Footofeminin.fr : le football au féminin

Juvisy et Montpellier dos à dos pour cette 3e journée

Après le succès lyonnais samedi face à l'ASSE, le PSG est venu à bout de Toulouse restant ainsi à la hauteur du champion. Dans l'affiche entre Juvisy et Montpellier, les Héraultaises sont revenues à égalité à cinq minutes de la fin. Soyaux a renversé deux buts de retard sur son terrain devant Saint-Brieuc !



Dickenmann et Lyon remportent le premier derby OL - ASSE (photo : D. Dupont/foot69.fr)
Dickenmann et Lyon remportent le premier derby OL - ASSE (photo : D. Dupont/foot69.fr)
3e journée
Samedi 10 octobre 2009
Lyon-Saint-Etienne 5-0
Kaci 33', Thomis 37', Schelin 78', 87', 89'
Dimanche 11 octobre 2009
Juvisy-Montpellier 1-1
Lebailly 9' ; Blanc 85'
Hénin-Beaumont-La Roche-sur-Yon 2-1
Desmaretz 3', Crammer 15' ; Guillard 76'
Toulouse-PSG 0-1
Abily 78'
Soyaux-Saint-Brieuc 3-2
Ngono Mani 56', Dumont 68', Karsenti 73' ; Ribeyra 27', Le Sommer 32'
Nord Allier Yzeure-Montigny 1-0
Jesus 5'


PLUS D'INFOS SUR LA DIVISION 1 (RESUMES, COMPOSITIONS D'EQUIPE)

D1 : 2e journée
D1 : 1re journée

Juvisy avait ouvert le score avant de se faire rejoindre (photo : Marc Giachello)
Juvisy avait ouvert le score avant de se faire rejoindre (photo : Marc Giachello)
Un derby entre l’OL et l’ASSE est toujours particulier… Joué dans le cadre des journées de l'arbitrage, il s’agissait du premier derby de l’histoire disputé devant près de 500 personnes. Après une alerte de Catala dès la première minute, les Stéphanoises devaient s'incliner après la demi-heure de jeu sur une frappe de vingt mètres de Aurélie Kaci (1-0, 33'). Un déboulé côté droit de Elodie Thomis plus tard ponctué d’une frappe de près, et les Lyonnaises regagnaient les vestiaires avec deux buts d’avance (2-0, 37'). La physionomie de la partie ne changeait guère au retour des vestiaires avec des Rhodaniennes toujours aussi sereines face à des Ligériennes certes courageuses et joueuses, mais impuissantes. Encore plus quand Farid Benstiti décidait de lancer Necib, Schelin et Katia. Le résultat de cette triple rotation ne tardait pas à se faire sentir avec une première réalisation de Lotta Schelin (3-0, 78'), puis deux autres de cette même joueuse, deux fois servies par Katia.

L'affiche de la journée entre Juvisy et Montpellier aura tenu toutes ses promesses avec un suspense jusqu'au bout. Juvisy prenait le match par le bon bout face à un concurrent direct pour l'Europe. Les Juvisiennes pensaient pourtant avoir fait le plus difficile en ouvrant la marque rapidement sur un corner de Soubeyrand, repris par Corinne Lebailly, auteur de son deuxième but en deux matchs (1-0, 9').

Mais nullement abattues, ce sont les Héraultaises qui maîtrisaient la balle au milieu du terrain, sans toutefois se montrer réellement dangereuses aux abords de la surface. Montpellier profite d’un ballon arrêté pour égaliser. Il faut attendre la fin de match pour voir le score évoluer. Comme Juvisy, Montpellier profite d’un ballon arrêté pour égaliser, Delphine Blanc se montrant la plus prompte pour venir placer une tête imparable (1-1, 85'). On en restera là malgré un énorme cafouillage dans les 16 mètres montpelliérains, qui voient plusieurs des tentatives essonniennes repoussées par des tibias (87e).

A Toulouse, le PSG aura éprouvé les pires difficultés pour aligner une 3e victoire. Les Franciliennes ont dû contrarier le bloc de leurs adversaires très bas, et il a fallu attendre le dernier quart d’heure et le centre de Houara repris par Camille Abily pour prendre les quatre points. En tout cas, cela se confirme au fil des matchs, l’ogre lyonnais va devoir garder un oeil attentif sur le PSG cette saison. Le club yvelinois continue en effet de suivre à la trace des Rhodaniennes avant de prendre ses quartiers au Parc des Princes dimanche prochain à l’occasion du derby francilien face à Juvisy.

Les Héninoises prennent quatre points face à La Roche (photo : Eric Duchateau)
Les Héninoises prennent quatre points face à La Roche (photo : Eric Duchateau)
Nord Allier Yzeure a bien réagi après la défaite à Lyon. Cette fois-ci face au promu Montigny, les Yzeuriennes n'ont pas su concrétiser leurs occasions de but. Contrairement aux matchs précédents, les joueuses de Nord-Allier-Yzeure entraient bien dans le match et ouvraient le score par Laury Jésus qui, seule au second poteau, reprenait un centre de Guéhéo (1-0, 5'). Mais Montigny exploitait toutes ses occasions et Peslerbe tirait au ras du poteau d’Arraby, avant que Gonssollin ne sauve sur sa ligne (33e). En seconde période, la capitaine Sirot voyait son tir repoussé par la barre (63e). Montigny faisant jeu égal au milieu de terrain, procédait par contres et Meilleroux devait sauver devant Robinne (67e) pour assurer un deuxième succès.

Dans la course au maintien, des adversaires directs s'affrontaient ce week-end. Ainsi à Hénin-Beaumont, La Roche sur Yon se rendait avec l'espoir de ramener un résultat. Les deux équipes savaient l'importance de cette rencontre et ce sont les Héninoises qui démarraient mieux le match.

Dès le coup de sifflet, Hénin se livrait totalement Aurélie Desmaretz ouvrait la marque (1-0, 3'). La Roche éprouvait des difficultés à contrer les velléités offensives artésiennes et Pauline Crammer doublait la mise d'un tir à l'entrée de la surface (2-0, 15'). Les Vendéennes refaisaient doucement surface en procédant par contres rapides et dangereux mais la défense nordiste tenait le coup. À ce moment, le jeu se cantonnait en milieu de terrain et rares furent les occasions de faire évoluer le score. La rencontre était de plus en plus tendue en fin de match et à un quart d'heure de la fin, Claire Guillard, en reprenant de la tête un centre, trompait Mancion (2-1, 76'). Hénin baissait de régime, mais les Yonnaises ne profitaient pas de la situation. Les Artésiennes préservaient une victoire précieuse.

Enfin menées deux buts à rien, les Sojaldiciennes ont effectué un sacré virage à 90 degrés pour renverser la vapeur et s'octroyer la victoire face à Saint-Brieuc. Pour les Briochines, dernières avec trois défaites... en trois matches, ce match semblait bien parti cette fois-ci pour les Bretonnes. Anaïs Ribeyra et Eugénie Le Sommer se chargeant dans la première demi-heure de jeu à enfoncer le clou. Mais après la pause, les Sojaldiciennes prenaient pour leur part davantage d'initiatives au-devant de la cage de Mellec et cela s'avérait payant. Michèle Ngono Mani, Anaïs Dumont et Charlène Karsenti trouvaient tour à tour la faille pour renverser la tendance en l'espace de 17 minutes. L’entraîneur-joueuse voyait rouge et entrait en jeu pour essayer de stopper l'hémorragie. Mais les Briochines se montraient abattues par ce retour et Soyaux maîtrisait son sujet jusqu'au coup de sifflet final pour s’offrir au la première victoire de la saison... et la première depuis huit mois de disette !


Samedi 10 Octobre 2009
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :