Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - SOYAUX - PSG (0-2) : Le PSG peut compter sur CRISTIANE

Face à une équipe de Soyaux solidaire et jouant sans complexe, le PSG s'est imposé grâce à deux réalisations de la Brésilienne Cristiane



La patte gauche de Cristiane a encore frappé (photo Manu Cahu)
La patte gauche de Cristiane a encore frappé (photo Manu Cahu)
Face à une équipe parisienne encore invaincue et n'ayant encaissé aucun but, Soyaux a montré un beau visage en se montrant solide et combatif, finissant bien la rencontre où seul le but a manqué pour récompenser les partenaires de Tandia. Les Parisiennes tentaient d'imprégner leur jeu dans cette rencontre qui précède un rendez-vous européen au Kazakhstan. Les Sojaldiciennes répondaient présentes même si Munich devait intervenir une première fois du pied devant Sarr (11e). Mais alors que la pluie faisait son apparition, la menace se montrait plus présente devant le but charentais avec les individualités parisiennes. Sur un service de Cruz, Boquete trouvait la barre transversale (29e). Cruz était à nouveau au départ d'une action et glissait dans l'intervalle pour Périsset côté gauche à l'entrée de la surface qui centrait en retrait à ras de terre. Munich manquait sa prise de balle au sol et Cristiane à l'affût reprenait en force du gauche à 6 m (0-1, 33'). La réaction locale ne tardait pas avec un bel enchaînement de Babinga qui manquait le cadre (39e) puis une reprise de Boudaud sortie par Kiedrzynek (43e).

Exploit personnel de Cristiane

Bourgouin malgré cette envolée n'a pas marqué (photo Manu Cahu)
Bourgouin malgré cette envolée n'a pas marqué (photo Manu Cahu)
A la reprise, les Parisiennes voulaient faire le break mais les Charentaises restaient solides et en réussite avec une tête d'Erika sur le poteau (60e). La différence allait se faire avec le talent de Cristiane. Servie par Delie, elle se retrouvait à 22 m face à Awona, feintait avant de déclencher une frappe du gauche qui allait finir sous la barre de Munich (0-2, 66'). Le PSG aurait pu se montrer alors plus libéré mais c'est au contraire Soyaux qui finissait fort, mettant la pression sur la défense adverse. Viana obligeait Kiedrzynek à une belle détente sur sa gauche (82e). Tandia reprenait au second poteau un coup franc de Bourgouin mais décroisait pas sa reprise de la tête (90e). Une défaite encourageante pour Soyaux. Le PSG continue à s'accrocher à Lyon et peut penser à l'Europe pour ces prochains jours.

REACTIONS

Nicolas Goursat (entraîneur de Soyaux)
"On avait le sentiment de pouvoir faire faire quelque chose. Ca s'est revélé sur le terrain. Ca nous montre qu'il y a une marge de progression, on a fait douter Paris avec deux buts évitables. La défense a été assez intéressante, chose qui était compliquée depuis quelques matchs. On a montré des choses intéressantes face à des internationales notamment en contre lors des vingt dernières minutes. On arrive à faire du bon boulot avec les moyens que l'on a. L'issue est décevante, c'est 0 point. Néanmoins dans le jeu, je félicite les filles dans l'investissement et d'avoir fait douter une équipe de Paris qui nous était supérieure sur le papier"

Patrice Lair (entraîneur du PSG)
"L'objectif était de ne pas prendre de buts. Soyaux est une bonne équipe du championnat. Je craignais ce match-là. Soyaux à part le match de Lyon, a fait des résultats assez serrés. La semaine dernière, l'équipe avait fait un bon match à Bordeaux. J'ai vu des bonnes joueuses, un bon état d'esprit. Ca nous a souri un petit peu. La différence, j'ai une joueuse de grand talent, qui est Cristiane. Heureusement que je l'ai gardée. J'ai un effectif réduit. On n'a pas de blessés, j'ai pu faire tourner un petit peu mon effectif pour la coupe d'Europe, j'étais venu avec 16 filles et deux jeunes vont me rejoindre pour la coupe d'Europe"

Dimanche 06 novembre 2016 à 14h00
Angoulême (Stade Lebon)
Soyaux - PSG : 0-2 (0-1)
Spectateurs : 1291
Arbitres : Jennifer Maubacq assistée de Jean-Christophe Lamontagne et Olivier Huguet.
Buts pour PSG : Cristiane Rozeira de Souza Silva 33', 66'
Avertissement : Shirley Cruz Traña 83' pour PSG

Soyaux : 30-Romane Munich, 18-Madison Krauser, 4-Justine Deschamps, 27-Cynthia Viana, 5-Marie Aurelle Awona, 11-Viviane Boudaud (20-Laura Lepine 80'), 22-Siga Tandia ©, 21-Makan Mouchou Traoré (2-Anaïs Dumont 57'), 19-Julie Thibaud, 17-Laura Bourgouin, 15-Pamela Babinga (26-Allison Blais 69'), Entr.: Juan Paredes et Nicolas Goursat
Non utilisées : 16-Cassandra Moinet, 8-Maud Hurault
PSG : 1-Katarzyna Kiedrzynek, 5-Sabrina Delannoy, 4-Laura Georges, 14-Irene Paredes, 17-Eve Perisset, 28-Shirley Cruz Traña ©, 8-Erika Cristiano dos Santos, 7-Aminata Diallo (18-Marie-Laure Delie 61'), 21-Verónica Boquete Giadans, 27-Ouleymata Sarr (9-Sarah Palacin 56'), 10-Cristiane Rozeira de Souza Silva (11-Anissa Lahmari 75'), Entr.: Patrice Lair
Non utilisées : 16-Loes Geurts, 22-Sana Daoudi

0-1 Rozeira de Souza Silva (33') : Cruz glisse dans la course de Périsset à l'entrée de la surface près de la ligne de but côté gauche, qui centre en retrait. Munich manque sa prise au sol et Cristiane à l'affût reprend en force du gauche à 6 m

0-2 Rozeira de Souza Silva (66') : Delie trouve Cristiane qui s'avance à 22 m face à Awona, feinte, puis déclenche une frappe enroulée du gauche qui retombe sous la barre


REPLAY (source Air1_16)


Mardi 8 Novembre 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :