Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - Présentation (3/12) : L'ASPTT ALBI, partages d'expérience

C'est un binôme qui a pris la direction de l'équipe albigeoise à l'orée d'une quatrième saison en D1. Avec un effectif où des joueuses expérimentées sont restées au club sont venues s'ajouter de jeunes recrues.



Aïvi Mitchai se prépare à une saison pleine avec Albi (photo Mica GBM/Phootorafettes)
Aïvi Mitchai se prépare à une saison pleine avec Albi (photo Mica GBM/Phootorafettes)
C'est une gestion à deux que s'apprête à assurer le duo Patrice Garrigues - Théodore Genoux. Choisis tous les deux, leur vécu totalement différent sera un plus pour le groupe albigeois. Patrice Garrigues arrive de l'Aveyron, professeur agrégé de sport au Lycée Monteils. A 43 ans, il a notamment dirigé le sport études à Rodez. Le football au féminin, il a pu le découvrir à Rodez alors que son expérience préalable était uniquement du côté masculin. Son binôme connaît la pratique féminine depuis quelques saisons. Après avoir arrêté sa carrière de joueur suite à une blessure, c'est du côté des jeunes de Juvisy qu'il a commencé à faire ses armes avant de rejoindre la Gironde et Bordeaux, qui venait juste d'intégrer la section féminine de Blanquefort. Une première saison qui aboutira à l'accession dans l'élite mais aussi la fin de l'aventure pour sur un choix des dirigeants bordelais. L'an dernier, c'est donc avec les U19F de Val d'Orge qu'il est retourné en région parisienne. Mais l'ambition ne manquait pas à 25 ans, et l'envie de rebondir dans un club en D1 est arrivée avec l'ASPTT : "J'ai connu l'accession avec Bordeaux mais j'avais envie de connaître la D1".

Après avoir contacté Patrice Garrigues, Théodore Genoux a porté leur candidature auprès du président albigeois pour présenter un projet commun. "On travaille en binôme avec la répartition du travail en totale concertation. Il n'y a pas de hiérarchie mais un réel partage" souligne Théodore Genoux. Ayant assuré à trois reprises son maintien en D1, Albi veut continuer à se stabiliser à ce niveau. Le club du Président Espié a retenu leur projet et ce dernier ne manque pas d'idées pour trouver des moyens.

"Patient dans le recrutement"

Pour recruter, si le club a perdu trois joueuses cadres, le staff souhaite s'appuyer sur des joueuses adhérant au projet de vie. "On n'a pas pris pour prendre. Il fallait que les joueuses rentrent dans le projet de vie. On a été patient mais notre recrutement n'est pas complètement terminé. On souhaiterait une 6 et une 9" complète Théodore Genoux. S'appuyant aussi sur des filles d'expérience à toutes les lignes (Rouzies - Mitchai - Cazeau), le club reste familial et compte sur un staff étoffé pour parfaire le groupe avec préparateur physique, kiné et analyste vidéo. "Cela amène un plus. Je remercie le Président d'avoir accepté" confie Théodore Genoux.

"Le championnat sera plus dur que l'année dernière"

Le staff albigeois
Le staff albigeois
Avec un effectif modifié, le nouveau staff a pu effectuer la préparation souhaitée pour créer l'amalgame : "On a repris assez tôt avec un groupe rajeuni dont des U19 qui viennent du PSG et de l'OM" précise Théodore Genoux ajoutant que cela permettra "un mélange d'expérience". Deux stages dont l'un en Espagne a permis de donner du temps de jeu à tout le monde face à des adversaires du top4 espagnol. Mais aucune D1 française au programme : "On a évité de jouer des D1 pour ne pas se dévoiler. On a pu se mesurer aux quatre premiers d'Espagne, et à des D2 de haut tableau". Au final, 7 matchs en 7 semaines qui ont permis de mettre en place l'animation défensive de l'équipe et être fin prêt pour les débuts face à Montpellier, mais surtout la série suivante de trois matchs avec Bordeaux, Soyaux et Lille qui sera importante pour la suite. "L'idée est de prendre un maximum de points pour éviter de lutter jusqu'au bout pour le maintien. Le championnat sera plus dur que l'année dernière. De la 4e à la 12e place, ce sera des matchs très serrés".

Le club albigeois tentera de réitérer une nouvelle performance à ce niveau tout en conservant une identité singulière et une expérience moindre au plus haut niveau.

Les mouvements

Arrivées
Patrice Garrigues (entraîneur, Rodez AF adjoint U17 Nation), Théodore Genoux (entraîneur, FCF Val d'Orge U19F), Océane Closset (O. Marseille), Dejana Stefanovic (Etoile Rouge de Belgrade, Serbie), Stephanie Oumy Bayo (PSG U19), Jinani Hanni (VGA Saint-Maur), Yvonne Leuko Chibosso (Arras FCF), Santana Sahraoui (PSG U19), Rafaela Lopes (VGA Saint-Maur U19), Soriana Constant (Toulouse FC), Léa Massibot (Dijon FCOF), Morgane Belkhiter (Nîmes MG FF)

Départs
Adolphe Ogouyon (entraîneur), Cindy Perrault (Grenoble F38), Emylie Girard (Grenoble F38), Anaïs Arcambal (Toulouse FC), Coline Gouineau (Dijon FCOF), Laurianne Cervera (Grenoble F38), Marion Braunwart (Montauban FCTG), Laura Condon (études, Etats-Unis), Bettina Matondo (O. Lyonnais), Sabrina Barbe

L'effectif et le staff

G : Gabrielle Lambert [CAN], Léa Massibot (Dijon FCOF)
D : Oumy Stéphanie Bayo (PSG U19), Morgane Belkhiter (Nîmes MG FF), Manon Cazes, Yvonne Leuko Chibosso [CMR] (Arras FCF), Alexandra Renault-Frih, Manon Rouzies, Santana Sahraoui (PSG U19), Angélique Schlepp
M : Myriam Benlazar [ALG], Soriana Constant (Toulouse FC), Jinane Hanni (VGA Saint-Maur), Rafaela Lopes Valera [POR] (VGA Saint-Maur), Maeva Manuel, Aïvi Mitchai, Laurie Saulnier, Dejana Stefanović [SER] (Etoile Rouge de Belgrade, Serbie)
A : Kimberley Cazeau, Océane Closset (O. Marseille), Pilar Khoury [CAN], Patricia Martinez Augusto [ESP], Milica Mijatović [SER], Kristina Pantelic [SER]

Staff
Entraîneurs : Patrice Garrigues (Rodez AF U17 adjoint) et Théodore Genoux (FCF Val d'Orge U19F)
Préparateurs physiques : Clément Gallien et Samuel Fau
Entraîneurs des gardiennes de but : Didier Boussagol et Hervé Witas
Préparation mentale : Romain Brunot

>> LES DETAILS DE L'EFFECTIF

Les 10 dernières saisons

#D1F - Présentation (3/12) : L'ASPTT ALBI, partages d'expérience

En savoir plus

>> LE CALENDRIER
>> LES JOUEUSES UTILISEES EN 2016-2017

Le stade
Stade Maurice Rigaud
Capacité : 4 248 places dont 1 748 places assises
Pelouse naturelle

Mercredi 30 Août 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :