Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - Trois joueuses suspendues pour cette première journée

Suite à des sanctions disciplinaires de la saison écoulée, trois joueuses ne pourront prendre part à la première journée.



Brétigny avait été exclue pour une faute grossière (photo : .dijon-sportnews.fr)
Brétigny avait été exclue pour une faute grossière (photo : .dijon-sportnews.fr)
A Rodez, c'est Océane Saunier qui n'a pas été retenue dans le groupe et qui manquera ce premier rendez-vous de la saison de son équipe à Saint-Etienne. La joueuse exclue le 8 mai dernier face à Nîmes doit encore purger deux rencontres.

L'OM doit se passer de deux joueuses. Sandrine Brétigny tout d'abord exclue contre Dijon lors de la 21e journée, n'a purgé qu'un seul de ses trois matchs. Autre Marseillaise suspendue, Océane Closset arrivée cet été de Monteux et qui avait exclue lors de la dernière journée de D2 et qui doit purger 4 rencontres. A noter aussi que l'entraîneur ruthénois, Sébastien Joseph, sera privé de banc.

NB Ces informations sont données à titre indicatif.

Comment purger sa sanction ? (article 226 RG FFF)

La suspension d’une joueuse doit être purgée lors des rencontres officielles effectivement jouées par l’équipe au sein de laquelle il reprend la compétition, même s’il ne pouvait y participer réglementairement (par exemple en application de l’article 167 des règlements généraux). La joueuse ne peut être inscrite sur une feuille de match avec une autre équipe de son club tant qu’elle n’a pas purgé sa suspension au regard du calendrier de cette dernière. Pour les joueuses dont le club dispute un championnat national, sanctionnées à la suite d’incidents (expulsion, récidive d’avertissements entraînant une suspension ferme, incidents de natures diverses…) survenues à l'occasion d'une rencontre officielle de compétition nationale, le ou les matchs à prendre en compte sont ceux de compétition officielle nationale disputés par l’équipe au sein de laquelle la joueuse reprend la compétition si cette dernière dispute un championnat national. Les sanctions complémentaires prononcées doivent être purgées dans les mêmes conditions

En cas de changement de club, la suspension de la joueuse est purgée dans les équipes du nouveau club, selon les modalités précisées au présent alinéa. Les matchs pris en compte dans ce cas sont les matchs officiels disputés par les équipes de son nouveau club depuis la date d’effet de sa sanction et ce, même s'elle n’était pas encore qualifiée dans ce club. Si la joueuse vient de l’étranger, l’article 12 du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs F.I.F.A. s’applique. En tout état de cause, en cas de difficulté dans la purge de la sanction, le club intéressé peut toujours demander l’application de l'alinéa 4 ci-après.

Dimanche 11 Septembre 2016
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :