Footofeminin.fr : le football au féminin

Marie-Christine Terroni : "Elles se sont transcendées"

Les Juvisiennes ont fait chuter Lyon, dimanche dernier lors d'un duel pour le titre. La président juvisienne revient sur cette victoire avant d'enchaîner ce week-end par un déplacement à Saint-Brieuc en Challenge de France.



La présidente du FCF Juvisy
La présidente du FCF Juvisy
Dimanche dernier, Juvisy a battu Lyon (2-0). Vous attendiez-vous à un tel résultat, n'y avait-il pas de l'appréhension ?

Les joueuses n'avaient aucune appréhension, elles sont parties avec l'envie de batailler après la défaite du match aller (1-6). Ce sont des joueuses de caractère qui avaient envie de rendre la monnaie de la pièce. Une deuxième chose, elles savent aussi que l'on n'a pas décroché de titre depuis longtemps. Pour pouvoir rivaliser face aux grands clubs, et lancer le club dans les démarches entreprises médiatiques...il faut avoir des résultats.
Vendredi, nous avons aussi une joueuse (NDLR : Gwenaëlle Butel) qui s'est blessée, ca les a touché. Cela nous a tous fait bizarre. Elles se sont transcendées pour elle, et montrer un bel état d'esprit. Pour moi, une blessée, ca démarrait mal au moment de jouer Lyon. Franchement on aurait fait un match nul, j'aurai signé. Je trouve ce qu'elles ont fait fabuleux.


Comment avez-vous vécue cette rencontre ?

Lyon avait mis quelques joueuses au repos qui avaient joué mercredi (NDLR : Katia, Cruz, Necib) mais avait des joueuses titulaires qui avaient l'étoffe pour les remplacer. Lyon ne s'attendait pas à avoir une équipe de Juvisy à bloc. Sandrine Soubeyrand a toujours demandé à ses partenaires de poser le jeu et de ne pas balancer. Plus le temps passait, elles se libéraient. A la mi-temps, il y avait toujours 0-0. Elles se sont dits qu'il y avait quelque chose à faire. J'ai senti que Tonazzi pouvait faire quelque chose et a marqué le premier but. Machart a aussi voulu faire quelque chose pour sa copine blessée. Elles sont restées solidaires, bien placées avec le même état d'esprit. Peut-être que ce qui a manqué à Lyon, c'est de la fraîcheur et d'être plus fortes mentalement.

Les joueuses venues réconforter Gwenaëlle Butel (photo : Marc Giachello)
Les joueuses venues réconforter Gwenaëlle Butel (photo : Marc Giachello)
Dimanche, Juvisy se déplace à Saint-Brieuc. Vous attachez aussi une grande importance au Challenge de France ?

Il ne faudra pas déjouer, le Challenge de France est une compétition à part, Saint-Brieuc jouera chez elle, même si la dernière fois en championnat, on a bien oeuvré (NDLR : victoire 6-0), même si ce n'est pas une priorité pour eux, si on veut aller en demi, il faudra être concentré, et oublier la victoire de Lyon. L'objectif c'est d'être dans les premiers en championnat et d'aller le plus loin possible en Challenge. Le club organisera la finale, ca donne envie.


Retrouvez en vidéo le journal Télessonne avec le résumé de Juvisy - Lyon


Jeudi 18 Mars 2010
Sébastien Duret


Dans la même rubrique :