Footofeminin.fr : le football au féminin

Euro U19 - Les bleuettes réagissent face à la SLOVAQUIE (6-0)

Décevantes en première période, les Bleuettes ont montré un tout autre visage après l'entrée en jeu de Katoto en seconde, déroulant leur football pour une victoire aisée (6-0).



La France se relance (photo DR)
La France se relance (photo DR)
Privée de Cissoko, suspendue pour un match, Gilles Eyquem avait aussi décidé de procéder à de nombreux changements après la défaite initiale face à la Norvège (0-1). Six changements avaient lieu dans le onze de départ d'une sélection U19 qui devait s'imposer pour rester dans la course aux demi-finales.

Evoluant en 4-3-3, la France allait logiquement dominer un adversaire, qui défendait à neuf et qui restait aussi sur une défaite, très lourde face aux Pays-Bas (0-6). Les débuts étaient prometteurs avec pas de moins de quatre corners obtenus durant les dix premières minutes. S'appuyant beaucoup sur Delphine Cascarino, titularisée couloir droit, la France tardait cependant à se montrer dangereuse dans le dernier geste. Des difficultés à inquiéter la gardienne qui se confirmaient alors même que la première occasion franche était obtenue par Morroni. Bien servie par Cascarino, elle reprenait du gauche mais sans trouver le cadre (31e). On retrouvait les deux mêmes joueuses avec cette fois-ci, une reprise placée par Morroni mais trop croisée (36e). Le manque d'efficacité coûtait cher à la pause (0-0).

Katoto entre et marque !

Entrée remarquée pour Katoto (photo UEFA.com)
Entrée remarquée pour Katoto (photo UEFA.com)
Face à ce scénario, alors que la victoire était indispensable, Gilles Eyquem décidait d'apporter du sang neuf et de montrer un visage plus offensif avec l'entrée de la Parisienne Marie-Antoinette Katoto. Un choix qui n'allait pas tarder à s'avérer payant. De la tête, elle reprenait un centre de Cascarino, et sa reprise croisée trompait la gardienne slovaque (0-1, 49'). Trois minutes plus tard, Katoto était à l'origine du second but. D'une passe en profondeur, elle lançait Morroni à gauche qui prenait sa défenseure de vitesse et centrait pour Matéo, seule plein axe qui ouvrait son pied droit face au but vide (0-2, 51').

On retrouvait le duo Morroni-Katoto, deux minutes plus tard. Le centre de Morroni depuis la gauche pour Katoto était repris par l'attaquante au premier poteau qui ouvrait son pied droit (0-3, 53'). C'était ensuite au tour de Morroni de marquer. Opportuniste, elle se jetait au second poteau pour glisser du gauche, un ballon relâché par la gardienne dans ses 5,5 mètres après un centre de Cascarino adressé de la droite (0-4, 65').

Les latérales Morroni et Cascarino, passeuses et buteuses

Une montée de la capitaine Greboval à gauche apportait le surnombe et le cinquième but du match. Son centre en direct de Morroni et Matéo était cafouillé par la défense. Katoto venait récupérer le ballon entre le point de penalty et les 5,5m. Au milieu de quatre défenseures, elle pivotait, réalisait un petit pont avant de conclure de l'extérieur du droit dans le petit filet droit de la gardienne (0-5, 68').
La France était alors à un but de la performance des Pays-Bas (0-6). Katoto manquait le quadruplé (83e) et c'est finalement Cascarino qui était récompensée de sa performance en étant servie en profondeur par Greboval. Esseulée sur son couloir droit, elle plaçait une frappe lobée du droit face à la gardienne sortie à sa rencontre (0-6, 90').

Un résultat important qui permet de rester en course pour la qualification. Mais l'adversaire qualifié d'office a une nouvelle fois montré ses limites dans cette compétition. Lundi, il faudra obligatoirement s'imposer face aux Pays-Bas pour espérer se qualifier. Ces dernières ont en effet disposé de la Norvège (1-0) et sont en tête du groupe. La France est actuellement troisième.

La réaction de Gilles Eyquem, sélectionneur (source FFF)

"Nous avons abordé cette rencontre avec de bonnes intentions. En raison de notre échec lors du premier match, nous avons fait preuve d'un peu de crispation en première période. Les filles ont eu du mal à se lâcher malgré les occasions qu'elles se sont procurées. Dans les 30 derniers mètres, nous avons manqué d'agressivité ce qui nous a empêché de concrétiser.
L'entrée de Marie-Antoinette Katoto nous a fait énormément de bien. J'ai volontairement laissé Clara Matéo proche d'elle afin d'apporter davantage de présence devant. Ce changement tactique a rapidement porté ses fruits. J'espère que ce résultat va libérer les joueuses, qu'elles vont se lâcher.
Nous affrontons les Pays-Bas lundi. Nous savons que ça sera difficile. Mais, paradoxalement, cette équipe pourrait davantage nous convenir que la Norvège. Les Néerlandaises ont moins d'impact athlétique, elles produisent davantage de jeu. A nous de faire ce qu'il faut."

Championnat d'Europe féminin UEFA U19 - Phase de groupe - Deuxième journée
Vendredi 22 juillet 2016 - 19h00
SLOVAQUIE - FRANCE : 0-6 (0-0)
Senec (National Training Centre)
Spectateurs : 1 324
Temps chaud (29°C) - Terrain excellent
Arbitres : Ivana Projkovska (MCD) assistée de Veronica Vettorel (ITA) et Sabina Valieva (RUS). 4e arbitre : Linn Andersson (SUE)
Buts : Marie-Antoinette KATOTO 49', 53', 68', Clara MATEO 51', Perle MORRONI 65', Delphine CASCARINO 90'
Aucun avertissement

Slovaquie : 12-Patrícia Chládeková ; 5-Terézia Kulová, 3-Stephanie Deszathová, 16-Michaela Moťovská (cap.), 9-Alexandra Tóthová (18-Katarína Košlabová 81') ; 13-Terézia Kovaľová ; 8-Klaudia Fabová, 7-Martina Šurnovská (15-Martina Švecová 77'), 17-Mária Mikolajová, 14-Adriana Briššová (4-Monika Havranová 66') ; 6-Stanislava Lišková. Entr.: Branislav Petrović
Non utilisées : 1-Veronika Matušková, 2-Natália Botková, 10-Juliána Čahojová, 11-Veronika Galarovičová,
France : 1-Mylène Chavas ; 12-Pauline Dechilly, 13-Elisa De Almeida (2-Héloïse Mansuy 66'), 6-Cathy Couturier, 3-Théa Greboval (cap.) ; 14-Elise Legrout (18-Marie-Antoinette Katoto 46'), 10-Onema Grace Geyoro, 15-Julie Thibaud (17-Anna Clérac 73') ; 7-Delphine Cascarino 60, 9-Clara Matéo, 11-Perle Morroni. Entr.: Gilles Eyquem
i[Non utilisées : 16-Jade Lebastard, 5-Estelle Cascarino, 8-Laura Condon


La Slovaquie
La Slovaquie

Samedi 23 Juillet 2016
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :