Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - Présentation (4/12) : MONTPELLIER joue la stabilité

Deuxième du dernier championnat, Montpellier va retrouver la Ligue des Champions. Le club héraultais devra cependant continuer à lutter avec Lyon et le PSG et gagner en constance.



Les Montpelliéraines lors du tournoi à Madrid
Les Montpelliéraines lors du tournoi à Madrid
La qualification pour la Ligue des Champions ne change rien au fonctionnement du club héraultais. A 50 ans, Jean-Louis Saez n'inspire pas à modifier le fonctionnement d'un groupe qui a su faire face à la difficulté et gagner en constance. C'est sur ce dernier aspect que Montpellier se prépare à devoir s'adapter avec l'ajout de rencontres de Ligue des Champions qui peuvent charger un peu plus le calendrier en fonction du parcours dans cette dernière.

La préparation a pris une orientation différente par rapport aux précédentes : "On s'est déplacé un peu plus. On a été plus sollicité pour aller faire des tournois, des matchs événementiels" souligne Jean-Louis Saez dont l'équipe reste sur six succès contre les Espagnoles de Valencia, Atletico Madrid, les Belges d'Anderlecht, l'AS Saint-Etienne (D2) et les Anglaises de Manchester City et Liverpool. Un bilan excellent avec un groupe qui a connu peu de changements à l'intersaison : "On a fait une bonne préparation, cela peut servir pour la suite" ajoute l'entraîneur.

Continuer cette dynamique

"On était dans l'optique de garder tout le monde. On a eu deux départs (Durand, Daughetee) pour deux arrivées (Gérard, Veje), plus le retour de prêt de Uffren". Un choix assumé de ne pas modifier dans un groupe qui vit bien et ce malgré la Ligue des Champions : "On n'a pas modifié en fonction de cette saison. Le groupe est suffisant et tout le monde va pouvoir jouer" souligne Saez. L'entraîneur montpelliérain pourra aussi s'appuyer sur des jeunes joueuses formées au club pour étoffer le groupe en fonction des aléas.

Dans une lutte à trois avec l'OL et le PSG, les Montpelliéraines peuvent voir des signes positifs et une progression : "On avait fait match nul deux fois avec Lyon il y a deux ans, on a battu le PSG. Il y a des petits signes qui changent" après une deuxième place que le club n'avait plus connu depuis la saison 2008-2009. Avec l'apport de quelques touches étrangères qui se plaisent dans les conditions idéales du club et la situation géographique, l'effectif dispose d'une solide expérience : "Les filles arrivent à maturité. Maintenant il faut être dans la constance". Le travail des dernières saisons porte ses fruits et confirme les choix des dirigeants montpelliérains : "Il faut être capable de durer. On a des joueuses performantes, il faut continuer cette dynamique".

Eviter de gagner des matchs au forceps

Cette nouvelle saison qui débute sera toujours aussi difficile dans la lutte avec ses deux principaux rivaux et un titre aurait de quoi réjouir le club : "Si on fait aussi bien, ce serait bien. Le PSG et l'OL affichent des ambitions". Deuxième défense et deuxième attaque du championnat, la saison dernière, le premier souhait de Jean-Louis Saez est de réitérer ces performances : "On a perdu trois matchs. Il faut que l'on ait encore plus d'assurance dans le jeu pour éviter de gagner des matchs au forceps". L'élimination prématurée en Coupe de France par Saint-Etienne a laissé des regrets mais finalement estompée par la place en coupe d'Europe : "Cela a été un déclic pour le championnat".

Une ligne au palmarès de la Coupe de France aurait de quoi réjouir tout le monde, après ce retour en Ligue des Champions, ce dont ne manquerait pas de se réjouir le regretté Louis Nicollin qui a toujours cru en son équipe féminine depuis 15 ans.

Les mouvements

Arrivées
Méline Gérard (O. Lyonnais), Katrine Veje (Brøndby IF, Danemark), Manon Uffren (Dijon FCOF, retour de prêt)

Prolongations de contrats
Marion Torrent (2020), Valérie Gauvin (2020), Virginia Torrecilla Reyes (2018), Laura Agard (2019), Linda Sembrant (2019), Sofia Jakobsson (2019), Sakina Karchaoui (2020), Laëtitia Tonazzi (2018)

Départs
Solène Durand (EA Guingamp), Gennessee Daughetee (Suède), Aimy Diop (Toulouse FC)

L'effectif et le staff

G : 16-Laëtitia Philippe, 30-Méline Gérard (O. Lyonnais)
D : 4-Marion Torrent, 5-Laura Agard, 7-Sakina Karchaoui, 13-Marion Romanelli, 22-Morgane Nicoli, 23-Linda Sembrant [SUE], 28-Marine Haupais
M : 6-Anouk Dekker [PBA], 8-Sandie Toletti, 11-Katrine Veje [DAN] (Brøndby IF, Danemark), 14-Virginia Torrecilla Reyes [ESP], 26-Manon Uffren (Dijon FCOF)
A : 9-Laëtitia Tonazzi, 10-Sofia Jakobsson [SUE], 15-Stina Blackstenius [SUE], 17-Janice Cayman, 18-Marie-Charlotte Léger, 19-Nérilia Mondésir [HAI], 21-Valérie Gauvin, 24-Lindsey Thomas, 29-Clarisse Le Bihan

Staff
Entraîneur : Jean-Louis Saez
Entraîneur-adjointe : Aurore Aldon
Préparateur physique : Eric Nicolas
Entraîneur des gardiennes : Dominique Deplagne

>> LES DETAILS DE L'EFFECTIF

Les 10 dernières saisons

#D1F - Présentation (4/12) : MONTPELLIER joue la stabilité

En savoir plus

>> LE CALENDRIER
>> LES JOUEUSES UTILISEES EN 2016-2017

Le stade
Stade Bernard Gasset n°7 (Terrain Mama Ouattara)
Capacité : 1 736 places dont 300 places assises
Pelouse naturelle

Vendredi 1 Septembre 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :