Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J4 : SOYAUX continue sa dynamique, le PARIS FC rebondit bien

Malgré un adversaire accrocheur, Soyaux a pu enchaîner une troisième victoire consécutive et reste à la troisième place. Le Paris FC après sa lourde défaite devant Lyon s'est parfaitement remobilisé devant Rodez



SOYAUX - FLEURY : 2-1

Soyaux a trouvé avec Tandia une redoutable buteuse (photo footofeminin.fr)
Soyaux a trouvé avec Tandia une redoutable buteuse (photo footofeminin.fr)
Si les parcours des deux équipes étaient aux antipodes, la partie n'a pas été facile pour Soyaux face à un adversaire au complet. Les Charentaises ont éprouvé beaucoup de difficultés à faire bouger une équipe solide comme le déclarait Sébastien Joseph : "On savait que l'on avait en face une belle équipe, bien organisée en 4-2-3-1, compacte, solide et qui défend bien. Il y avait peu d'espaces entre les lignes et en plus, elles étaient au complet avec les retours de Sissoko et Amani... C'est une équipe qui embêtera beaucoup de monde cette saison". Fleury avait l'occasion de mener pour la première fois en D1 avec les opportunités de Palacin (2e) et Bruère-Clément (4e) mais la gardienne puis la barre faisaient de la résistance. Soyaux réagisssait par Blais, Nakkach ou encore Bourgouin. C'est sur un coup franc que les locales ouvraient le score. Un coup franc lointain pour Clérac qui remettait sur Tandia pour la troisième buteuse cette saison (1-0, 27'). La sélectionneure Diacre a pu apprécier. Soyaux était lancé mais manquait le 2-0 à trois reprises avant le repos (31e, 33e, 41e).

Le lob magnifique de Bourgouin

Le but de Rabanne
Le but de Rabanne
Fleury répondait à la reprise et une grande Munich évitait à Palacin et Amani d'égaliser (53e). Rabanne juste après trouvait la barre (57e). Bourgouin allait être plus en réussite avec une tentative de lob de 35 m excentrée côté droit, la gardienne avancée ne pouvait plus rien (2-0, 62'). Fleury ne se laissait pas abattre et Rabanne concluait sur une déviation d'Amani (2-1, 71'). La pression en fin de match était essonnienne mais pas la finition. Tout continue à sourire à Soyaux et son entraîneur : "On voulait faire un trois sur trois avec ces matchs contre le LOSC, Albi et Fleury, et prendre les points à domicile contre les promus. C'est une bonne chose de fait. On aura l'OM la semaine prochaine qui est je pense en période de doute, ce sera très compliqué là-bas. Mais malgré tout, il y a toujours des points à prendre et si on pouvait garder cette troisième place le plus longtemps possible, cela pourrait faire un joli choc et un joli duel contre Lyon dans 15 jours."

Soyaux - Fleury : 2-1 (1-0)
Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 356 spectateurs
Arbitre : Anaëlle Loidon

2-1 Julie RABANNE 71' (Palacin par dessus dans la défense plein axe trouve Amani qui glisse pour Rabanne sur la droite qui place une frappe du droit à ras de terre de 13 m)
2-0 Laura BOURGOUIN 62' (Dumont récupère le ballon dans son camp, joue avec Deschamps côté droit qui lance Bourgouin dans le couloir qui profite de la position avancée de la gardienne pour placer un lob de 35 mètres du droit)
1-0 Siga TANDIA 27' (Verges Prat frappe un coup franc à 50 m côté gauche et trouve Clérac à la retombée à 10 m qui remet vers Tandia qui conclut d'une reprise du gauche)

Avertissements : Boudaud 55' ; Multari 32'
Soyaux : Munich ; Deschamps, Verges, Couturier, Boudaud, Nakkach, Tandia (cap), Blais (Babinga 77'), Dumont (Courel 90'), Clerac (Djebbar 70'), Bourgouin
Banc : Esnault, Courel, Djebbar, Babinga, Rouge
Fleury : Gignoux ; Bruère-Clément (Chatelain 67'), Sissoko, Multari, Butel ; Clemaron, Coudon ; Rabanne (cap.), Amani, Fernandes (Traïkia 74') ; Palacin (Dunord 87').
Banc : Benoist, Traikia, Dunord, Chatelain, Mollet

PARIS FC - RODEZ : 4-0

Oubliée la défaite à Lyon, ce dimanche, le Paris FC a parfaitement géré la réception de Rodez et réussit son troisième succès de la saison.
Après un changement de dernière minute en défense avec Soyer remplacée par De Almeida, les joueuses du PFC dominaient le début de rencontre et sur un long ballon de Butel, Thiney dans le dos de la défense venait reprendre de la tête et lober Niphon qui sortait dans sa direction (1-0, 7'). La buteuse et capitaine était impliquée dans les trois autres buts de son équipe. Sur le second, au départ de l'action, elle permettait à Greboval côté gauche de déborder et délivrer un centre pour la tête de Matéo (2-0, 24'). En fin de match, elle trouvait Catala côté gauche qui reprenait et profitait d'une faute de main de Niphon (3-0, 77'). C'est enfin elle qui terminait le travail en reprenant une frappe de Catala repoussée dix minutes après (4-0, 87'). L'addition aurait pu être plus lourde avec une tête de Greboval sur le poteau après un service de... Thiney (40e).


Paris FC - Rodez : 4-0 (2-0) - 100 spectateurs
Bondoufle (Stade Robert Bobin)
Arbitre : Hélène Burban

4-0 Gaëtane THINEY 87' (Frappe de Catala repoussée, Thiney marque dans le but vide)
3-0 Camille CATALA 77' (Thiney décale Catala à gauche au second poteau qui frappe sans contrôle et profite d'une faute de main de la gardienne)
2-0 Clara MATEO 26' (Thiney décale à gauche pour Greboval qui centre pour la reprise de la tête par Matéo)
1-0 Gaëtane THINEY 7' (Longue passe dans le dos de la défense de Butel pour Thiney qui lobe la gardienne de la tête)

Avertissements : Jaurena 33' ; Bonet 13'
Paris FC : Deville ; De Almeida, Butel, Cascarino, Greboval ; Jaurena (Vaysse 82'), Declercq (Lahmari 67'), Catala, Matéo, Otaki (Makanza 67'), Thiney (cap.)
Banc : Benameur, Vaysse, Soyer, Makanza, Lahmari
Rodez : Niphon ; Banuta, Guitard (cap.), Infante, Hoarau, Bonet (Austry 60'), Saunier, Cance, Lemaitre (Noiran 60'), Peruzzetto, Mabomba (De Sousa 79')
Banc : Garcia, De Sousa, Austry, Noiran, Tyryshkina

Mardi 3 Octobre 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :