Footofeminin.fr : le football au féminin

FRANCE - ETATS-UNIS : un test et une saveur de Coupe du Monde

A 121 jours de leur premier match de Coupe de Monde, les Bleues effectuent un véritable test sur le terrain synthétique de Lorient.



Laura Georges tentera de préserver la défense tricolore (photo US Soccer)
Laura Georges tentera de préserver la défense tricolore (photo US Soccer)
Le troisième du classement FIFA contre le deuxième, l'affiche est au rendez-vous pour ce début d'année 2015 pour les deux sélections. Le public breton l'a compris et le stade devrait afficher complet dimanche soir du côté du Moustoir. Avec un groupe au complet, le test est grandeur nature en prévision d'une Coupe du Monde, certes encore loin, mais dont le résultat de ce dimanche soir donnera des axes supplémentaires de travail et de progression pour les deux sélectionneurs.
Pour Philippe Bergerôo, contrairement à la tournée américaine de juin dernier, les Bleues seront cette fois-ci dans de meilleures dispositions physiques, comme cela pourrait être le cas en juin prochain. L'adversaire américain est par contre au début d'une nouvelle saison sportive et le mois de janvier a été très intense sur le plan athlétique en prévision du Mondial. La sélection américaine doit notamment se passer de Megan Rapinoe et Christie Rampone, alors que la gardienne Hope Solo, suspendue par sa Fédération pour mauvais comportements pourrait ne pas être du Mondial.

Les Bleues pour une première victoire face aux Etats-Unis ?

Si la FFF annonce dans son historique avoir battu à deux reprises les Etats-Unis, il n'en est pas de même dans le camp américain et les matchs officiellement A au regard de la FIFA. Car les deux victoires des Bleues l'ont été lors de tournois en 1990 et 1992 où la sélection américaine proposée n'était semble-t-il par l'équipe A. Alors la France n'a jamais battu l'équipe A des USA.
Ce dimanche à domicile, les Bleues tenteront d'y parvenir. D'autant que les Françaises se sont rapprochées des Américaines qui ont connu une année 2014 difficile comme lors de l'Algarve Cup (7e place) ou encore lors du tournoi disputé en décembre dernier au Brésil avec un nul (0-0) et une défaite (2-3). Malgré tout des joueuses aussi redoutables et rapides qu'Alex Morgan, buteuse lors des matchs de juin, Sydney Leroux ou encore la physique Abby Wambach devraient donner du fil à retordre à la défense de la capitaine Wendie Renard.
Enfin il faudra s'adapter à un match international de ce niveau sur terrain synthétique. Une première pour les Bleues qui n'avaient connu jusqu'à présent cela que contre la Finlande en septembre dernier et en amical il y a quelques saisons contre la Belgique. Si le terrain est le même pour les deux équipes, il n'en reste pas moins que l'équipe qui s'adaptera le mieux aura un avantage non négligeable.

DES CHIFFRES

1. Comme Méline Gérard, seule joueuse de la sélection à ne pas avoir encore connu une sélection en équipe de France A.

1. Comme le nombre de joueuses de la sélection américaine à avoir déjà évolué dans le championnat de France. Il s'agit de Tobin Heath passée par le PSG.

2. Comme le nombre de Françaises sélectionnées ayant évolué dans un championnat américain : Laura Georges et Camille Abily.

2. Comme les deux matchs non remportés face au Brésil en décembre dernier. Les Américaines ont connu un match nul (0-0) et une défaite 3-2 sur un triplé de Marta le 14 décembre dernier lors du tournoi disputé au Brésil.

2. Comme les deux victoires de la France face aux Etats-Unis non reconnues comme des matchs A officiels par la FIFA et la Fédération Américaine. Le 17 avril 1990, la France grâce à un but de Brigitte Olive, actuelle secrétaire générale de la FFF avait battu une sélection américaine non A. Même chose en 1992, lors du tournoi de Lyon avec une victoire 4 à 2.

2. Comme le nombre de buts inscrits par les Bleues lors de la dernière opposition en juin dernier qui s'était soldée par un score de parité :
la fiche

10. Sur les 24 sélectionnées américaines, dix n'ont jamais disputé de Coupe du Monde A : Ashlyn Harris, Alyssa Naeher, Crystal Dunn, Whitney Engen, Julie Johnston, Meghan Klingenberg, Morgan Brian, Tori Huster, Leroux et Christen Press.

11. Sur les 23 sélectionnées françaises, onze n'ont pas encore eu l'honneur de jouer un Mondial A : Méline Gérard, Anaig Butel, Sabrina Delannoy, Jessica Houara, Amel Majri, Griedge Mbock Bathy Nka, Kenza Dali, Kheira Hamraoui, Amandine Henry, Kadidiatou Diani et Claire Lavogez.

22. Comme le nombre de mois d'absence de Shannon Boxx avec la sélection. L'internationale aux 186 sélections n'avait plus joué avec les USA depuis le match nul à Offenbach contre l'Allemagne en avril 2013 (3-3). Elle avait après connu des blessures et il y a un an la naissance de sa fille.

156. Comme le nombre de sélections de Laura Georges, la joueuse la plus capée en activité.

300. Comme le nombre de spectateurs présents vendredi soir lors du premier entraînement des Bleues. Il était plus d'un millier ce samedi.

18 000. Comme le nombre de spectateurs qui pourrait bien assister au match ce dimanche soir, soit à guichets fermés.

Dimanche 8 Février 2015
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :