Footofeminin.fr : le football au féminin

Eugénie Le Sommer : « Vraiment à coeur de gagner contre Montigny»

21 ans le 18 mai prochain, Eugénie Le Sommer a explosé cette année. La Briochine pointe en tête du classement des meilleures buteuses de D1 avec 17 réalisations. Elle a également reçu, dimanche dernier, le trophée UNFP de la meilleure joueuse sur le plateau de Canal +. Mais son objectif principal reste le maintien avec son club de Saint-Brieuc qui joue, dimanche, sa place parmi l'élite dans un match ultra-décisif face à la lanterne rouge Montigny.



Le trophée : « Une vraie distinction entre les « stars » et nous »

Le Sommer sera-t-elle décisive dimanche à Montigny (photo : Sébastien Duret)
Le Sommer sera-t-elle décisive dimanche à Montigny (photo : Sébastien Duret)
Qu'est-ce que ça fait d'être la meilleure joueuse de D1 ?
Je suis contente surtout que je ne m'y attendais pas vraiment, je pensais qu'une autre fille dans un club mieux classée serait choisie. J'espère que je figurerais, pour la troisième année consécutive, parmi les nominées l'année prochaine.

Surtout que vous n'aurez que 21 ans le 18 mai prochain...

C'est vrai je suis très fière et puis il me reste encore une grosse marge de progression

Racontez-nous votre journée de dimanche lorsque vous avez reçu le trophée

On a pris le train jusqu'à Paris, on avait rendez-vous dans un hôtel près de la Tour Eiffel, on y est resté jusqu'en fin 'après-midi. Puis un bus nous a amené sur les plateaux de Canal + pour recevoir le trophée. Dans ce bus, il y avait essentiellement des joueurs de Ligue 2 avec moi, les « stars » sont toutes arrivées en taxi, il y avait une vraie distinction.

Saint-Brieuc – Montigny : « Peut-être un peu plus de pression »

Vous avez un match décisif pour le maintien ce week-end face à Montigny, comment on prépare ce genre de match ?
On sait que c'est le match le plus important de la fin de saison, j'ai vraiment à coeur de le gagner. Si on l'emporte, on est presque sûr d'être maintenu. On se prépare comme il faut, on est sérieuses et on garde toujours l'objectif en tête.

L'équipe part confiante, elle n'a pas peur de se louper ?
Je ne pense pas que ce soit de la peur. On a peut-être un peu plus de pression, mais on a confiance en nos qualités aussi. On les avait battus à l'aller donc si on joue notre jeu, il n'y aura pas de souci.

C'est la dernière équipe à domicile (Saint-Brieuc) qui rencontre la dernière équipe à l'extérieur, ça peut donner quoi sur le terrain, dimanche ?
Cela va être un match intéressant, mais ça va être difficile de marquer , je ne sais pas du tout comment cela va se passer, cela va dépendre de nos adversaires. Elles ont un peu les mêmes intentions que nous, si elles gagnent elles sont complètement relancées, on a le même objectif de victoire.

Montigny a peut-être encore moins le droit à l'erreur que vous ?
On a trois point de plus que Montigny. Une victoire c'est quatre points ça ne se joue à rien, donc si elles gagnent un autre match tout peut aller très vite.

Mais en cas de victoire, dimanche, vous condamnez quasiment Montigny à redescendre en D2
Il faut qu'on l'emporte car c'est un concurrent direct. De plus, on sait que si on gagne elles ne pourront plus revenir c'est pour cela qu'on a vraiment à cœur de gagner ce match

Sa carrière « J'ai d'autres ambitions que de jouer le maintien »

Cette année, vous avez franchi un palier, c'est dû à quoi ?
J'avais conscience de mes qualités après je n'étais pas assez régulière dans mes matchs. Je pense que les sélections m'ont beaucoup apportées notamment le fait de côtoyer de grandes joueuses. Cest un tout quand on est bien physiquement et mentalement, on joue bien.

Ce n'est pas trop difficile à gérer ce nouveau statut ?
Non, il ne faut pas se prendre la tête, pour moi cela ne change rien

17 buts cette saison si on vous avait dit ça en septembre. Vous y auriez crû ?
Non je ne pensais pas en marquer autant, 17 c'est vrai que ça fait beaucoup. Je me disais simplement qu'il fallait que j'en marque plus que l'année dernière (ndlr : 10 en championnat)

L'objectif pour la fin de saison, c'est d'atteindre la barre symbolique des 20 ?

(Rires) Si je marque et que l'on gagne derrière pourquoi pas mais si ça sert à rien, je serais déçu. L'important, c'est de se maintenir après on verra. Si je termine meilleure buteuse et qu'on descend ce ne sera pas la même chose, je serais forcément déçue.

Saint-Brieuc joue souvent le maintien, est-ce que vous n'avez pas envie d'autre chose ?
J'ai d'autres ambitions que de jouer le maintien après je ne peux pas vous dire ce que je vais faire, je ne le sais pas encore

Propos recueillis par Thibault Simonnet pour footofeminin.fr

Vendredi 14 Mai 2010
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :