Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - Présentation (8/12) - Le FC METZ ne veut pas connaître le même sort

Reléguée pour un point il y a deux ans, l'équipe lorraine voudra cette fois-ci s'installer en D1. L'entraîneur mise sur un groupe stable pour y parvenir.



David Fanzel, l'entraîneur messin, entame sa deuxième saison au club (photo FC Metz)
David Fanzel, l'entraîneur messin, entame sa deuxième saison au club (photo FC Metz)
Après l'année de la découverte conclue par une accession en Division 1, l'entraîneur messin David Fanzel s'apprête à vivre une toute autre expérience avec son équipe. La saison dernière, Arras avait été la seule équipe à faire chuter l'équipe du FC Metz (2-0) avant de laisser échapper son adversaire. Un objectif de montée qui était affiché : "C'était l'objectif principal de retrouver la D1. Le collectif a été la force de l'équipe. Il y avait une envie de remonter vite après l'échec de la descente". Désormais il faut aborder cette nouvelle saison avec beaucoup d'humilité pour les Grenats : "On va se contenter de viser le maintien quand on voit le parcours des équipes de D2 qui montent en D1". Dixième il y a deux ans, cette place sera désormais synonyme de maintien : "C'est une chance, je l'espère, qu'il n'y ait que deux descentes. On sait que cela va être difficile." Les promus ont recruté et Metz est finalement l'une des équipes les plus moins modifiées durant l'été. Un choix justifié par David Fanzel : "On a fait une belle saison. Les joueuses sortaient d'une saison où elles étaient descendues pour un point. Elles avaient le niveau où n'étaient pas loin de l'avoir. Depuis, on a progressé. Je veux faire confiance au groupe de la montée et aussi les récompenser pour tous les sacrifices".

"On voulait rester sur nos projets en intégrant les jeunes"

Le recrutement messin n'est cependant pas encore terminé puisque une attaquante canadienne est arrivée ce lundi soir et une défenseure américaine est aussi attendue. La préparation a débuté avec les trois premières recrues. Godart de retour dans sa région apportera son vécu de la D1, au contraire de deux jeunes joueuses issues du Pôle France, Dechilly, et celui de Liévin avec Gavory. Le club veut ensuite avant tout miser sur sa formation à l'image de Khelifi qui a fini la saison en trombes en découvrant la D2. Un recrutement sans paillette mais mené posément. Autour de sa capitaine brésilienne Simone qui va renouer avec la D1, le club dispose d'expériences à toutes les lignes pour encadrer les jeunes : "On a un projet de formation, on voulait rester sur nos projets en intégrant les jeunes. Il y a un tiers de l'effectif qui est composé de U19" souligne David Fanzel.

Intégrée depuis trois ans au FC Metz, la structure féminine continue à se développer mais peut déjà s'appuyer sur les moyens mutualisés du club notamment sur l'aspect médical, les conditions de déplacement ou encore avec l'appui technique de la structure professionnelle et du centre de formation. Il reste que le club doit encore s'entraîner en grande partie le soir avec tout de même deux séances matinales par semaine où seulement quatre joueuses sont retenues par leurs obligations.

"Etre prêt physiquement"

Gathrat à droite a déjà connu la D1 avec Metz (photo René Bach)
Gathrat à droite a déjà connu la D1 avec Metz (photo René Bach)
La préparation pour cette saison a été axée notamment sur l'aspect physique, avec l'appui d'un préparateur physique. "On a essayé de rester dans la continuité. On a eu la chance cette année de récupérer un préparateur physique au centre de formation qui m'a aidé dans cette préparation où on a poussé un peu plus que la saison dernière pour vraiment être prêt physiquement". Metz de par sa situation géographique a dû se confronter à des formations de D2 mais aussi étrangères au lieu d'équipes de D1, ce qui ne dérange pas outre mesure David Fanzel qui découvrira ce championnat cette saison tout en connaissant les exigences : "Je veux que les filles se rendent compte qu'il faut passer une étape, notamment sur le plan de l'impact où cela est très différent de la D2. Après cela reste du football, on peut avoir le physique, mais si les pieds sont un peu carrés, cela sera difficile". Metz devra aussi faire face au goût de la défaite, si rare depuis un an : "Pour le mental, c'est compliqué. Après il y a le contenu. On a joué Paris l'année dernière (ndlr : en quart de finale de Coupe), on a perdu 0-3. Après la défaite, on est resté en confiance et cela a permis de bien terminer la saison. A part Lyon, Paris, c'est au dessus. Le reste, il faut jouer les matchs. On a des valeurs, on est à Metz". Avec Montpellier, Juvisy et PSG lors des quatre premières journées, pour les Lorraines, il faudra éviter la croix et la bannière pour cette fois-ci se maintenir en D1.

Les recrues

Mélissa Godart (24 ans)
Originaire de Metz, elle quitte Soyaux la D1 avec Soyaux pour retrouver la Lorraine. Passée également par Saint-Privat, Amanvillers, Woippy, Algrange et la Roche-sur-Yon, elle effectue un retour aux sources pour apporter son expérience.

Pauline Dechilly (18 ans)
Défenseure latérale ou milieu défensif, arrivant du FC Vendenheim, elle a évolué avec les sélections nationales jeunes et découvrira la D1.

Christy Gavory (18 ans)
Joueuse d'Arras longtemps à la lutte avec Metz pour la montée en D1, elle évolue au milieu de terrain et a aussi côtoyé les sélections jeunes nationales.

Danielle Rotheram (22 ans)
Attaquante canadienne évoluant dans le championnat américain, elle a rejoint le FC Metz début septembre. Sa puissance est l'une des qualités.

L'effectif

Arrivées : Pauline Dechilly (FC Vendenheim), Christy Gavory (Arras FCF), Mélissa Godart (ASJ Soyaux), Danielle Rotheram (Dayton Dutch Lions, Etats-Unis)
Départs : Daniela Gurz (FC Rouen), Andréa Burtin (ESAP Metz), Mélanie De Brito (ESAP Metz), Cindy Malet (ESAP Metz), Jessica Gomes (ESAP Metz)

Gardiennes
Pauline Hurbain
Getter Laar

Défenseures
Jennifer Brocheray
Simone Gomes Jatoba
Héloïse Mansuy
Marie Papaix
Marie Podgorny
Célia Rigaud

Milieux
Selen Gulun Altunkulak
Ophélie Cordier
Pauline Dechilly
Manon Evrard
Christy Gavory
Juliane Gathrat
Léa Khelifi
Laurence L'Huillier
Elodie Martins
Marine Morel

Attaquantes
Adeline Janela
Mélissa Godart
Fanny Nell
Danielle Rotheram
Meryll Wenger
Julie Wojdyla

>> Le détail de l'effectif

Staff
Entraîneur
David FANZEL
Né le 9 novembre 1966 à Metz
Diplôme : DEF

Parcours d'entraîneur
CSO Amnéville (2009-2015), FC Metz (2015-)

Adjoint
Michel Antoine, adjoint
Bertrand Barbier, préparateur physique
Michaël Ménétrier, entraîneur des gardiennes
Emiline Mathieu, kinésithérapeute

La saison dernière

Joueuses utilisées 2015-2016 (entre parenthèses : matchs en D2/buts en D2, club de destination)
G : Andréa Burtin (15/0, ESAP Metz), Getter Laar (8/0)
D : Jennifer Brocheray (21/7), Mathilde Dijon (8/0, ESAP Metz), Simone Gomes Jatoba (17/5), Daniela Gruz (10/1, FC Rouen), Cindy Malet (5/0, ESAP Metz), Héloïse Mansuy (18/2), Marie Papaix (20/3), Marie Podgorny (4/0), Célia Rigaud (1/0)
M : Selen Gulun Altunkulak (10/0), Messaouda Benabdelhak (4/0, ESAP Metz), Ophélie Cordier (3/0), Juliane Gathrat (19/3), Léa Khelifi (7/4), Laurence Lhuillier (13/0), Elodie Martins (21/4), Marine Morel (22/4)
A : Mélanie De Brito (18/7, ESAP Metz), Jessica Gomes (2/2, ESAP Metz), Adeline Janela (20/7), Fanny Nell (1/1), Meryll Wenger (22/11), Julie Wojdyla (19/10)

Division 2
1er du groupe A : 17 victoires, 4 nuls, 1 défaite, 74 buts pour, 14 buts contre
Coupe de France
Eliminé en quart de finale par le PSG (0-3)

Palmarès

néant

Section féminine de 'AS Algrange intégrée en 2014. Le FC Metz a disposé d'une section féminine jusqu'en 1989

Mercredi 7 Septembre 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :