Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J9 : METZ enchaîne, GUINGAMP s'installe en haut, MONTPELLIER fait tomber le PARIS FC

Suivez les rencontres de la 9e journée de D1.



BORDEAUX - PSG : 0-2

Endler a évité à son équipe d'être en difficulté (photo FCGB)
Endler a évité à son équipe d'être en difficulté (photo FCGB)
Le PSG s'est sorti sans fracas d'une rencontre où les Bordelaises auraient pu espérer meilleur sort après avoir mis en difficulté à plusieurs reprises leurs adversaires.
Dans un stade garni de plus de 4 000 spectateurs pour l'occasion, les Bordelaises se faisaient très rapidement surprendre sur un centre de Wang depuis la droite pour Katoto, bien placée à l'affût pour pousser le ballon au fond (0-1, 9'). Ce fut changeait les plans bordelais de tenir le plus longtemps mais en dehors d'une frappe lointaine tentée par Formiga, ce sont elles qui allaient bousculer la défense parisienne. Un coup franc de Lavogez qu'Asseyi tentait de dévier était bloqué par Endler (32e). Lavogez, à nouveau, d'une frappe en pivot tentait sa chance (36e) avant qu'une frappe de Barbance de 20 m qui filait sous la barre ne soit claquée en corner par Endler (43e).
Mais les Bordelaises n'avaient la réussite de leurs adversaires et ont vu leur série sans marquer s'allonger à 450 minutes. Lorsqu'elles auraient pu espérer un éventuel penalty, l'arbitre estimait que la faute de Daiane sur Asseyi était à la limite de la surace. Le coup franc de Lavogez terminait sur le mur (65e). En fin de match, Diani fraîchement entré profitait d'une mauvaise communication dans la défense locale pour récupérer le ballon et venir battre Nayler (0-2, 82'). Paris s'impose et reste à deux points de Lyon son prochain adversaire.

Dimanche 5 novembre 2018
Dimanche 5 novembre 2018
Bordeaux - PSG : 0-2 (0-1)
Bordeaux (Matmut Atlantique) - 4 192 spectateurs
15h00 - Canal + Décalé

0-1 Marie-Antoinette KATOTO 9' (Wang crochète Chatelin couloir droit et adresse un centre rentrant du gauche qui trouve la tête de Katoto au second poteau qui conclut)
0-2 Kadidiatou DIANI 82' (Passe en retrait dans l'axe, interceptée par Diani qui se déjoue de Gilles et place une frappe du droit de 13 m)

Avertissements : Chatelin 49' ; Baltimore 41', Daiane 64', Wang 80'

Bordeaux : Nayler ; Lardez, Thibaud, Gilles, Chatelin ; Barbance (Karchouni 75'), Istillart (cap.) (Gathrat 90+2') ; Lavaud, Lavogez, Garbino (Carol Rodrigues 85') ; Asseyi
Banc : Bruneau (G), Sousa Feitoza, Karchouni, Carol Rodrigues, Gathrat
PSG : Endler ; Périsset (Glas 90'), Paredes, Daiane, Morroni ; Diallo, Formiga (cap.), Geyoro, Baltimore (Diani 73') ; Wang (Dudek 82'), Katoto
Banc : Kiedrzynek, Glas, Dudek, Hegerberg, Diani

MONTPELLIER - PARIS FC : 2-0

Gauvin a permis l'ouverture du score (photo MHSC)
Gauvin a permis l'ouverture du score (photo MHSC)
Les Montpelliéraines ont gagné pour la troisième fois de la saison en mettant un terme à la série de trois victoires consécutives des Parisiennes.
Les défenses prenaient premièrement le dessus et c'est un centre-tir de Matéo qui était la première véritable occasion nette de la rencontre, le ballon touchant la transversale (18e). Les joueuses du PFC manquaient une belle opportunité d'ouvrir la marque sur un contre où Bourdieu décalait pour Greboval à gauche qui frappait sur Murphy (25e). Sans Toletti, suspendue, la situation héraultaise était débloquée sur penalty. Une faute de Catala sur Cayman et Gauvin prenait ses responsabilités (1-0, 39'). Le score en restait jusqu'à la pause malgré une frappe de Sällström de l'entrée de la surface bien sortie par Murphy (44e).
La seconde période était marquée par la sortie de Sällström, touchée au nez, saignant, elle était soignée au bord du terrain. Quelques instants de flottement dont profitait Montpellier et Le Bihan d'une reprise de la tête croisée à la réception d'un long centre de Jakobsson (2-0, 51'). Le Paris FC n'allait pas s'en relever et aurait même pu concéder un troisième but sans un sauvetage de Cascarino sur une frappe de Le Bihan (64e). Montpellier gérait et manquait encore une balle de 3-0 avec Jakobsson qui avait éliminé la gardienne mais envoyait le ballon sur le poteau (77e). Murphy faisait le reste face à la remplaçante Makanza en assurant deux prises de balle (84e, 89e). Doucement, Montpellier remonte au classement et réduit l'écart à trois points avec la troisième place. Une prestation satisfaisante pour Jean-Louis Saez : "On a fait le plus gros match de la saison, cela arrive peut-être un peu tard. On monte en puissance mais il faut que l'on continue comme ça. Je suis satisfait aussi, on s'est procuré 5-6 occasions".

Montpellier - Paris FC : 2-0 (1-0)
Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Mama Ouattara) - 371 spectateurs
Arbitre : Solenne Bartnik
14h30 - Foot+

1-0 Valérie GAUVIN 39' s.p. (Faute de Catala sur Cayman. Penalty frappé par Gauvin du droit qui ouvre son pied droit et prend Benameur à contre-pied)
2-0 Clarisse LE BIHAN 51' (Centre depuis le côté droit de Jakobsson qui trouve Le Bihan au second poteau qui place une tête décroisée qui passe devant le but. Gauvin se jette devant Benameur mais ne touche pas le ballon qui finit petit filet)

Avertissements : Puntigam 35', Mondesir 90+2' ; Cascarino 14'

Montpellier : Murphy ; Torrent, Dekker, Sembrant (cap.), Karchaoui ; Le Bihan (Mondésir 86'), Torrecilla, Puntigam, Cayman ; Jakobsson (Veje 90+1'), Gauvin (Blackstenius 76')
Banc : Esnault (G), Blackstenius, Veje, Mondésir, Lakrar

PFC : Benameur ; Aigbogun (Soyer 90+1'), De Almeida, Cascarino, Greboval ; Butel, Thiney (cap.), Catala (Benoit 54') ; Matéo, Sällström (Makanza 54'), Bourdieu
Banc : Pecharman (G), Makanza, Benoit, Soyer, Vaysse

LYON - DIJON : 5-0

Marozsan et Renard ont largement contribué à la victoire lyonnaise
Marozsan et Renard ont largement contribué à la victoire lyonnaise
Neuvième victoire en autant de journées pour les Lyonnaises qui ont su enchaîner dans un mois d'octobre chargé. Sans l'ex-Lyonnaise Dali, ménagée, les Dijonnaises s'étaient organisées pour bien résister aux assauts lyonnais. Chavas intervenait bien devant Hegerberg en pleine surface (22e) mais elle ne pouvait rien lorsque sur une action où le ballon n'était pas maîtrisé dans la défense et c'est Henry qui en héritait pour le placer au ras du poteau (1-0, 26'). Une faute sur Majri dans la surface et Hegerberg avait son 10e but de la saison au bout du pied. Chavas partait du bon côté pour sortir le tir qui manquait de puissance (29e). Les Lyonnaises pouvaient compter sur le talent de Marozsan pour donner plus d'ampleur à cette rencontre. Un exploit individuel et une frappe de 20 m splendide pour accrocher la lucarne (2-0, 38'). En seconde période, Marozsan sur un corner trouvait la tête de Renard qui sautait plus haut que tout le monde (3-0, 75'). Dans la foulée, sur une action lyonnaise dans l'axe, Henry de loin s'offrait aussi la lucarne de Chavas (4-0, 77'). En toute de fin de match, le deuxième penalty en faveur de l'OL était cette fois-ci réussi par Renard (5-0, 90+2'). Sur le site de l'OL, l'entraîneur Reynald Pedros déclarait à l'issue de la rencontre : "C’était important de bien terminer cette semaine à trois matches, malgré la fatigue. On a eu du mal à rentrer dans le match mais la finalité est là. On est satisfaits car l’objectif est atteint". La trêve internationale va interrompre le championnat avant la reprise par le choc face au PSG dans deux semaines.

Lyon - Dijon : 5-0 (2-0)
Décines-Charpieu (Stade Groupama Training Center) - 734 spectateurs
Arbitre : Aurélie Efe
14h30 - Canal + Décalé

1-0 Amandine HENRY 26' (Ballon disputé dans la surface avec Fishlock et Majri, qui du talon trouve en retrait Henry à l'entrée de la surface qui reprend du gauche à ras de terre et marque sur la gauche de la gardienne)
2-0 Dzenifer MAROZSAN 38' (Marozsan part côté gauche revient vers l'axe en éliminant 4 adversaires et à l'arc de cercle des 20 m et arme une frappe du droit qui va se loger dans la lucarne gauche de Chavas)
3-0 Wendie RENARD 75' (Corner de Marozsan qui est repris d'une tête décroisée aux 5,5 m par Renard qui le place au ras du poteau gauche)
4-0 Amandine HENRY 77' (Marozsan en retrait sur Henry à 25 m qui place une frappe du coup du pied droit qui va se loger dans la lucarne gauche de Chavas)
5-0 Wendie RENARD 90+2' s.p. (Faute de Cuynet. Renard le frappe du droit à mi-hauteur sur la droite de Chavas)

NB Penalty d'Hegerberg arrêté par Chavas sur sa gauche (29')

Avertissements : Mbock 60' ; Carage 52'

Lyon : Bouhaddi ; Bronze, Mbock, Renard (cap.), Simon ; Henry ; Fishlock (Christiansen 63'), Marozsan ; Cascarino (Van de Sanden 63'), Hegerberg, Majri (Laurent 75')
Banc : Weiss (G), Kumagai, Christiansen, Van de Sanden, Laurent

Dijon : Chavas ; Gouineau, Cuynet (cap.), Awona, Carage (Corne 82') ; Thomas, Dali-Storti, Nakkach, Declercq (Baldé 88') ; Solanet ; Bouillot (Blais 75')
Banc : Mainguy (G), Maetz, Baldé, Corne, Blais

GUINGAMP - FLEURY : 4-1

Oparanozie, à gauche, a été impliqué dans tous les buts (photo EAG)
Oparanozie, à gauche, a été impliqué dans tous les buts (photo EAG)
La spirale positive des Guingampaises s'est confirmée face à Fleury avec une large victoire, et quatre buts inscrits. Les Guingampaises ont notamment pu compter sur Oparanozie qui avant de partir pour la Coupe d'Afrique des Nations s'est illustrée en signant trois passes décisives et en marquant un but après presque 14 matchs sans marquer. Les joueuses de Biancalani étaient rapidement devant au tableau d'affichage avec l'ouverture du score de Fourré qui profitait d'un bon travail d'Oparanozie (1-0, 4'). La Nigeriane était ensuite à la finition après un ballon récupéré par Le Garrec (2-0, 14'). Mais à 2-0, Guingamp baissait le pied et le relâchement permettait à Léger de relancer son équipe avant la pause. Alors que Rabanne bien servie par Ali Nadjim avait la balle d'égalisation, Durand se jetait bien dans ses pieds (51e). Réaction immédiate avec Fleury qui marquait face à Fleury dans la foulée en devançant Gignoux sur un centre d'Oparanozie (3-1, 52'). Une nouvelle alerte avec un coup de tête de Haupais mais Durand veillait à nouveau (57e). Il restait alors à la jeune Fourré la clôture du score. Son premier doublé en D1 d'une geste magnifique qu'elle racontait après match : "Je n'ai pas réfléchi. Je frappe en une touche et ça rentre". Le contre mené par Le Garrec et Oparanozie était libérateur, Fleury n'allait pas s'en relever (4-1).

Guingamp - Fleury : 4-1 (2-1)
Pabu (Stade du Centre de Formation - Akademi) - 447 spectateurs
Arbitre : Jennifer Maubacq
14h30 - Multisports 2

1-0 Adelie FOURRE 4' (Bon pressing guingampais qui récupère côté gauche, Oparanozie est servie à l'entrée de la surface et décale sur Fourre démarquée côté droit de la surface qui conclut du plat du pied droit à ras de terre)
2-0 Désiré OPARANOZIE 14' (Ballon de Haupais intercepté par Le Garrec qui lance Oparanozie qui s'excentre sur la gauche dans la surface et enroule une frappe du droit vers le côté opposé)
2-1 Marie-Charlotte LEGER 42' (Bon travail de D.Corboz dans l'axe qui glisse dans la course de Léger couloir droit qui s'avance dans la surface et place une frappe du droit au premier poteau)
3-1 Louise FLEURY 52' (Oparanozie sur le côté droit s'arrache pour centrer fort devant le but, Fleury vient couper le ballon en tendant la jambe gauche devant Gignoux à 6 m)
4-1 Adelie FOURRE 58' (Lancée par Le Garrec, Oparanozie déborde encore à droite et sert en retrait Fourré à l'entrée de la surface qui reprend du droit en cloche et vient trouver le côté opposé)

Avertissement : Chatelain 90+4'

Guingamp : Durand ; Meffometou Tcheno, Debever (cap.), Lorgeré, Hoarau ; Tyryshkina (Palis 59'), Daoudi ; Fourré (Robert 76'), Le Garrec, Fleury (Béché 85') ; Oparanozie
Banc : Fauvel (G), Robert, Palis, Abadou, Béché

Fleury : Gignoux-Soulier ; Fernandes, Sissoko (cap.), Haupais, Jouan ; Clemaron (Chatelain 75'), D.Corboz, Amani (R.Corboz 64'), Ali Nadjim (Palacin 69'), Léger ; Machart-Rabanne
Banc : Benoist (G), Roy, R.Corboz, Palacin, Chatelain

RODEZ - METZ : 2-3

C'était le match à ne pas perdre entre les deux relégables. Il a souri aux Messines qui réussissent une semaine parfaite avec six points en deux matchs. Après la première devant Bordeaux, Metz rencontrait une équipe de Rodez qui restait sur deux matchs nuls. Les Ruthénoises allaient surprendre les Messines d'entrée par un bon travail de Bonet pour Cazeau (1-0, 3'). Metz était récompensé de son bon début de match lorsque Delie centrait pour la reprise du droit de Bigot (1-1, 28'). C'est ensuite la réussit qui était au rendez-vous pour Delabre. Lancée sur la droite, elle se remettait pied gauche et délivrait un centre-tir du gauche qui surprenait Philippe (1-2, 34'). Malheureuse sur le coup, Philippe évitait un nouveau but en claquant en corner une tête de Khelifi (59e). Elle ne pouvait rien lorsque cette même joueuse concluait un contre par une frappe du gauche en lucarne (1-3, 66'). L'espoir revenu après la frappe croisée du gauche de Fleury n'allait pas suffire pour les Rafettes (2-3, 82') qui vont finir les matchs aller par Montpellier et le PSG...

Rodez - Metz : 2-3 (1-2)
Rodez (Stade Paul Lignon) - 366 spectateurs
Arbitre : Alexandra Collin
14h30 - Multisports 4

1-0 Kimberley CAZEAU 3' (Bonet accélère dans l'axe et trouve Cazeau côté droit de la surface qui reprend d'une frappe croisée du droit à l'angle des 5,5 m)
1-1 Maureen BIGOT 28' (Delie sur le côté droit centre devant le but, le ballon parvient à Bigot qui reprend du plat du pied droit au second poteau)
1-2 Amélie DELABRE 34' (Delabre couloir gauche place une frappe enroulée du gauche qui se loge plein axe et surprend Philippe)
1-3 Léa KHELIFI 66' (Servie depuis la droite vers la gauche par Gavory, Khelifi place une frappe du gauche dans la lucarne droite de Philippe)
2-3 Léonie FLEURY 82' (Cazeau décale sur Fleury côté gauche de la surface qui place une frappe croisée du gauche)

Avertissement : Chalabi 45+1', Saunier 90+1', Guellati 90+3'

Rodez : Philippe ; Guitard (cap.), Cauderlier, Guellati, Austry ; Banuta, Chalabi (Fleury 71'), Bonet (Saunier 62'), Cazeau ; Noiran ; Lemaitre
Banc : D.Garcia (G), Saunier, Bodain, Fleury, Chareyron

Metz : Lerond ; Dechilly, Fercocq, Gomes Jatoba (cap.), Kaya ; Gavory, Rougemont, Wenger (Khelifi 33'), Bigot, Delie (Janela 85'), Delabre (Sanderson 76')
Banc : Viollaz (G), Janela, Sanderson, Khelifi, Robert

SOYAUX - LILLE : 1-1

Ce sont les Lilloises qui imprimaient leur rythme dans le premier quart d'heure avant que Soyaux ne vienne inquiéter une première fois Launay suite à un coup franc de Boudaud (17e). En contre, Tolmais venait buter sur Munich (25e) Puis plus pressantes, les Sojaldiciennes bénéficiaient de l'exclusion sévère (?) de Lernon. Carton rouge direct pour un tirage de maillot sur Pingeon (27e). Cinq minutes plus tard, Pingeon se retrouvait esseulée pour reprendre le centre de Babinga (1-0, 32'). Cambot manquait de doubler la mise en trouvant la base du poteau (38e). Ne se mettant pas à l'abri, Soyaux était sous la menace ce que regrettait Sébastien Joseph après le match : "Il y avait mieux à faire. On doit être plus ambitieux dans le jeu. On s'est contenté de ce résultat alors que l'on avait largement le moyen de marquer ce deuxième". Les Sojaldiciennes malgré la supériorité numérique subissaient le jeu lillois en seconde période et allaient se faire rejoindre par un but de leur ancienne joueuse Tolmais. Profitant d'une passe de Dafeur de la tête, elle se déjouait de Cissoko pour conclure (11, 78'). "On n'a pas le droit de se retrouver à deux derrière, sur une situation où on joue à 11 contre 10" déplorait l'entraîneur de Soyaux alors que son équipe n'a pas gagné depuis la 4e journée. Son homologue Dominique Carlier retenait la "très belle deuxième mi-temps de son équipe courageuse et intelligente" pour venir chercher ce point précieux.

Soyaux - Lille : 1-1 (1-0)
Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 419 spectateurs
Arbitre : Elodie Coppola
14h30 - Multisports 3

1-0 Lucie PINGEON 32' (Long centre de Babinga depuis la droite qui trouve Pingeon au second poteau dont la reprise du gauche dévissée termine au ras du poteau droit de Launay)
1-1 Danielle TOLMAIS 78' (Tête de Dafeur qui permet à Tolmais dans l'axe d'entrer dans la surface, placer un crochet sur sa défenseure et placer une frappe du gauche à ras de terre de 13 m)

Expulsion : Lernon 27' à Lille

Soyaux : Munich ; Cissoko, Rougé, M’Bassidje, Boudaud ; Babinga, Tandia (cap.), Clérac, Pingeon (Da Costa 85') ; Bourgouin, Cambot
Banc : Bottega (G), Collin, Pagnoux, Da Costa, Couturier

Lille : Launay ; Lernon, Nicoli, Coutereels (cap.), Dafeur ; Mansuy, Polito, Demeyere (Bultel 80'), Dufour ; Tolmais (Boucly 90'), Boussaha (Saïdi 44')
Banc : Bouquillon (G), Bultel, Saïdi, Boucly, Chapeh Yimga


Lundi 5 Novembre 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :
#D1F - Le Mag n°8

#D1F - Le Mag n°8 - 03/11/2018