Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - Résumé J10 : BORDEAUX et FLEURY renouent avec la victoire, METZ accroche le PFC

Suivez les matchs de la 10e journée de D1.



LILLE - BORDEAUX 0-2

La longue série sans marquer pour Bordeaux s'est achevée à la minute du record en D1. 498 minutes sans but, voilà ce que les Girondines avaient à coeur de stopper et elles y sont parvenues face au LOSC, renouant aussi avec la victoire. Un corner de Lavogez et la Brésilienne Kathellen catapultait au fond de la tête (0-1, 48'). La défense lilloise cédait enfin pour Bordeaux qui était cependant tout proche se faire rejoindre par le coup de tête de Tolmais sur la barre de Bruneau (56e). La gardienne bordelaise qui prenait la place de Nayler partie avec sa sélection néo-zélandaise était inquiétée une autre fois (67e). Mais auparavant Asseyi sur une action individuelle avait trouvé les espaces dans la défense pour armer une frappe de l'extérieur de la surface et faire le break (0-2, 65'). Et dans le premier acte, Lille avait bien débuté la partie mais sans être dangereux au grand dam de Dominique Carlier : "Tant que l'on ne pourra pas valider les temps forts qui sont les nôtres, cela va nous compliquer beaucoup la tâche." Ce sont plutôt Asseyi (15e) et Garbino (26e) qui avaient sollicité Launay alors que seule Bultel avait répondu (36e, 43e). Et tout se décanta ensuite...

Lille - Bordeaux : 0-2 (0-0)
Camphin-en-Pévèle (Complexe Sportif de Luchin) - 485 spectateurs
Arbitre : Aurélie Efe
14h30 - Canal + Sport

0-1 Kathellen SOUSA FEITOZA 48' (Corner de Lavogez de la gauche vers la droite, Kathellen Sousa surgit à 4 m pour catapulter de la tête)
0-2 Viviane ASSEYI 65' (Servie par Lardez, Asseyi accélère depuis le rond central et de l'extérieur de la surface, place une frappe du droit dans la lucarne opposée)

Avertissements : Demeyere 60' ; Lavogez 32', Carol Rodrigues 90+3'

Lille : Launay ; Mansuy, Nicoli, Coutereels (cap.), Dafeur (Lermusiaux 35'), Saïdi, Polito, Demeyere (Boucly 66'), Dufour, Bultel (Dellidj 75'), Tolmais
Banc : Azem (G), Boucly, Boussaha, Dellidj, Lermusiaux

Bordeaux : Bruneau ; Lardez, Sousa Feitoza, Thibaud, Chatelin, Istillart (cap.), Barbance (Karchouni 79'), Lavogez, Lavaud, Garbino (Carol Rodrigues 74'), Asseyi
Banc : Petiteau (G), Gilles, Karchouni, Carol Rodrigues, Gathrat

PARIS FC - METZ 2-2

Les Parisiennes se sont fait rattraper par une équipe messine qui n'a jamais lâché et confirme son redressement.
La réussite n'a pas au rendez-vous pour le troisième du championnat qui recevait l'avant-dernier. Les premières minutes ont laissé planer le doute lorsque Matéo trouvait la barre (4e). Mais sur un centre de Soyer depuis la droite, Sällström plaçait sa tête pour marquer son septième but personnel et donner l'avantage au Paris FC (1-0, 16'). Le Paris FC n'avait pas fait le break et Khelifi obligeait Pecharman à intervenir (39e). Titulaire de dernière minute suite à la blessure de Benameur, la gardienne du PFC s'inclinait à la reprise. Un centre de Bigot et elle déviait du gauche devant Soyer pour égaliser (1-1, 52'). La suite était une série d'échecs des Parisiennes. Matéo trouvait le poteau (63e), Sällström butait sur Lerond (77e). Des situations que regrettait Sandrine Soubeyrand : "Il a manqué un peu d'efficacité offensive, surtout en première mi-temps. On a laissé espérer l'adversaire". Pourtant lorsque Matéo redonnait l'avantage sur un corner de Thiney (2-1, 78'), cela aurait pu être définitif. C'était sans compter sur le nouvel élan messin, un coup franc de Khelifi, et Delie avec de la réussite à l'affût malgré une tentative de sauvetage de la défense du PFC (2-2, 86'). En guise de conclusion, Soubeyrand déclarait : "On ne méritait pas plus. Individuellement on a été insuffisant. On a manqué de justesse technique, de maîtrise technique collective".

Paris FC - Metz : 2-2 (1-0)
Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 157 spectateurs
Arbitre : Florence Guillemin
14h30 - Multisports 1

1-0 Linda SÄLLSTRÖM 16' (Soyer sur la droite délivre un centre que Sällström dévie de la tête au premier poteau devançant la sortie de Lerond aux 6 m)
1-1 Léa KHELIFI 52' (Centre de Bigot depuis la droite repris par Khelifi du plat du pied gauche sous la pression de Soyer)
2-1 Clara MATEO 78' (Corner de Thiney repris plein axe d'une tête piquée par Matéo)
2-2 Marie-Laure DELIE 86' (Coup franc rentrant de Khelifi côté droit mal négocié par Pecharman qui voit le ballon rebondir sur son poteau gauche puis passer devant le but et Delie côté opposé place son plat du pied gauche pour le pousser au fond)

Avertissements : Bilbault 62' ; Janela 21', Rougemont 39'

Paris FC : Pecharman ; Soyer, De Almeida, Cascarino, Greboval (Vaysse 56'), Butel, Bilbault ; Matéo, Thiney (cap.), Bourdieu (Makanza 46') ; Sällström
Banc : Makanza, Jaurena, Benoit, Aigbogun, Vaysse

Metz : Lerond ; Dechilly, Rigaud, Gomes Jatoba (cap.), Janela (Delabre 56'), Fercocq (Sanderson 80'), Rougemont, Bigot, Gavory, Khelifi, Delie
Banc : Viollaz (G), Sanderson, Benabdelhak, Gauche, Delabre

FLEURY - DIJON 3-2

Les Floriacumoises reviennent de loin face aux Dijonnaises. Menées 0-2 après moins d'une demi-heure de jeu, elles ont trouvé les ressources pour aller arracher une victoire qui les fuyait depuis deux mois.
Alors que Dijon était privé de Dali mais pouvait compter sur Trevisan, Fleury voyait pour sa part le retour de Lamontagne après celui de Roy il y a deux semaines. Ce sont cependant les Dijonnaises qui débutaient le mieux cette rencontre avant l'ouverture du score de Declercq du droit sur un centre de Thomas (0-1, 12'). Dijon faisait le break un quart d'heure après sur un penalty obtenu par Thomas et convertit par Solanet (0-2, 27'). Scénario idéal durant quelques instants. "On encaisse le premier but juste après avoir fait le break. Je suis très agacé par ça car c'est un manque de concentration et d'humilité. Quand on marque, on le sait, il faut se remobiliser de suite. Si on arrive à 2-0 à la mi-temps, cela changeait certainement tout..." regrettait Yannick Chandioux. En effet, juste après ce deuxième but, Machart-Rabanne d'une somptueuse frappe de 30 m remettait son équipe à un but (1-2, 28').
La seconde période allait alors être favorable à Fleury qui allait buter sur Mainguy à de multiples reprises. Auteure de parades devant Machart-Rabanne (61e) et Léger (65e), elle n'avait pas pu empêcher Léger d'égaliser sur un centre de D.Corboz mal renvoyé par Carage (2-2, 56'). Dijon tentait de résister ensuite jusqu'à l'action menée par Ali Nadjim et Gadea et conclut par la première (3-2, 88'). L'entraîneur dijonnais qui faisait remarquer l'état difficile du terrain ne manquait pas pour autant de relever les faiblesses de son équipe ce samedi : "Mentalement et physiquement, nous avons été faibles. C'est rageant de ne pas ramener au moins un point".

Fleury - Dijon : 3-2 (1-2)
Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet) - 287 spectateurs
Arbitre : Solenne Bartnik
14h30 - Multisports 3

0-1 Léa DECLERCQ 11' (Thomas sur la droite centre du pied gauche et trouve Declercq côté opposé qui enchaîne contrôle du gauche et reprise du droit de 7 m)
0-2 Tatiana SOLANET 27' s.p. (Faute de Roy sur Thomas côté droit de la surface. Solanet frappe le penalty du droit sur la droite de Gignoux partie de l'autre côté)
1-2 Julie MACHART-RABANNE 28' (A 30 m du but, couloir droit, Rabanne récupère un ballon de Solanet et sans élan arme une frappe du droit qui va se loger dans la lucarne gauche de Mainguy)
2-2 Marie-Charlotte LEGER 56' (D.Corboz côté gauche délivre un centre repoussé en cloche par Carage et que Léger reprend du droit au point de penalty et marque sur la droite de la gardienne)
3-2 Nadjma ALI NADJIM 88' (Sur un contre côté gauche, Ali Nadjim combine avec Gadea qui s'excentre à droite dans la surface et remet à Ali Nadjim dans l'axe qui reprend du droit à ras de terre de 13 m)

Avertissements : Gouineau 61', Carage 81', Blais 90'

Fleury : Gignoux-Soulier ; Fernandes, Sissoko (cap.), Haupais, Roy ; Clemaron, D.Corboz, Gadea, Machart-Rabanne (Ali Nadjim 70'), Léger (Jouan 90+1') ; Lamontagne (R.Corboz 77')
Banc : Benoist (G), R.Corboz, Jouan, Amani, Al Nadjim

Dijon : Mainguy ; Gouineau, Trevisan (cap.), Cuynet, Carage ; Nakkach, Solanet, Dali-Storti, Declercq ; Thomas (Baldé 76'), Bouillot (Blais 76')
Banc : Chavas (G), Rousseau, Magnin-Feysot, Baldé, Blais

SOYAUX - GUINGAMP 1-1

Les Guingampaises qui pouvaient ravir la troisième place au Paris FC ont dû se contenter du nul à Soyaux.
L'entame a été compliqué pour les Charentaises qui concédaient comme à chaque fois depuis le début de saison un but à domicile. Il fallait tout juste 3 minutes et 2 secondes à Fourré sur un corner pour tromper Munich (0-1, 4'). Guingamp bien en place maîtrisait alors l'équipe de Soyaux qui devait attendre vingt minutes pour être dangereuse. La deuxième occasion était la bonne avec Clérac à la conclusion d'une belle demi-volée (1-1, 23'). Soyaux n'était pas réellement inquiété par la suite et Sébastien Joseph relevait après le match : "On encaisse ce but trop tôt. Après on fait une bonne prestation. On n'a pas été vraiment mis en danger dans le jeu. Il nous a manqué ce deuxième but". Car en seconde période, Soyaux joua plus haut et Guingamp recula. Boudaud d'une frappe du droit trouva la barre (66e) et poussa en vain. Les opportunités bretonnes furent minimes si ce n'est sur un corner et une tête de Debever dégagée par Da Costa (60e).
Les deux équipes doivent se contenter du nul. Si Soyaux laisse des points à domicile, pour Guingamp, cela reste toujours intéressant avec cette quatrième place.

Soyaux - Guingamp : 1-1 (1-1)
Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 249 spectateurs
Arbitre : Stéphanie Di Benedetto
14h30 - Multisports 2

0-1 Adelie FOURRE 4' (Corner de Le Garrec de la gauche vers la droite, cafouillé devant Munich dans les 5,5m, Fourre se jette pour tacler le ballon du droit)
1-1 Anna CLERAC 23' (Bourgouin joue en retrait sur Cissoko à droite qui délivre un centre vers le but. Babinga au duel ne peut reprendre, le ballon arrive en retrait sur Clérac au point de penalty qui reprend en demi-volée du gauche)

Avertissement : Clérac 38' ; Couturier 54'

Soyaux : Munich ; Cissoko, Rouge, M’Bassidje, Boudaud, Couturier, Tandia (cap.), Clérac, Da Costa (Pingeon 63'), Bourgouin, Babinga (Cambot 74')
Banc : Bottega (G), Pagnoux, Cambot, Canon, Pingeon

Guingamp : Durand ; Jezequel, Debever (cap.), Lorgeré, Hoarau, Daoudi, Palis (Tyryshkina 73'), Fourré, Le Garrec, Fleury (Dinglor 90'), Robert (Beché 70')
Banc : Fauvel (G), Tyryshkina, Dinglor, Abadou, Beché

MONTPELLIER - RODEZ 5-0

Le Bihan signe un triplé (photo MHSC)
Le Bihan signe un triplé (photo MHSC)
Cela va mieux à domicile pour Montpellier qui enchaîne par une nouvelle victoire. Après le large succès devant Metz (11-0), celui face au Paris FC (2-0), c'est la lanterne rouge Rodez qui est rentrée bredouille en Aveyron (5-0). Les joueuses de l'ancienne Montpelliéraine Sabrina Viguier désormais sur le banc ruthénois n'ont pas pu tenir une mi-temps face au MHSC. Alors qu'une frappe enroulée du gauche de Le Bihan s'était écrasée sur la barre (17e), Philippe qui jouait aussi face à son ancien club était battue par Le Bihan en renarde des surfaces pour jaillir (1-0, 39'). La seconde période allait être de trop pour Rodez. Une combinaison Mondésir - Cayman s'achevait par le 2-0 (54'). Tout s'enchaînait ensuite avec un triplé de Le Bihan. Deux réalisations sur un bon service de Karchaoui puis un autre de Torrent (4-0, 67'). La fête était belle et les remplaçantes y prenaient part. Romanelli pour son retour après une longue absence suite à sa rupture du ligament croisé et Champagnac qui venait marquer son premier but en D1 (5-0, 84'). Montpellier continue à grimper au classement et aura une belle occasion de se tester devant Guingamp.

Montpellier - Rodez : 5-0 (1-0)
Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Terrain Mama Ouattara) - 92 spectateurs
Arbitre : Jennifer Maubacq
14h30 - Foot+

1-0 Clarisse LE BIHAN 39' (Centre depuis la droite de Cayman, que Guellati repousse de la tête dans l'axe sur Dekker dont la reprise est contrée mais Le Bihan s'arrache entre deux défenseures pour tacler le ballon du droit à bout portant)
2-0 Janice CAYMAN 54' (Sur la gauche, une-deux avec Mondesir et Cayman d'une frappe croisée du droit de l'entrée de la surface place le ballon dans le petit filet opposé)
3-0 Clarisse LE BIHAN 57' (Centre tendu de Karchaoui depuis la gauche repris à 8 m d'une tête décroisée par Le Bihan qui trouve la lucarne gauche)
4-0 Clarisse LE BIHAN 67' (Centre fort et tendu depuis la droite de Torrent, dévié par Le Bihan à 8 m qui le place au ras du poteau gauche)
5-0 Solène CHAMPAGNAC 84' (Jakobsson centre depuis la droite et trouve Champagnac qui dévie sur Cayman. Sa reprise du droit s'écrase sur la barre et revient sur Champagnac qui conclut du gauche à 3 m)

Avertissement : Chalabi 88'

Montpellier : Murphy ; Torrent, Sembrant (cap.), Lakrar, Karchaoui, Le Bihan (Champagnac 76'), Dekker (Romanelli 71'), Toletti, Cayman, Jakobsson, Mondesir (Veje 60')
Banc : Esnault (G), Veje, Romanelli, Champagnac, Marty

Rodez : Philippe ; Guitard (cap.), Guellati, Ginestet, Austry, Banuta, Saunier (Chalabi 71'), Bonet, Grocq (Bodain 74'), Cazeau, Noiran (Fleury 58')
Banc : D.Garcia (G), Chalabi, Cauderlier, Bodain, Fleury

PSG - LYON (dimanche)

Dimanche 18 novembre 2018
PSG - Lyon
Paris (Stade Jean Bouin)
Arbitre : Maïka Vanderstichel
21h00 - Canal +



Dimanche 18 Novembre 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :
#D1F - Le Mag n°8

#D1F - Le Mag n°8 - 03/11/2018