Footofeminin.fr : le football au féminin

Lyon I : la Fac au service du foot féminin

Quatre étudiantes en DUT Techniques de Commercialisation ont organisé à l’Université Claude Bernard de Villeurbanne une conférence sur le foot féminin. En compagnie d’une quarantaine d’étudiants, Laura Georges et Farid Benstiti on pu débattre de la place de ce « sport Co » qui rime encore trop souvent avec « macho ».



Laura Georges et Farid Benstiti croient en l'essor du foot féminin
Laura Georges et Farid Benstiti croient en l'essor du foot féminin
N'en déplaise à certains machos, le football n’est pas qu’une affaire d’hommes.
Sous la tutelle de Yamin Guenfoud, enseignant à Lyon I, des étudiantes en deuxième année de DUT Techniques de Commercialisation ont organisé une conférence sur le foot féminin dans le cadre de leur projet tutoré.
Une quarantaine d’étudiants ont ainsi ouvert les portes de l’Université Claude Bernard de Villeurbanne à la joueuse de l’OL féminin Laura Georges et à son entraîneur Farid Benstiti. Objectif : débattre de la place du football féminin dans la société ainsi que de son essor dans les années à venir.
« Le foot féminin va très vite devenir le sport numéro un chez les femmes. C’est inéluctable » certifie le coach des Olympiennes. « Les joueuses possèdent désormais des contrats fédéraux qui les lient à leur club et leur permettent de bien gagner leur vie. » Après avoir évolué dans le championnat américain pendant trois saisons, Laura Georges souhaite que le football féminin se développe à la manière de ce qu’il se fait outre Atlantique. « Il y a aux Etats-Unis un engouement très important autour du foot féminin. Aujourd’hui, tout un travail est effectué par la FFF pour populariser notre sport, mais on est encore loin des USA et des pays scandinaves. »
Loin de vouloir faire de l’ombre à leurs homologues masculins, les filles souhaitent seulement se faire respecter et continuer de pratiquer leur passion en bottant en touche préjugés et anticonformisme. Non, non et non, les hommes n’ont pas le monopole du ballon rond.

Les quatre jeunes filles à l'origine de la conférence, Marine Ballias, Marlene Bajas, Charlotte Lavet et Oriane Simond...
Les quatre jeunes filles à l'origine de la conférence, Marine Ballias, Marlene Bajas, Charlotte Lavet et Oriane Simond...

Pour les étudiants, le foot n'est pas qu'une affaire d'hommes
Pour les étudiants, le foot n'est pas qu'une affaire d'hommes

Mardi 13 Avril 2010
Sébastien Duret


1.Posté par D-Oz le 13/04/2010 19:49
Excellente initiative!

Juste un petit détail: c'est dans le championnat universitaire que Laura Georges a évolué.

2.Posté par jean-françois le 14/04/2010 08:53
trés bien, il faudrait organiser dans toute la France ce genre de conférence et bien sur que les médias se bougent et reconnaissent enfin le foot féminin.

3.Posté par AF/91 le 14/04/2010 20:51
Belle initiative c'est vrai que les filles ont droit de jouer au ballon Moi suppporter de Juvisy je suis aller les voir jouer au Parc et j'ai été enchanté par l'accueil du PSG feminin MAIS IL FAUDRAIT QUE L'ON ME PAYE CHER POUR ALLER voir un match des gars du PSG TOUT EST POURRI PAR LE FRIC on voit les resultats de l'équipe de France masculine

4.Posté par sana le 21/04/2010 20:49
on reconnait enfin la gloire du football féminin!!! ça fait plaisir!

5.Posté par sana le 21/04/2010 20:52
encore faudrait-il mettre en place des club de FUTSAL féminin à Lyon et enfin accorder plus d'intérêt aux footballeuse...


Dans la même rubrique :
JOYEUX NOËL !

JOYEUX NOËL ! - 26/12/2017

Bonne année 2017 !

Bonne année 2017 ! - 02/01/2017