Footofeminin.fr : le football au féminin

U16 - La FRANCE s'impose aux tirs au but

Pour ce premier match des trois matchs du tournoi de développement U16 de l’UEFA la France affrontait l’Angleterre organisatrice du tournoi. Un match toujours intéressant en raison de l’engagement physique légendaire du football anglais. La France s’est imposée aux tirs aux buts (3-2) après un très bon nul (2-2).



Les jeunes Françaises débutent bien leur carrière internationale (photo Sylvain Jamet)
Les jeunes Françaises débutent bien leur carrière internationale (photo Sylvain Jamet)
Après un petit round d’observation d’une huitaine de minutes, la France prenait l’initiative par Stefut dynamique sur son aile gauche qui frappait au but le ballon était bien stoppé par Heeps. La première réaction anglaise arrivait une minute plus tard par une frappe de Brown à l'extérieur de la surface bien captée par Rousseau. La France était proche d'ouvrir le score à la onzième minute du match. Mpome interceptait le ballon au cœur de la défense, elle remontait la moitié du terrain avant de servir Benyahia qui dribblait plusieurs adversaires avant de frapper au but. Heers captait le ballon une nouvelle fois. La France avait alors pris l'ascendant sur son adversaire et se créait de nombreuses occasions de but. Un pressing haut efficace de Benyahia lui permettait d'intercepter une relance et elle servait Mouchon qui frappait au-dessus du but.

L'Angleterre se contentait de prendre l'espace et de prendre à défaut la défense française en contre. La domination tricolore continuait avec une nouvelle frappe de Mouchon bien detournée par la gardienne anglaise (15e). Les joueuses de Locatelli continuaient leur pressing et Hannequin interceptait une passe de la gardienne et servait Mouchon qui voyait sa frappe stoppée par Heeps. Les Anglaises se créait leur première grosse occasion par Watson bien lancée en profondeur mais elle ne cadrait pas (26e). Malheureusement ce n'était que partie remise car sur l'action suivante Gregory débordait sur l'aile gauche, son centre légèrement dévié par une défenseure française arrivait dans les pieds de Watson qui ne ratait pas l'occasion d'ouvrir le score, un peu contre le cours du jeu (1-0, 34’).

Egalisation juste avant la pause

Mpome (photo Marielle Breton/FFF)
Mpome (photo Marielle Breton/FFF)
La pression continuait sur le but français en particulier sur les coups de pieds arrêtés avec un corner de Gregory dans le paquet, Rousseau était gênée dans la surface par la densité offensive anglaise et le ballon frappé par Watson était dégagé en catastrophe par la défense (38e). Alors que l'arbitre allait siffler la mi-temps du match, Benyahia se retrouvait en possession du ballon à l'entrée de la surface et plaçait un ballon splendide en pleine lucarne (1-1, 40+2’). Une égalisation méritée pour l'ensemble des occasions de but françaises en cette première période.

La deuxième mi-temps reprenait sur un rythme élevé avec une première occasion de but de Hannequin qui plaçait une frappe cadrée mais qui manquait de puissance pour surprendre Heeps (42e). Une minute plus tard, c'est Benyahia qui frappait au but cette fois à côté de la cage anglaise. Hannequin s'essayait ensuite de 25 mètres et sa frappe était détournée en corner. Joué à la Rémoise, Benyahia centrait tendu vers Hannequin qui frappait en force au point de penalty, mais Heeps faisait une parade étonnante pour sortir le ballon qui fonçait vers le but (45e). La France continuait de presser la défense anglaise et Benyahia contrait un dégagement de Heeps, récupérait le ballon et dans un angle excentré frappait au but. La gardienne adverse effleurait le ballon qui finissait sa course sur la barre transversale puis en sortie de but (50e). L'Angleterre avait fait rentrer une petite attaquante rapide Edwards qui allait se mettre en évidence à de multiples reprises. Elle piquait le ballon dans l'axe à Mpome et filait au but en un contre un, mais son tir passait au-dessus du but de Rousseau (58e).

Le doublé pour Benyahia

Benyahia très en forme réussissait une doublé d'une frappe enveloppée qui allait se loger au ras du poteau, récompensant un bon match de sa part (1-2, 63’). Cependant, l'égalisation anglaise ne tardait pas sur un corner qui arrivait au deuxième poteau où Edwards, malgré sa taille modeste, était démarquée et plaçait un coup de tête tranquillement au fond des filets (2-2, 71’).

Benyahia aurait pu ensuite obtenir un penalty après un slalom dans la surface de réparation, car elle était déséquilibrée dans la surface de réparation. L'arbitre avait jugé qu'elle avait perdu le contrôle du ballon au moment du contact avec la défenseure (73e). Chabrier ensuite tentait sa chance des 25 mètres, mais son ballon partait au-dessus du but. Dans les 20 dernières minutes du match, le jeu était devenu complètement ouvert avec les deux blocs équipes totalement distendus et les Anglaises avaient décidé de mettre des ballons dans la profondeur vers Edwards, de manière systématique. A la fin du temps règlementaire, L'Angleterre obtenait un très bon coup-franc plein axe aux 20 mètres frappé par Goodwin qui s'écrasait sur la barre de Rousseau (80e). L'arbitre laissait alors quatre minutes de temps additionnel mais c’est finalement aux tirs aux buts que la France remportait la rencontre.

Au final, ce match fut un bon apprentissage du niveau international pour nos jeunes Bleuettes en particulier au niveau de l'intensité et de l'engagement physique, un sujet qu'elles ont bien maitrisé dans l'ensemble. Le tournoi permettra aux joueuses de rencontrer trois profils d'équipes différents (Espagne et Italie), ce qui leur permettra d'engranger une expérience précieuse.
Le onze tricolore (photo Marielle Breton/FFF)
Le onze tricolore (photo Marielle Breton/FFF)

Première journée - Dimanche 17 février 2019
Espagne - Italie : 2-1 (1-1)
Buts : Karolina Sarasua 8', Nuria Martínez 72' ; Alice Corelli 33'

Angleterre - France : 2-2 (1-1) (tab 2-3)
Buts : Lucy Watson 34', Maria Edwards 71' ; Inès Benyahia 40+2', 63'

Deuxième journée - Mardi 19 février 2019
France - Espagne : 12h45
Angleterre - Italie : 15h15

Troisième journée - Jeudi 21 février 2019
France - Italie : 12h45
Angleterre - Espagne : 15h15


Tournoi de développement U16 UEFA - Première journée
Dimanche 17 février 2019 - 11h45 locales (12h45 françaises)
ANGLETERRE - FRANCE : 2-2 (1-1) (tab 2-3)
Loughborough (Loughborough University)
Temps ensoleillé et frais - Terrain bon
Spectateurs : 120
Arbitres : Joel Mannix (Angleterre) assisté de Luke Scott (Angleterre) et Callum Parke (Angleterre). 4e arbitre : Matthew Jackson (Angleterre)

Buts :
1-0 Lucy WATSON 34' (Centre de Gregory légèrement dévié par une défenseure française que Watson reprend)
1-1 Inès BENYAHIA 40+2' (Frappe de 20 m en lucarne)
1-2 Inès BENYAHIA 63' (Frappe enveloppée qui se loge au ras du poteau)
2-2 Maria EDWARDS 71' (Corner repris de la tête au second poteau par Edwards démarquée)

Tirs au buts : Edwards (à côté, 0-0), Payet (poteau, 0-0), Lloyd-Smith (1-0), Benyahia (1-1), Fox (arrêté, 1-1) Mpome (arrêté, 1-1), Ros (arrêté, 1-1), Tall (1-2), O'Brien (2-2), Vairon (2-3).

Angleterre : 1-Eleanor Heeps ; 7-Jorja Fox, 17-Caitlin Smith, 10-Poppy Lawson, 5-Anouk Denton ; 19-Charlotte Wardlaw, 4-Laura Brown (14-Lucy O'Brien 72'), 18-Maisie Symonds (8-Deearna Goodwin 62') ; 11-Lexi Lloyd-Smith (cap.), 20-Lucy Watson (16-Mia Ross 62'), 9-Freya Gregory (6-Maria Edwards 45'). Entr.: Lydia Bedford
Non utilisées : 13-Sophie Hillyerd, 2-Aggie Beever-Jones, 3-Jess Brown, 12-Malaika Meena, 15-Anna Phillips
France : 16-Justine Rousseau ; 4-Annaëlle Tchakounte, 15-Alice Sombath, 2-Maelys Mpome, 3-Margaux Vairon ; 19-Cyrielle Blanc (cap.) (10-Inès Kbida 57'), 7-Mégane Hoeltzel ; 12-Laurine Hannequin (9-Chelsea Payet 79'), 18-Noémie Mouchon (17-Mélanie Chabrier 57'), 8-Inès Benyahia ; 6-Loredana Stefut (20-Safia Tall 51'). Entr.: Cécile Locatelli
Non utilisées : 1-Océane Basil, 5-Anna Bayet, 11-Kahissa Saïdi, 13-Eloïse Sevenne, 14-Judith Coquet

Lundi 18 Février 2019
Sylvain Jamet

Dans la même rubrique :