Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - Laëtitia TONAZZI annonce la fin de sa carrière

C'est avec une grande amertume que Laëtitia Tonazzi a annoncé ce mercredi l'arrêt de sa carrière de joueuse. La Montpelliéraine touchée par une énième blessure au pied s'est résignée à tirer sa révérence.



Tonazzi avec Montpellier face à Lyon (photo MHSC)
Tonazzi avec Montpellier face à Lyon (photo MHSC)
Laëtitia Tonazzi, alias Toto, a marqué de son empreinte le championnat de France de D1. Internationale à 66 reprises avec 15 buts, Tonazzi a décroché quatre titres de championnes de France avec Juvisy (2003, 2006) puis l'Olympique Lyonnais (2013, 2014). Elle a terminé à deux reprises meilleure buteuse du championnat avec Juvisy (2008 : 27 buts, 2011 : 20 buts).

Vainqueur également du Challenge de France avec Juvisy (2005) puis de la Coupe de France avec l'OL (2013, 2014), elle était la joueuse ayant évolué en D1 la plus ancienne encore en activité. En effet, après avoir évolué avec les garçons de 8 ans à 14 ans au Plessis-Trévise, elle arrive à la VGA Saint-Maur lors de la saison 1996-1997. En N1A (ancien nom de la D1), elle va découvrir à 15 ans à peine, le plus haut niveau féminin durant deux saisons avant que les Saint-Mauriennes ne soient relégués en N1B. Trois saisons à ce niveau et une trentaine de buts inscrits, elle rejoint le club voisin de Juvisy. Durant onze saisons, sous les couleurs du FCF Juvisy devient championne de France et découvre à l'été 2003 la Coupe d'Europe avec un doublé à la clé pour son premier match européen contre Dublin.

Tonazzi lors de la victoire en Challenge en 2005 (photo Sébastien Duret)
Tonazzi lors de la victoire en Challenge en 2005 (photo Sébastien Duret)
En avril 2002, ce sont les portes de l'équipe de France qui lui sont ouvertes. Six premières minutes de jeu contre la République tchèque (4-1) en remplacement de Marinette Pichon. Elle inscrira son premier but international face à l'Islande en septembre 2003 juste avant de partir disputer la Coupe du Monde 2003 aux Etats-Unis avec trois matchs joués. Ce sera cependant sa seule phase finale jouée. Présente à l'Euro 2009, elle ne disputera aucune minute de jeu puis en 2013, retenue dans la liste des 30 présélectionnées de Bruno Bini pour la Coupe du monde en Allemagne, l'attaquante qui avait alors rejoint Lyon, touchée à un mollet, doit déclarer forfait : "désolé pour elle" déclarait alors Bini. Elle connaîtra sa 66e dernière sélection en juin 2014 aux Etats-Unis.

Désireuse de se lancer un nouveau défi, elle a rejoint à l'été 2014, Montpellier. Venue pour apporter son expérience comme le souhaitait Jean-Louis Saez, elle a réussi une première saison pleine avec 20 matchs mais a ensuite connu plusieurs blessures ne disputant que 24 matchs en D1 en trois saisons mais a su toujours participer à la vie du groupe. Son annonce mercredi était empreinte de beaucoup de tristesse : "C’est avec une profonde émotion que je vous annonce la fin de ma carrière (...) 29 ans dans le football.... c’est long et court à la fois. Le temps est passé trop vite, beaucoup trop vite. J’ai tout traversé joie, bonheur, rires, victoires, tristesse, peine, défaites, blessures... cela fait partie de la carrière d’un sportif de haut niveau. J’ai vécu des moments incroyables dans tous les clubs où je suis passée. Je pars avec des souvenirs plein la tête. Il n’y a que le football pour te faire vibrer.
Je sais que je ne revivrai plus de telles émotions."


>> Sa fiche


Vendredi 20 Avril 2018
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :