Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - Présentation (12/12) - L'ASPTT ALBI est capable de tout

Terre de rugby, Albi est aussi devenue en deux saisons, celle du football féminin local. Depuis sa promotion dans l'élite, le public est toujours présent au stade pour venir soutenir cette équipe. Un adversaire capable du meilleur mais aussi du moins bon.



Albi solidaire et capable de tout dans ce championnat (photo Mica GBM Phootorafettes)
Albi solidaire et capable de tout dans ce championnat (photo Mica GBM Phootorafettes)
Une ferveur qui séduit les joueuses mais aussi l'entraîneur. Elles ne sont d'ailleurs pas nombreuses à avoir quitté la formation, 9e du dernier exercice. Seules les deux gardiennes non conservées et deux jeunes joueuses peu utilisées sont parties sous d'autres cieux. Adolphe Ogouyon qui entame sa deuxième saison avec l'équipe tient à préciser : "Si les filles sont restées, ce n'est pas parce qu'elles n'ont pas été demandées (ex : Solanet) mais elles ont décidé de rester parce qu'elles se sentaient bien. On pense que l'on est en train d'écrire une page du football féminin. Ces filles ont la volonté d'y participer plus durablement". S'inscrire dans la durée avec le même groupe, un souhait commun de la direction, des joueuses et du staff.

Albi a terminé à la 9e place surprenant par ses résultats comme sa victoire face à Montpellier (2-1) mais aussi décevant contre d'autres équipes avec qui elle luttait pour le maintien. Une partie de la réponse est dans la gestion de ces matchs relève Adolphe Ogouyon : "Dans l'état d'esprit des filles, avec les problèmes que l'on a pu créer au top4, sans doute, dans la tête, elles se sont dit qu'avec les autres, cela allait passer". Mais les adversaires de "l'autre championnat" étaient avertis : "Nos prestations contre les gros, ont au contraire motivé les équipes en face, qui se préparaient plus efficacement. Je pense qu'aucune équipe n'a minimisé Albi et que l'on a été été pris au sérieux". Le bilan comptable s'en est retrouvé réduit : "Vu la saison dernière, on nourrit quelques regrets sur certains matchs que l'on n'a pas bien géré face aux équipes du milieu de tableau que l'on n'a pas pu battre".

"Il n'y aura pas de matchs à choisir"

Le public se prépare à vivre une troisième saison en D1
Le public se prépare à vivre une troisième saison en D1
Avec l'arrivée de Perrault en provenance de Lyon, et d'une Canadienne Lambert, le club dispose de "deux bonnes gardiennes". Dans les joueuses de champ, Matondo est aussi passée par l'école lyonnaise et jouera en milieu défensif. Autre Canadienne, Khoury joueuse offensive sera à suivre alors que Ledamba en provenance de Vendenheim devra trouver sa place. L'objectif avec ce groupe stable est "de faire mieux que la 9e place" même si "le maintien est à l'ordre du jour comme pour la plupart des autres équipes". La saison dernière, l'apprentissage de la D1 a continué à tous les niveaux faisant allusion à la nécessité de toujours y croire : "Quand je suis rentré de Montpellier après avoir perdu 0-3, mon président n'était pas déçu. On m'a dit vous avez perdu que 3-0 à Montpellier, mais c'est bien !". Une vision des choses dans laquelle Adolphe Ogouyon ne veut pas se positionner : "J'ai toujours martelé que l'on pouvait à arriver à ce résultat contre Montpellier" même s'il ne faut pas oublier le reste "On attendait que ça si bien que l'on oubliait qu'il y a d'autres équipes, en pensant que cela se passerait. Moi aussi un peu. Ca nous a été préjudiciable". Le vécu aura-t-il été assimilé cette saison ? "Elles sont conscientes de cela pour cette saison. Il n'y aura pas de matchs à choisir. Cette année, on sera bien obligé de continuer à poser des problèmes aux gros et en jouant contre les sept autres équipes de "notre" championnat". Premier test face au PSG dès samedi soir.


Les recrues

Cindy Perrault arrive de Lyon
Cindy Perrault arrive de Lyon
Pilar Khoury (22 ans)
Arrivant du Canada, celle joueuse offensive est une découverte. "Une bonne surprise du championnat" selon son entraîneur.

Cindy Perrault (20 ans)
Avec le départ des deux gardiennes, la Lyonnaise Perrault arrive dans le Tarn pour avoir du temps de jeu et aussi prétendre à la sélection U20 dans quelques semaines.

Bettina Matondo (20 ans)
Formée à Lyon, passée brièvement par Rodez avant de jouer au Puy en D2, elle doit apporter autre chose avec son gabarit en plus de son talent.

Gabrielle Lambert (22 ans)
Tout juste arrivée, cette deuxième gardienne canadienne doit prendre ses repères. Elle devra assurer l'intérim si Perrault est retenue à la Coupe du Monde U20.

L'effectif

Arrivées : Pilar Khoury (Ottawa Gee-Gees, Canada), Cindy Perrault (Olympique Lyonnais), Bettina Matondo (Le Puy Foot), Gabrielle Lambert (Université du Québec Trois-Rivières, Canada), Leticia Ledamba (FC Vendenheim)
Départs : Lin Man Ting (Fylkir FC, Islande), Tseng Shu O (Fylkir FC, Islande), Patricia Morais (Sporting Clube Portugal Lisbonne), Alexandra Saint-Jours (Toulouse FC), Clara Marcinkowski (FC Rouen), Angeline Da Costa (Rodez AF)

Gardiennes
1-Cindy Perrault
16-Gabrielle Lambert

Défenseures
5-Anaïs Arcambal
24-Manon Cazes
6-Coline Gouineau
3-Cindy Marteau
4-Aïvi Mitchai
26-Alexandra Renault-Frih
15-Manon Rouzies
13-Angélique Schlepp
Océane Salle

Milieux
7-Myriam Benlazar
22-Laurianne Cervera
21-Laura Condon
Bettina Matondo
17-Maëva Manuel
14-Tatiana Solanet
20-Pilar Khoury

Attaquantes
9-Marion Braunwart
8-Kimberley Cazeau
10-Patricia Martinez Augusto
18-Mélanie Pestana
Leticia Ledamba
26-Kristina Pantelic

>> Le détail de l'effectif

Staff
Entraîneur
Adolphe OGOUYON
Né le 20 février 1956 à Cotonou (Bénin)
Au club depuis la saison 2015-2016
Diplôme : Licence A UEFA

Parcours d'entraîneur
FC Nantes, Centre Formation (1994-1997), AC Chapelain (1996-1997), RC Ancenis (1997-1999), Espérance Campbon (1999-2000), Nozay (2000-2002), SCO Angers, co-directeur de la formation (2003-2006), US Orléans, adjoint (2007-2008), Stade Briochin puis EA Guingamp D1F (2010-2012), US Langueux (2012-2013 et 2014-2015)

Adjoints
Sylvie Casonato,, adjoint terrain
Patrice Martinez, entraîneur adjoint

La saison dernière

Joueuses utilisées 2015-2016 (entre parenthèses : matchs en D1/buts en D1, club de destination)
G : Patricia Morais (17/0, Sporting Clube de Portugal), Alexandra Saint-Jours (4/0, Toulouse FC)
D : Anaïs Arcambal (22/0), Myriam Baaziz (1/0), Manon Cazes (19/1), Justine Firly (2/0, partie en cours de saison à Aurillac-Arpajon), Coline Gouineau (20/0), Clara Marcinowski (1/0, FC Rouen), Aïvi Mitchai (4/0), Alexandra Renault-Frih (13/1), Manon Rouzies (22/4), Angélique Schlepp (17/0)
M : Myriam Benlazar (14/1), Laurianne Cervera (21/2), Laura Condon (16/0), Angeline Da Costa (3/0, Rodez AF), Manon Gaches (1/0), Emylie Girard (7/0), Lin Man Ting (6/0, Fylkir FC), Maëva Manuel (8/0), Tatiana Solanet (22/1)
A : Marion Braunwart (3/2), Kimberley Cazeau (22/8), Patricia Martinez Augusto (20/5), Kristina Pantelic (6/0), Mélanie Pestana (1/0), Chu O Tseng (9/0, Fylkir FC)

Division 1
9e : 6 victoires, 5 nuls, 11 défaites, 25 buts pour, 44 buts contre
Coupe de France
Eliminé au 2e tour fédéral par le PSG (0-3)

Palmarès

Championnat de France de D2 : 1 (2014)

Vendredi 9 Septembre 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :