Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - SOYAUX - LYON : 0-9 : Le Sommer "assomme" Soyaux

L'effectif lyonnais laisse présager de sa supériorité cette saison et face à Soyaux, même privé de Majri, Houara d'Hommeaux, Bremer, Thomis et Kaci, l'entraîneur Gérard Prêcheur a vu son équipe dérouler. La recrue allemande Marozsan est pour sa part restée sur le banc et a pu assister au monologue de sa nouvelle équipe.



Le Sommer démarre en trombes (photo archive Reau)
Le Sommer démarre en trombes (photo archive Reau)
Prônant le jeu par les couloirs, l'entraîneur lyonnais a vu son équipe trouver les espaces nécessaires pour ouvrir la marque de cette manière dès la 5e minute. Tarrieu élimine Dumont, centre en retrait sur Le Sommer qui conclut d'une balle piquée (0-1, 5'). Puis côté gauche, Hegerberg trouvait Le Sommer (0-2, 23'). L'attaquante des Bleues se réservait le meilleur pour la suite avec un centre en retrait de Cascarino pour le plat du pied droit (0-3, 35'). D'un tir en force des 16 m (0-6, 69') et en face-à-face avec la gardienne (0-7, 78'), elle signait d'entrée un quintuplé pour prendre la tête du classement des buteuses.
Hegerberg ne s'offrait qu'un doublé d'une frappe en angle fermé (0-4, 38') et sur un service de Lavogez (0-8, 79'). Les attaques sojaldiciennes étaient bien rares dans cette rencontre (15e, 19e) et les deux hésitations mal exploitées. Le fossé était bien abyssal ce dimanche entre les deux formations. Juste avant la pause, Viana au duel avec Tarrieu inscrivait un cinquième but (0-5, 45'). Lavogez servie par Cascarino ouvrait son compteur (0-9, 81').

Le Président Jean-Michel Aulas a pu apprécier. Les Lyonnaises ne semblent pas décidées à voir le titre leur échapper et donnent déjà le ton. Pour Soyaux, il faut déjà oublier ce revers et passer à la suite du championnat.

REACTIONS

Gérard Prêcheur (entraîneur Lyon) : "Le score est très positif. On marque beaucoup de buts et on en prend pas. Sur le contenu, un peu moins car Soyaux a joué très haut, nous accordant beaucoup d’espaces dans leurs lignes arrières ce qui nous a obligé à jouer direct quand on aime bien avoir un jeu de possession. Ce qui nous a fait commettre quelques erreurs. un peu trop à mon goût. On a été plus performant individuellement que collectivement."
Nicolas Goursat (co-entraîneur Soyaux) : "C'est difficile à encaisser après un mois où les filles se sont battues. On a fait une bonne préparation avant le début de notre vrai championnat dans 15 jours. On a laissé beaucoup trop d'espaces, on a manqué d'agressivité. On a été un peu désorganisé sur le premier but. On a été emporté par une certaine fougue et cela ne pardonne pas derrière. On aurait dû être plus discipliné et laisser moins d'espace. Ce sont des débuts difficiles mais cela peut nous préparer pour la suite du championnat. Il y a certains points qui sont positifs avec certaines joueuses qui ont tenu leur rang".
Justine Deschamps (défenseure de Soyaux) : "On a essayé de se battre avec nos armes. Cela s'est un mieux passé en deuxième période même si on s'en est pris quatre. Contrairement à l'an passé, on a joué à quatre derrière, on voulait essayer d'aller les chercher un peu haut. On a saisi notre chance, on n'a pas réussi, on recommencera au match retour. On a essayé de tenir mais le dernier quart d'heure a été très compliqué physiquement".
b[Camille Abily (milieu de Lyon) :] "Tout n'a pas été parfait, mais on a réussi à marquer rapidement, et on retiendra le 9-0. On avait des joueuses absentes, mais ce qui est bien c'est qu'on a des jeunes joueuses capables de prendre la relève".

Propos recueillis par William Commegrain (lesfeminines.fr) et facebook ASJ Soyaux Charente

Dimanche 11 septembre 2016 à 15h00
Angoulême (Stade Lebon)
Soyaux - Lyon : 0-9 (0-5)
Spectateurs : 577
Arbitres : Anaëlle Loidon assisté de Richard Nassoy et Laurent Hurst.
Buts pour Lyon : Eugénie Le Sommer 5', 23', 35', 69', 78', Ada Hegerberg 38', 79', Cynthia Viana 45' csc, Claire Lavogez 81'
Avertissement : Cynthia Viana 32' pour Soyaux

Soyaux : 30-Romane Munich, 2-Anaïs Dumont ©, 4-Justine Deschamps, 5-Marie Aurelle Awona, 27-Cynthia Viana, 6-Elodie Nakkach (7-Anna Clerac 56'), 19-Julie Thibaud, 18-Madison Krauser (8-Maud Hurault 65'), 11-Viviane Boudaud, 26-Allison Blais, 15-Pamela Babinga (20-Laura Lepine 78'), Entr.: Juan Paredes
Non utilisées : 16-Cassandra Moinet, 21-Makan Mouchou Traoré
Lyon : 16-Sarah Bouhaddi, 29-Griedge Mbock Bathy Nka (17-Corine Petit-Franco 79'), 3-Wendie Renard ©, 5-Saki Kumagai, 20-Delphine Cascarino, 23-Camille Abily, 27-Caroline Seger (11-Kheira Hamraoui 54'), 2-Kenza Dali (18-Claire Lavogez 46'), 24-Mylaine Tarrieu, 14-Ada Hegerberg, 9-Eugénie Le Sommer, Entr.: Gérard Prêcheur
Non utilisées : 10-Dzsenifer Marozsán, 30-Méline Gérard


Lundi 12 Septembre 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :