Footofeminin.fr : le football au féminin

Ophélie Meilleroux : « A coeur de prendre notre revanche »

MHSC – PSG, c'est le choc de cette première journée mais c'est aussi le remake de la dernière finale du Challenge de France facilement remportée par Paris (5-0). Montpellier qui vise le titre cette année n'a pas oublié. Sa nouvelle recrue, Ophélie Meilleroux, non plus.



Ophélie Meilleroux : « A coeur de prendre notre revanche »
Ophélie, la saison reprend, vous avez hâte ?
Oui, c'est une nouvelle saison, un nouveau club, j'ai hâte de démarrer, d'avoir de nouvelles sensations et d'apporter à ma nouvelle équipe. Ca fait un peu plus d'un mois qu'on se prépare, on attend ce premier match de championnat avec beaucoup d'impatience .

La préparation s'est bien passée ?
Oui, même si pour moi en tant qu'internationale c'était un peu différent. J'ai commencé par un stage avec l'équipe de France puis j'ai repris quinze jours avec le club pour ensuite repartir dix jours avec la sélection. Par rapport aux autres filles du club je me sens, peut-être, un petit peu moins au point, moins intégrée. Mais on travaille bien à l'entraînement, il n'y a donc pas de raison que cela se passe mal.

Après Soyaux et Nord Allier, vous allez démarrez un nouveau défi avec Montpellier, pourquoi avoir choisi ce club ?
D'abord, je voulais partir dans un club un peu plus professionnel que ce que j'avais connu jusque là. Je suis venu à Montpellier car je voulais tester mes qualités et puis j'ai encore envie de progresser. Il y a aussi la ville, la qualité de vie dans le Sud et j'ai également fait un choix par rapport à ma vie professionnelle. Ici on m'a permis d'entrer en Mairie et de continuer l'activité qui me plaît, ça a fait partie de mon choix.

« Montpellier, c'est une valeur au-dessus »

C'est quoi la différence entre un club comme Nord Allier et Montpellier ?
Montpellier, c'est une valeur au-dessus. Les filles font partie du club pro du MHSC, elles ont d'autres moyens que ce soit financier ou matériel. Yzeure, c'est une petite ville où il y a très peu d'installations et où il faut partager avec les garçons. Montpellier est un club professionnel, et c'est une autre qualité d'entraînement qui est appréciable.

Quel est votre sentiment sur la dernière saison de Montpellier ?
Elles ont joué sur trois tableaux différents, moi je n'ai jamais eu l'occasion de le faire donc je ne peux pas trop juger mais apparemment ça bouffe beaucoup d'énergie. En fin de saison, il y a peut-être eu des bas, il faudra donc essayer de s'accrocher jusqu'au bout. Après Montpellier a fait un bon parcours en Champion's League et malheureusement, la fatigue a fait qu'en fin de saison elles ont un peu chuté mais je pense que ça va servir pour cette année et les années futures. En tout cas, ça apporte de l'expérience au groupe et au club.

Et cette année, quel est l'objectif du club ?

On va jouer le championnat à fond, on n'a rien à perdre. le club a fait des efforts sur le recrutement, et il a comme objectif de choper la première voire la deuxième place pour aller en Champion's League l'année prochaine. En challenge de France, on veut aller le plus loin possible et pourquoi pas prendre notre revanche par rapport à l'année dernière.

Il y a eu huit départs et six arrivées, ça peut gêner le début de saison de l'équipe ?

Je ne sais pas. Le groupe vit bien que ce soit en dehors ou sur le terrain mais il y a encore du travail. Pour l'instant tout se passe bien, le club a envie de repartir sur de bonnes bases, on va bosser car on a vraiment envie du haut de tableau.

Vous serez aux côtés d'une défense extrêmement jeune, votre mission sera de les encadrer ?
Ce n'est pas forcément une mission mais mon naturel va parler automatiquement. Ce sont des jeunes qui ont de la qualité, après ils leur manquent un peu d'expérience, même si elles en ont au niveau international car elles figurent dans les sélections jeunes. J'essayerais de leur apporter mon expérience de joueuse de l'équipe de France A, d'essayer de les guider et de leur donner des conseils pour que ça leur serve plus tard.

« On aura notre carte à jouer »

(photos MHSC)
(photos MHSC)
Vous allez jouer aux côtés de Kelly Gadea, capitaine et championne d'Europe avec les moins de 19 ans en juin dernier, que pensez-vous d'elle ?
Je suis très contente, tout se passe bien à l'entraînement, on s'entend bien. c'est une jeune qui montre ses qualités au fil des jours et il n'y a pas de doute à avoir, il y a juste un travail collectif à faire au quotidien et tout se passera bien.

C'est la relève ?
Oui, je l'espère. C'est de plus en plus dur car il y a de plus en plus de joueuses de bons niveaux qui sortent, il faut donc s'accrocher et avoir envie de progresser au fil des années. J'espère qu'elle a envie, qu'elle continuera sa progression dans ce sens et qu'elle atteindra l'équipe de France A un jour.

Pour ce premier match vous affrontez Paris qui avait sèchement battu Montpellier en Challenge de France l'année dernière, est-ce que vous sentez qu'il y a un sentiment de revanche chez les joueuses ?
Un 5-0 en finale du challenge de France ça ne s'oublie pas comme ça. Les filles ont vraiment été déçues de leur performance, et là on a vraiment à cœur de prendre notre revanche, de produire du beau football et de montrer qu'on peut rivaliser voire qu'on est au dessus du PSG.

Le favori pour le championnat ?
Lyon a encore un gros effectif, c'est sûr qu'elles seront favorites. Mais si on est sérieuse toute l'année, si on arrive à faire de bonnes prestations contre Lyon et les autres équipes qui se tirent la bourre, on aura notre carte à jouer. On va tout faire pour y arriver.

Avec ses quatre recrues (Le Sommer, Viguier, Bompastor, Abily), Lyon ressemble beaucoup à l'équipe de France ?
Les Américaines reviennent, même si le club a peut-être plus un objectif de Coupe d'Europe, Lyon a l'effectif pour jouer sur les trois tableaux, il n'y a aucun souci là-dessus.

Personnellement quels seront vos objectifs ?
Le club a dit d'entrée de jeu qu'il visait le titre ou au pire la deuxième place. En venant ici j'ai les mêmes objectifs, car en plus je n'ai jamais joué de Ligue des Champions. Je veux tirer le groupe vers le haut, leur apporter mon expérience pour qu'on arrive à décrocher ces deux premières places.

Propos recueillis par Thibault Simonnet pour footofeminin.fr

Vendredi 3 Septembre 2010
Thibault Simonnet

Dans la même rubrique :