Footofeminin.fr : le football au féminin

Histoire d'une Canadienne à Juvisy

Sandra Couture découvre le football féminin français du côté de Juvisy



Histoire d'une Canadienne à Juvisy
La joueuse de "soccer" comme on l'appelle au Canada, Sandra Couture, vient poursuivre sa carrière en France. Elle s'est en effet engagé pour une saison avec le club français du FCF Juvisy. Arrivée depuis le 22 août, cette jeune femme en 2002 alors âgée de 18 ans quittait Saint-Georges pour s’établir à Montréal pour y entreprendre des études en kinésiologie puis sa maîtrise à l’Université de Montréal. Sandra a connu une carrière brillante dans les rangs universitaires avec les Carabins de Montréal. Elle est la meilleure buteuse de tous les temps du circuit universitaire avec 52 buts. En plus, elle a reçu divers titres dont celui de joueuse de l’année au Québec et de se tailler une place sur la 1re équipe d’étoiles canadiennes lors de ses deux dernières saisons.

L’automne dernier, elle avait occupé le poste d’assistante-entraîneure des Carabins aux côtés de l’entraîneur-chef, Kevin McConnell. En 2005 en Turquie et en 2007 en Thaïlande, elle avait défendu les couleurs du Canada aux Universiades d’été. Elle aura maintenant la chance de trouver le fond du filet de l’autre côté de l’Atlantique. « C’est carrément le rêve d’une vie qui se réalise, je suis sur un nuage. C’était dans mes plans depuis quelques années, mais une blessure à un genou avait compliqué mes démarches il y a deux ans », lance Couture.

Il y a quelques mois, Couture est entrée en contact avec Jean Besse, ancien gérant de Compiègne qui est maintenant avec le FCF Juvisy qui comptait déjà sur deux joueuses étrangères alors que les règlements en permettent un maximum de trois. « Je connais un peu le calibre pour avoir pris part à un camp d’essai à Compiègne et rencontré quelques joueuses de France aux Universiades. Je n’ai toutefois pas d’attentes précises et j’ai l’intention de tout faire pour voir du terrain dès cette année », explique-t-elle.

Détentrice d’une maîtrise en sciences de l’activité physique à l’UdeM, elle pourra acquérir de l’expérience dans ce domaine puisqu’elle s’est dénichée un emploi à temps partiel comme préparatrice physique avec différents clubs sportifs de la région de Juvisy sur Orge.

Avec Jean-François Fecteau/En Beauce

Mardi 29 Septembre 2009
Sébastien Duret


Dans la même rubrique :