (Léger 82'), Dekker, Torrecilla, Cayman ; Gauvin (Thomas 79'), Blackstenius
Banc : Philippe, Romanelli, Léger, Thomas, Uffren

PSG - LILLE : 6-1

Triplé pour Katoto face à Lille (photo PSG)
Triplé pour Katoto face à Lille (photo PSG)
C'est une équipe parisienne en réussite offensive qui a disposé du promu lillois. Une victoire dessinée par un doublé rapide de Katoto. La jeune Parisienne se retrouvait à l'affût après deux premières tentatives repoussées par Launay (1-0, 7'). Elle était de nouveau adroite pour contrôler et reprendre un centre de Delie (2-0, 13'). Sous le regard de Corinne Diacre, présente en tribune, le PSG déroulait face à une équipe lilloise qui changeait de tactique après la demi-heure de jeu. Un changement avec la sortie de Chapeh, et Descamps passait d'un 5-4-1 à un 4-4-2 et son équipe rentrait au vestiaire avec deux buts d'écart.
Dès la reprise, le PSG enfonçait le clou par Delie à la réception d'un centre de Diani (3-0, 51'). Katoto d'une frappe de l'entrée de la surface portait l'avantage à 4-0 avant de sortir. Sans Georges, ménagée, toujours privé de Cruz, le PSG était sur de bons rails que Delie confirmait par un doublé d'une frappe enroulée (5-0, 71'). C'est Paredes, passée capitaine après la sortie de Formiga, qui reprenait un corner de la tête au second poteau pour le 6-0 ! L'addition était salée, Coryn d'une frappe lointaine sauvait l'honneur juste avant le coup de sifflet final (6-1, 90+2').
Une victoire félicitée par les supporters venus en nombre et auteurs d'un clapping. L'occasion de signaler leur attachement à ce terrain tout comme pour Patrice Lair qui déclarait après match : "J'espère jouer ici. Je me battrais toujours pour jouer ici. C'est quand même dommage, le stade est bien rempli, il y a une ambiance, on est bien ici. Pour nous, on n'a pas besoin de stade de 10 000 places à vide en plus, avec une piste... On est bien, on est chez nous. Ici, c'est tout un ensemble, ce n'est pas que l'équipe première, que les pros, c'est toute la section féminine (...) on veut faire une belle section féminine".

PSG - Lille : 6-1 (2-0)
Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre)
Arbitre : Florence Guillemin

6-1 Jana CORYN 90' (Frappe lointaine de Coryn qui surprend la gardienne qui fait une faute de main)
6-0 Irene PAREDES 81' (Corner d'Hermoso repris de la tête au second poteau par Paredes à 10 m qui place le ballon sous la barre)
5-0 Marie-Laure DELIE 72' (Contre de Diani côté droit qui trouve Hermoso. Le ballon est glissé pour Delie qui conclut d'une frappe enroulée du droit à 16 m)
4-0 Marie-Antoinette KATOTO 58' (Frappe du droit de 18 m légèrement excentrée côté droit)
3-0 Marie-Laure DELIE 51' (Une-deux entre Périsset et Diani côté droit. Diani accélère, entre dans la surface et sert pour Delie dans les 5,5 m qui reprend du droit)
2-0 Marie-Antoinette KATOTO 13' (Côté droit, Delie remet au second poteau sur Katoto qui contrôle de la cuisse à 6 m et reprend du droit)
1-0 Marie-Antoinette KATOTO 6' (Débordement à gauche de Lawrence qui adresse un centre-tir. Launay repousse dans l'axe, Hermoso reprend. Nouvelle parade mais Katoto est à l'affût à 2m du but et reprend du droit)

PSG : Kiedrzynek ; Périsset, Berglund, Paredes, Lawrence ; Diani, Formiga (cap) (Erika 56'), Geyoro (Diallo 74'), Hermoso ; Katoto (Pekel 61'), Delie.
Banc : Endler, Georges, Diallo, Erika, Pekel
Lille : Launay ; Bouchenna, Lernon, Levacher, Chapeh Yimga (Coryn 34'), Coutereels (cap) ; Sailly (Saïdi 61'), Pasquereau, Paprzycki (Bauduin 46'), Dafeur ; Sarr
Banc : Azem, Demeyere, Bauduin, Coryn, Saïdi

LYON - PARIS FC : 9-2

Lyon a infligé une lourde défaite au Paris FC (9-2). Un score fleuve que n'avait jamais connu le FCF Juvisy. Un scénario idéal pour les Lyonnaises bien aidées dès le premier but et une passe en retrait mal ajustée de Declercq transformée en but (1-0, 11'). Le doute s'installait dans les têtes visiteuses après une bonne entrée en matière. En quatre minutes, l'OL enfonçait le clou d'un lob de Le Sommer puis sur un nouveau but contre son camp avec un tacle de Butel sur un centre d'Hegerberg (3-0, 24'). Hegerberg délivrait ensuite une passe décisive pour Abily (4-0, 29') avant un troisième but contre son camp de Deville qui voyait le ballon lui revenir dessus après qu'Hegerberg ait trouvé le poteau (5-0, 31'). Juste avant le repos, le Paris FC perdait Bilbault touchée aux cervicales (ndlr : les examens se sont montrés rassurants) mais ouvrait aussi son compteur sur un penalty concédé par Mbock sur Lahmari et réussit par Thiney (5-1, 45+6').
Après avoir laissé quelques minutes, Lyon reprenait son festival par une frappe d'Abily en lucarne (6-1, 57'). Le Sommer était ensuite à l'affût sur une frappe repoussée de Marozsan (7-1, 62') puis Hegerberg y allait de son premier but (8-1, 65'). Le spectacle se poursuivait jusqu'au bout avec la Norvégienne à la réception d'un centre tendu de Thomis (9-1, 77'). Sur un deuxième coup de pied arrêté, le corner de Thiney trouvait la tête d'Otaki pour clore la marque (9-2, 90+1'). Reynald Pedros louait avant tout la réussite de son équipe, malgré les deux buts concédés : "On mène 1-0 sur un but un peu casquette, ça nous a lancé dans le match. On a fait une très très bonne première mi-temps. On a aussi su gérer le match ensuite. Il y a eu de très belles choses, les filles ont parfaitement répondu à nos attentes." A une semaine du choc, sans Renard au repos, Lyon a repris son fauteuil de leader.

Lyon - Paris FC : 9-2 (5-1)
Décines-Charpieu (Stade Groupama Training Center) - 805 spectateurs
Arbitre : Victoria Beyer

9-2 Ami OTAKI 90+2' (Corner de Thiney repris de la tête par Otaki)
9-1 Ada HEGERBERG 77' (Débordement de Thomis qui sert Hegerberg en retrait, esseulée)
8-1 Ada HEGERBERG 65' (Centre de van den Sanden repris de la tête par Hegerberg)
7-1 Eugénie LE SOMMER 62' (Frappe puissante de Marozsán repoussée, Le Sommer reprend de volée)
6-1 Camille ABILY 57' (Passe de Marozsán à Abily qui déclenche une frappe puissante du droit de 15 m sous la barre)
5-1 Gaëtane THINEY 45+6' s.p. (Faute de Mbock sur Lahmari. Thiney ouvre son pied droit et marque sur la gauche de Bouhaddi)
5-0 Céline DEVILLE 31' c.s.c. (Centre de Majri, tête de Hegerberg qui termine sur le poteau et qui vient taper la jambe de Deville avant d'entrer)
4-0 Camille ABILY 29' (Centre d'Hegerberg pour le plat du pied d'Abily)
3-0 Annaig BUTEL 24' c.s.c. (Centre d'Hegerberg pour van de Sanden déviée par Butel dans son but d'un tacle)
2-0 Eugénie LE SOMMER 21' (Lob sur Deville)
1-0 Léa DECLERCQ 11' c.s.c. (Declercq veut remettre la balle en retrait pour sa gardienne, mais le ballon trop fort file dans son propre but)

Avertissements : Butel 68', Soyer 72'
Lyon : Bouhaddi ; Bronze, Mbock, Buchanan, Majri ; Abily (cap), Kumagai ; Marozsan (Hamraoui 66') ; Van de Sanden (Thomis 73'), Hegerberg, Le Sommer (Cascarino 63')
Banc : Peyraud-Magnin, Hamraoui, Thomis, Petit, Cascarino
Juvisy : Deville ; Soyer, De Almeida, Cascarino, Greboval (Makanza 76') ; Butel, Bilbault (Lahmari 45') ; Declercq, Thiney (cap), Catala ; Bourdieu (Otaki 63')
Banc : Benameur, Makanza, Matéo, Otaki, Lahmari


Lundi 25 Septembre 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :