Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J4 : LYON reste le patron, BORDEAUX se met au chaud

Ce début de quatrième journée a permis à Lyon de s'installer seul dans le fauteuil de leader en écrasant Montpellier (0-5). Le PSG et Bordeaux enchaînent leur troisième victoire de suite dans le même temps.



MONTPELLIER - LYON : 0-5

Le Sommer a été décisive, buteuse et passseuse (photo MHSC)
Le Sommer a été décisive, buteuse et passseuse (photo MHSC)
Reynald Pedros l'avait annoncé, et cela reste toujours en possible : "L'objectif est de gagner tous les matches et on l’a préparé dans cette optique-là". Ce samedi, sous la pluie, les Lyonnaises ont imprimé leur rythme dans ce choc du championnat pour disposer très nettement de Montpellier (0-4). Des Lyonnaises tout en mouvement qui ont profité de cet arrosage naturel pour faire circuler le ballon et mettre à mal Montpellier. Les Héraultaises couraient après le ballon et ne sont pas parvenues à réagir comme le reconnaissait Torrent après match : "On a fait que défendre en première période. On n'a pas su mettre un jeu en place. En deuxième période, on a essayé de donner autre chose et cela a été encore plus difficile".
Après un premier corner lyonnais repris par Le Sommer au second poteau (7e), l'OL faisait preuve d'efficacité par son attaquante Hegerberg qui reprenait sans se poser de question un ballon de van de Sanden renvoyé par la défense. Surprise, Gérard était battue (0-1, 23'). Bronze, du même côté, aurait pu surprendre aussi Gérard en tentant un centre-tir à ras de terre, repoussé du pied (34e). Avant le repos, Le Sommer trouvait le montant droit sur une reprise de volée du gauche (38e).
La pause ne changeait rien au scénario. Montpellier, qui n'avait obtenu qu'une demi-occasion par Blackstenius (40e), subissait toute la seconde période. Karchaoui sous la pression de van de Sanden déviait un centre de Le Sommer dans son but (0-2, 51'). Un quatrième but contre son camp en faveur de l'OL en deux matchs !
Intenable, Le Sommer marquait ensuite d'une frappe des 16 m (0-3, 59'). La défense montpelliéraine aux abois était en danger sur chaque attaque, Marozsán se déjouait de trois joueuses pour offrir le 0-4 à Hamraoui, juste entrée. Hegerberg enchaînait dans la foulée avec une frappe déviée par Gérard sur la barre (67e). Dans les arrêts de jeu, Marozsán bien servie par Le Sommer enfonçait le clou (0-5, 90+2'). Si la saison encore longue, Lyon a déjà confirmé ses intentions face à l'un de ses adversaires directs.

Montpellier - Lyon : 5-0 (1-0)
Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Terrain Mama Ouattara)
Arbitre : Florence Guillemin

0-5 Dzsenifer MAROZSAN 90+2' (Le Sommer glisse en profondeur pour Marozsán qui reprend du droit de 20 m devant Agard et alors que Gérard ait sorti de son but)
0-4 Kheira HAMRAOUI 66' (Marozsan sur la droite, se déjoue de trois Montpelliéraines, pour servir Hamraoui à l'angle des 5,5 m qui croise sa frappe du droit pour le petit filet opposé)
0-3 Eugénie LE SOMMER 59' (Ballon en retrait pour Le Sommer à l'entrée de la surface côté gauche, qui feinte une première fois sa frappe, avant d'armer de l'extérieur du droit)
0-2 Sakina KARCHAOUI 51' c.s.c. (Le Sommer couloir gauche, centre de l'extérieur du droit devant le but, Karchaoui reprend contre son camp, van de Sanden était en embuscade derrière)
0-1 Ada HEGERBERG 23' (Van de Sanden remonte côté droit après un un-deux avec Marozsan, déclenche une frappe repoussée par Agard qui revient sur Hegerberg qui reprend du droit sans contrôle à ras de terre à 15 m et place le ballon au ras du poteau gauche)

Avertissements : Romanelli 77', Torrecilla 80' ; Kumagai 74', Le Sommer 80'
Montpellier : Gérard ; Torrent, Agard, Sembrant (cap.), Karchaoui (Romanelli 70') ; Dekker, Toletti (Uffren 70') ; Cayman, Torrecilla, Veje ; Blackstenius (Gauvin 79')
Banc : Philippe, Romanelli, Gauvin, Thomas, Uffren
Lyon : Bouhaddi ; Bronze, Renard (cap.), Buchanan, Majri ; Abily (Hamraoui 61'), Kumagai (Mbock 78') ; van de Sanden (Thomis 71'), Marozsan, Le Sommer ; Hegerberg
Banc : Peyraud-Magnin, Hamraoui, Thomis, Petit, Mbock

GUINGAMP - PSG : 0-3

Les Parisiennes voyagent bien et Guingamp n'a pas résisté. Quatre mois après avoir décroché un nul sur le terrain du PSG, les Guingampaises retrouvaient ces dernières du côté de la Bretagne. L'avantage du terrain n'a pas été en faveur des locales mais du natif briochin qu'est l'entraîneur parisien Patrice Lair. Rapidement les débordements de Diani et Lawrence mettaient à mal les latérales guingampaises. Hermoso était en fin d'action pour une reprise du gauche aux 16 m que Durand sortait en corner (10e). Une autre alerte venait par une frappe cadrée de Diallo (25e) avant que Lawrence ne se déjoue de Drozo côté gauche pour servir Katoto, de nouveau buteuse (0-1, 29'). Les Parisiennes trouvaient la faille sur le même couloir avec Delie qui venait enrouler une frappe du droit pour conclure (0-2, 41'). Fort de cet avantage de deux buts, le PSG gérait la seconde période devant un adversaire réorganisé à la pause par deux remplacements. Delie était tout de même une seconde fois à la finition sur une belle passe d'Hermoso (0-3, 69'). Cette fois-ci, l'En Avant n'allait pas réussir à rattraper son retard.

Guingamp - PSG : 0-3 (0-2)
Saint-Brieuc (Stade Fred Aubert)
Arbitre : Victoria Beyer

0-3 Marie-Laure DELIE 69' (Lawrence joue sur Hermoso à 20 qui dévie pour trouver Delie qui entre dans l'axe dans la surface et conclut du plat du droit)
0-2 Marie-Laure DELIE 41' (Longue ouverture de Paredes vers Delie couloir gauche, Drozo prolonge de la tête le ballon et Delie s'ouvre le but en enroulant une frappe du droit à 10 m)
0-1 Marie-Antoinette KATOTO 29' (Formiga effectue une ouverture sur Lawrence côté gauche qui feinte son adversaire, effectue un centre rentrant repris d'une tête plongeante décroisée par Katoto à 6 m)

Avertissement : Oparanozie 89'
Guingamp : Durand ; Drozo, Debever, Lorgeré, Morin ; Fourre (Meffometou 46'), Bueno (Fleury 46'), Pervier (cap.), Le Garrec, Robert ; Oparanozie
Banc : Lebastard, Meffometou, Ollivier, Fleury, Palis
PSG : Kiedrzynek ; Périsset, Paredes, Berglund, Lawrence ; Formiga (cap.), Diallo (Geyoro 60'), Hermoso (Boquete 71'), Diani, Katoto (Boulleau 46'), Delie
Banc : Endler, Boulleau, Erika, Boquete, Geyoro

BORDEAUX - MARSEILLE : 1-0

Barbance et Bordeaux obtiennent une troisième victoire (photo FCGB)
Barbance et Bordeaux obtiennent une troisième victoire (photo FCGB)
Les Bordelaises ont enchaîné avec une troisième victoire consécutive face à l'OM. La première période équilibrée et disputée n'avait rien donné, et l'OM avait même eu deux actions, une première fois sur un coup franc excentré à droite de Coton-Pélagie dévié de la main par Lardez mais non sifflé (33e), puis lorsque Nayler devait intervenir dans les pieds d'Asseyi (42e).
La seconde période était dominée par Bordeaux, récompensé en toute fin de match par Gathrat qui concluait une déviation de la tête de Rodrigues (1-0, 89'). Auparavant, servie par Barbance, Ali Nadjim avait vu sa frappe croisée frôler le montant droit olympien (47e). En contre, l'OM restait dangereux mais les deux équipes voulaient avant tout bien défendre et y parvenaient. Richard réussissait un double parade devant Cambot et Fahey (86e) mais ne pouvait rien lorsque Gathrat concluait. Une satisfaction avec cette troisième victoire pour Jérôme Dauba : "Ca bonifie tout le travail du début de saison."

Bordeaux - Marseille : 1-0 (0-0)
Libourne (Stade Jean-Antoine Moueix)
Arbitre : Stéphanie Di Benedetto

1-0 Juliane GATHRAT 89' (Sur un long coup franc au milieu de terrain de Thibaud, Rodrigues à 20 m prolonge de la tête pour Gathrat qui reprend de l'extérieur du droit à 10 m) >> Vidéo

Avertissement : Alidou D'Anjou 85'

Bordeaux : Nayler ; Lardez, Thibaud, Fahey, Chatelin ; Lavaud (Ouinekh 87'), Istillart (cap.), Karchouni (Gathrat 62'), Barbance (Cambot 73') ; Rodrigues, Ali Nadjim
Banc : Nadal, Ouinekh, Cambot, Gathrat, Eliceche
Marseille : Richard ; Blanc, Cissoko, Gadea, Lakrar ; Coton-Pélagie (Dali-Storti 62'), Pizzala (cap.), Caputo (Cardia 69') ; Fridriksdottir, Asseyi, Alidou d'Anjou
Banc : Arouaissa, M'Bassidje, Ferral, Cardia, Dali-Storti

Dimanche 1 Octobre 2017
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :