Footofeminin.fr : le football au féminin

U16 - Torneo delle Nazioni : La FRANCE surprise par la BELGIQUE

Si la France a dominé son adversaire collectivement, la Belgique s'est montrée courageuse et a été récompensée à quelques minutes du terme décrochant ainsi une victoire inespérée.



Khezami évite le tacle de De Groote (photo Sébastien Duret)
Khezami évite le tacle de De Groote (photo Sébastien Duret)
La France tenante du titre ne pourra pas défendre le titre obtenue l'année dernière avec la génération 2000 après la défaite concédée lors de la deuxième journée. A un seul point au compteur et aucun but marqué, c'est désormais la dernière place qu'il faudrait éviter.
Pour cette seconde rencontre du tournoi, Cécile Locatelli avait fait tourner son effectif, ne conservant que deux joueuses du onze de départ face à l'Italie (0-0) avec Barclais et Khezami.

Une attaque restée muette

Action tricolore à la 25e minute (photo Sébastien Duret)
Action tricolore à la 25e minute (photo Sébastien Duret)
Le premier acte était à l'avantage des Françaises qui s'installaient dans le camp belge. La maîtrise collective était indéniable mais à l'approche du but, la tâche semblait subitement se compliquer. Si bien que seuls des corners (12e, 25e, 35e) permettaient d'inquiéter la gardienne adverse Bastiaen, ou des frappes lointaines comme celles de Revelli (15e), Abidi (26e) ou encore Zahot (34e). Le doute n'était pas levé sur l'inefficacité offensive déjà montrée face à l'Italie d'autant que les Françaises étaient aussi prises cinq fois en une demi-heure au piège du hors-jeu. Et lorsque sur un bon centre de Khezami remis par Zahot sur Bussy, l'attaquante française manquait de conviction (35+1e). La pause était sifflée sur ce 0-0 avec des signes d'espoir à condition de se montrer plus percutant devant le but.

Le hold up parfait

La joie belge avec la buteuse Buabadi et la passeuse De Groote
La joie belge avec la buteuse Buabadi et la passeuse De Groote
La reprise se faisait avec l'apport attendu de trois joueuses (Roth, Moreira, Jezequel) puis rapidement de Dufour et Coquard. Mais le scénario restait le même avec une frappe de Roth pas assez puissante (37e) puis trois offensives mal négociées (39e, 41e, 42e). Bussy tentait ensuite sa chance d'une frappe en pivot sur une passe de Boucly, mais là encore la gardienne belge se saisissait du ballon (47e). Deux nouveaux échecs devant le but allaient avoir raison des Tricolores. Craff se heurtait à la sortie de la gardienne et Dufour n'en profitait pas en expédiant le ballon au dessus (55e).
L'équipe belge répondait présente sur tous les duels et allait réussir le hold up parfait. Une contre attaque côté droit de De Groote qui remettait le ballon et trouvait d'un centre à ras de terre dans la surface Buabadi dont la reprise croisée du droit finissait au fond des filets de Binet qui n'avait jusque là eu aucune intervention à faire (0-1, 62'). A huit minutes du terme, un dernier sursaut était attendu avec deux joueuses en pointe mais il n'en fut rien, l'équipe belge défendait chèrement son but et sa victoire heureuse.

Avec un seul point en deux matchs, la France ne pourra plus terminer en tête du groupe et devra terminer vendredi face à l'Allemagne, qui de son côté a été battue par l'Italie (0-1). Les trois autres équipes qui comptent une victoire peuvent par contre encore atteindre la finale.

A Romans d'Isonzo,
Sébastien Duret

REACTION

Cécile Locatelli (sélectionneuse) : "Un belle leçon de détermination et d'envie de faire un résultat ensemble de la part de la Belgique. Bravo à nos amis belges. Après c'est vrai que l'on a eu encore une fois la maîtrise. Techniquement on a sans doute été un peu plus propre mais maintenant les occasions, il faut les mettre au fond, avoir surtout l'envie de les mettre au fond. Je dirais aussi que quand on fait rentrer des joueuses, il faut respecter le jeu. Il y en a certaines qui n'ont pas respecté le jeu, ni leurs coéquipières. Une petite déception sur certaines mentalement. Je leur avais dit que le sport c'est 80% du mental et 20% d'autres qualités, et bien là, les Belges m'ont donné raison parce que j'ai trouvé qu'elles étaient solides, solidaires et que jusqu'au bout, elles n'ont rien lâché et ont eu ce petit plus que nous on n'a pas eu.
Il manquait quelque chose dans le dernier geste. A un moment, il y a une fille qui prend pas ses responsabilités, laisse à l'autre, c'est l'illustration. Après c'est l'âge aussi qui veut ça. Il y a plein de choses à rectifier. Mais je suis dans le comportement de certaines qui sont entrées et dont j'attendais plus dans la détermination. Ce n'est pas trop au point de vue du football mais c'est surtout dans l'intention, dans la volonté, la détermination et la persévérance qu'il me manque des choses sur cette deuxième mi-temps".

Torneo delle Nazioni - Bluenergy Trophy - 2e édition - Groupe A - Deuxième journée
Mercredi 26 avril 2017 - 17h00
FRANCE - BELGIQUE : 0-1 (0-0)
Romans d'Isonzo (Stadio Fratelli Calligaris)
Temps pluvieux - Terrain humide
Spectateurs : 70
Arbitres : Gabriele Toffoletti (Italie) assisté de Marco Marino (Italie) et Sara De Rosa (Italie)
But : Ester BUABADI 62'
Aucun avertissement

France : 1-Zoé Binet ; 15-Manon Revelli, 12-Celya Barclais (cap.) (6-Clara Moreira 36'), 5-Elsa Domenjoud, 4-Roselène Khezami (3-Emmy Jezequel 36') ; 17-Margaux Le Mouel, 11-Kenza Abidi (19-Julie Dufour 44') ; 20-Clara Ficco (8-Madeline Roth 36'), 13-Sarah Zahot (7-Adeline Coquard 44'), 2-Maïté Boucly (9-Malaury Craff 52') ; 10-Kessya Bussy (18-Assia Gayle 63'). Entr.: Cécile Locatelli
Non utilisées : 16-Marine Louet, 14-Oriane Jean-François (blessée)
Belgique : 12-Femke Bastiaen ; 17-Noa Delhaye, 14-Constance Brackman (5-Naomi De Wolf 36'), 4-Chrystal Lermusiaux (3-Romy Camps 33'), 15-Frieke Temmerman ; 16-Noa Corbeels (cap.) ; 11-Maxine Franco (7-Inara Bouker 36'), 20-Talitha De Groote, 8-Jenna van de Keere (6-Aster Janssens 36'), 10-Ester Buabadi ; 19-Diki Ouzraoui (18-Eva De Baets 36'). Entr.: Luc Bosmans
Non utilisées : 1-Josephine Delvaux, 2-Stéphanie Pirotte, 9-Valérie Schuilen, 13-Fleur Cordier



La première période en vidéo


La deuxième période en vidéo


Jeudi 27 Avril 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :