Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J5 : Le résumé des rencontres de samedi

Retrouvez les résumés des rencontres de samedi



Bordeaux a de la ressource

Les Bordelaises ont réussi à renverser la situation en toute fin de match face à Dijon. Alors que le DFCO restait sur une victoire décrochée en fin de rencontre à Lille, c'est le scénario inverse qui s'est produit ce samedi après-midi au stade des Poussots.
L'équipe bordelaise, invaincue, était cueillie à froid. Alertée sur une frappe lointaine de Dali, Nayler concédait un corner (9e) sur lequel la gardienne girondine ratait sa sortie. Le ballon de Solanet trouvait Cuynet qui l'accompagnait au second poteau au fond des filets (1-0, 9'). Nayler devait encore réaliser une parade sur une déviation de la tête de Thomas suite à un long ballon (16e). Les Bordelaises avaient repris le dessus et sur un coup franc à 18 m, Lavogez venait trouver le poteau alors que Mainguy était battue (26e). Manquant de faire le break par Nakkach d'une frappe de 22 m détournée en corner par Nayler (40e), Dijon allait le regretter ensuite. Car une nouvelle opportunité était manquée lorsque Dali décalait idéalement pour Bouillot sur la droite. La frappe de l'attaquante du DFCO était détournée du bout des doigts par Nayler sur le poteau (63e). Tout allait ensuite s'enchaîner. Tout d'abord un coup franc obtenu par Surdez juste à l'entrée de la surface que Lavogez exécutait parfaitement pour égaliser (1-1, 86'). Dans la minute qui suivait, Mainguy venait accrocher Asseyi hors de la surface. Carton rouge et coup franc bien placé pour Bordeaux. Garbino le frappait et Lavaud le déviait, Chavas entrée en jeu ne pouvait éviter la défaite de son équipe (1-2, 90'). Bordeaux devient un sérieux candidat au Top4 et Yannick Chandioux, l'entraîneur dijonnais reconnaissait que son adversaire avait fait parler son expérience : "Il y a beaucoup de frustration. Il nous a manqué un brin d'expérience sur la fin de match. L'équipe a fait une seconde période intéressante, mais n'a pas su mettre ce deuxième but sur ses temps forts. A 2-0, nous aurions atteint Bordeaux moralement. Une fois rejoint au score, la confiance s'inverse et change de camp... Nous ratons notre fin de match. C'est cruel, mais c'est le sport... Il faut que cela nous serve pour la suite, il faut continuer d'apprendre."

Dijon - Bordeaux : 1-2 (1-0)
Dijon (Stade des Poussots) - 983 spectateurs
Arbitre : Valentin Ougier
14h30 - Multisports 1

1-0 Ophélie CUYNET 9' (Corner tendu de Solanet, Nayler manque son intervention au premier poteau et Cuynet surgit au deuxième poteau pour conclure du droit à bout portant sous la barre)
1-1 Claire LAVOGEZ 86' (Coup franc à 22 m dans l'axe frappé enroulé du droit qui se loge au ras du poteau gauche à mi-hauteur)
1-2 Rose LAVAUD 90' (Coup franc près de l'angle côté droit de la surface frappé par Garbino et dévié par Lavaud qui décroise du droit)

Avertissements : Nakkach 73', Gouineau 78'
Expulsion : Mainguy 87'

Dijon : Mainguy ; Gouineau, Cuynet (cap.), Maetz, Carage ;Nakkach, Solanet, Dali, Declercq (Corne 84') ; Bouillot (Baldé 80'), Thomas (Chavas 89')
Banc : Chavas (G), Dali-Storti, Baldé, Corne, Blais
Bordeaux : Nayler ; Lardez, Gilles, Sousa Feitoza, Chatelin (cap.) ; Barbance (Surdez 83'), Karchouni (Istillart 81') ; Gathrat (Garbino 64'), Lavogez, Lavaud ; Asseyi
Banc : Bruneau (G), Bornes, Garbino, Istillart, Surdez

Soyaux accroche à son tour Montpellier

Clérac a égalisé pour Soyaux (photo footofeminin)
Clérac a égalisé pour Soyaux (photo footofeminin)
Les joueuses de Soyaux ont réussi à accrocher Montpellier en revenant au score en fin de match. Un résultat qui confirme les difficultés montpelliéraines du début de saison.
Une nouvelle fois, Montpellier a laissé échapper des points. Attaquant fort la rencontre, Montpellier s'installait dans le camp adverse. Soyaux perdait sur blessure Rougé et devait rapidement procéder à un premier changement. Cela ne perturbait pas la défense charentaise, et Munich veillait comme face à Blackstenius (16e) ou Le Bihan (33e). Dès la reprise, un coup franc dans l'axe à 23 m de Toletti venait heurter la barre du but sojaldicien (50e) mais la réussite semblait fuir encore Montpellier. Il fallait un penalty obtenu suite à un main de Canon pour que Le Bihan n'ouvre enfin la marque et ne mette un terme à 337 minutes de disette (0-1, 53'). Montpellier pensait avoir fait le plus dur mais ne se mettait pas à l'abri comme lorsque Jakobsson échouait devant Munich (64e). Une situation dont allait profiter Clérac. Exécutant un coup franc juste devant la surface, elle le frappait au premier poteau et surprenait Murphy (1-1, 83'). La victoire fuit encore Montpellier alors que pour Soyaux, le début de saison est réussi. Sébastien Joseph se montrait d'ailleurs satisfait de la prestation de son équipe : "C'est un point important. On a sept points, c'est-à-dire qu'on a réussi à prendre les points que l'on voulait prendre et d'accrocher l'un des trois gros, c'était aujourd'hui (ndlr : samedi). La physionomie du match est ce qu'elle est. On peut perdre le match mais on peut le gagner aussi en négociant mieux certains ballons."

Soyaux - Montpellier : 1-1 (0-0)
Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 401 spectateurs
Arbitre : Kévin Barbin
14h30 - Multisports 2

0-1 Clarisse LE BIHAN 53' s.p. (Main de Canon au second poteau sur un centre venu de la droite. Penalty frappé du droit par Le Bihan qui ouvre bien son pied)
1-1 Anna CLERAC 83' (Coup franc frappé directement par Clérac, excentré à gauche à 22 m qui le frappe directement au premier poteau, Murphy avait anticipé)

Avertissements : Tandia 43', Canon 90+2' ; Lakrar 65', Toletti 88'

Soyaux : Munich ; Cissoko, Rougé (Canon 25'), M’Bassidje, Boudaud ; Couturier, Tandia (cap.) ; Pingeon (Da Costa 82'), Clérac, Dumont (Babinga 46') ; Cambot
Banc : Collin, Da Costa, Canon, Babinga
Montpellier : Murphy ; Torrent, Dekker, Sembrant (cap.), Karchaoui ; Toletti, Lakrar, Le Bihan (Mondésir 82'), Cayman (Torrecilla 90+1') ; Blackstenius, Gauvin (Jakobsson 56')
Banc : Esnault (G), Jakobsson, Torrecilla, Mondesir, Puntigam

Metz n'y arrive pas

La défense guingampaise est restée de nouveau solide et a permis d'engranger une précieuse victoire face à des Messines à qui rien ne sourit pour le moment.
Le FC Metz espérait bien ouvrir son compteur pour ce déplacement en Bretagne. Après une début de match où Robert reprenait de la tête un centre de Tcheno qui échouait sur le dessus de la barre (4e), puis une frappe de Le Garrec juste à côté (14e), Guingamp allait subir. Les Messines se faisaient pressantes aux abords du but de Durand. Wenger effectuait un centre que Durand repoussée et Delie reprenait du droit face au but. Il fallait tout la hargne de Lorgeré pour se jeter et contrer la tentative (31e). Dans la foulée, Wenger enlevait trop sa frappe (32e) et Metz voyait le même manque de réussite devant le but se poursuivre.
D'autant qu'à la reprise, Delie (49e), Khelifi (63e) alertait Durand impeccable. Jusqu'au bout la gardienne guingampaise sortait le grand jeu venant réussir un arrêt décisif seule face à Delie en déviant le ballon hors du cadre (72e). Ses partenaires faisaient le reste. En contre, Le Garrec bien décalée par Oparanozie ajustait Lerond (1-0, 73'). Dix minutes plus tard, Fourré suite à un corner doublait la mise (2-0, 83'). Metz était K.O.

Guingamp - Metz : 2-0 (0-0)
Pabu (Stade du Centre de Formation - Akademi) - 386 spectateurs
Arbitre : Camille Soriano
14h30 - Canal+ décalé

1-0 Léa LE GARREC 73' (Oparanozie dans l'axe entre dans la surface et décale à gauche pour Le Garrec esseulée qui enroule une frappe du droit dans le petit filet opposé)
2-0 Adelie FOURRE 83' (Corner de Le Garrec qui est repris de la tête par Debever qui remet sur la tête de Fourré qui conclut à bout portant au premier poteau)

Guingamp : Durand ; Meffometou Tcheno, Debever (cap.), Lorgeré, Hoarau ; Daoudi, Tyryshkina (Abadou 59') ; Fourré, Le Garrec (Jézéquel 86'), Robert (Fleury 71') ; Oparanozie
Banc : Fauvel (G), Fleury, Decostere, Jezequel, Abadou
Metz : Lerond ; Dechilly, Gomes Jatoba (cap.), Kaya, Janela (Altunkulak 46', Gavory 55') ; Fercocq, Bigot ; Delabre, Khelifi, Wenger (Sanderson 80') ; Delie
Banc : Viollaz (G), Sanderson, Gavory, Altunkulak, Rougemont

Pas de vainqueur dans le derby

>> Le résumé complet

Fleury - Paris FC : 1-1 (0-1)
Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet) - 435 spectateurs
Arbitre : Maïka Vanderstichel
14h30 - Foot+

0-1 Linda SÄLLSTRÖM 41' (Bourdieu sur la gauche centre à ras de terre et Sällström du droit plein axe à 5 m du but dévie du droit)
1-1 Marie-Charlotte LEGER 54' (Longue ouverture d'Haupais pour Léger côté gauche qui s'avance dans la surface et glisse le ballon du gauche entre les hambes de Pecharman)

Avertissements : Gadea 86' ; Thiney 77'
Expulsion : Catala 18' au Paris FC

NB Penalty de Léger arrêté par Pecharman 74'

Fleury : Gignoux-Soulier ; Fernandes, Sissoko (cap.), Haupais, Roy ; Clemaron (R.Corboz 23'), D.Corboz, Gadea, Léger ; Ali Nadjim (Rabanne 70'), Lamontagne (Palacin 81')
Banc : Joly (G), R.Corboz, Palacin, Rabanne, G.Butel
Paris FC : Pecharman ; Catala, Soyer, Cascarino, Greboval ; Bilbault, Jaurena ; Matéo (Makanza 71'), Thiney (cap.), Bourdieu (Aigbogun 62') ; Sällström (Abam 84')
Banc : Benameur (G), Makanza, Benoit, Abam, Aigbogun
#D1F - J5 : Le résumé des rencontres de samedi


Dimanche 30 Septembre 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :