Footofeminin.fr : le football au féminin

U19 - ANGLETERRE - FRANCE : 0-2, une victoire méritée

L'équipe de France U19 a remporté son deuxième match contre son homologue anglaise par deux buts à zero, dans un match qu'elle a dominé dans l'ensemble avec des conditions de jeu meilleures que lors du match précédent.



(photo SR/FFF)
(photo SR/FFF)
Un temps venteux avec alternance de nuage et de soleil a permis aux joueuses françaises d'exprimer leur jeu sur un terrain de très bonne qualité. Les deux coachs avaient opéré de nombreux changements par rapport au premier match. Les cinq premières minutes du match étaient assez équilibrées avec les deux équipes qui se cherchaient et se jaugeaient mutuellement. La France utilisait beaucoup le couloir droit en première mi-temps et Laurent décrochait la première banderille avec un tir sans danger pour Rogers (5e). Deux minutes plus tard, Dechilly qui aura été très en vue défensivement et offensivement en tant que latérale droite frappait à son tour mais son ballon passait au dessus de la barre transversale. Laurent continuait son travail sur l'aile droite, repiquait à l'intérieur et frappait du gauche aux 20 m, mais le ballon passait à côté du but. La France maintenait son emprise sur le match avec une bonne percussion sur l'aile gauche de Fragoli qui amenait un corner tiré à la Rémoise entre Laurent et Greboval qui ne donnait rien (10e). Les Bleuettes continuaient sur le même rythme et Dechilly centrait vers la tête de Thibaud dont la frappe manquait de puissance pour surprendre Rogers.

Les Anglaises ne se montraient dangereuses que sur des contres mais n'étaient pas loin d'ouvrir le score suite a l'un deux. Green interceptait le cuir et lançait immédiatement Kelly vers le but de Heil. Heureusement Maetz était sur la trajectoire du ballon pour faire une interception vitale. La France ouvrait juste après le score de manière logique récompensant sa domination de début de match. Un but assez bizarre avec un dégagement de Heil qui dépassait tout le monde et trouvait Laurent lancée sur l'aile droite à 35 m du but. Elle prenait de vitesse la défense anglaise avant d'entrer dans la surface et de battre Rogers (0-1, 12'). Une minute plus tard la France mettait en grande difficulté l'aile droite anglaise avec une passe en retrait en catastrophe vers la gardienne Rogers qui se saisissait du ballon dans les pieds d'une attaquante française. Curieusement l'arbitre ne donnait pas de coup-franc indirect (13e). Le premier quart d'heure se terminait avec un autre corner tricolore et une frappe aux 30 m de Dechilly qui manquait de puissance pour surprendre la portière. Trois minutes plus tard, Dechilly interceptait un ballon et lançait Pugnetti dont la frappe était captée par Rogers.

La deuxième occasion de but anglaise intervenait à la 19e minute avec un ballon perdu bêtement dans l'axe au milieu de terrain, Pacheco interceptait et lançait Green qui partait seule au but dans le dos de la défense, mais était signalée hors-jeu. Laurent était ensuite touchée dans un contact avec Pacheco qui avait fait un tacle typique de bienvenue à l'Anglaise avec l'engagement physique qu'on leur connait. Les Anglaises tentaient d'allonger le jeu avec Peplow mais la charnière française De Almeida-Maetz était impériale et intraitable pendant l'ensemble du match, à la fois dans les duels et les interceptions. Les débats commençaient à s'équilibrer un peu plus avec les deux équipes se rendant coup sur coup. D'abord, un joli jeu en triangle sur le côté droit entre Dechilly, Thibaud et Laurent aurait mérité un meilleur sort qu'une sortie de but (27e). La réplique anglaise une minute plus tard venait de l'aile gauche avec Pacheco qui débordait et centrait vers le deuxième poteau, un ballon que Heil attrapait sans problème. Fragoli ensuite s'essayait à une frappe de 30 m sans grand danger pour Rogers. Les Bleuettes utiliseront le tir "à longue portée" à de nombreuses reprises au cours du match, sans réussite. A la demi-heure de jeu, la France enchainait les corners et était près de doubler la marque suite à un gros pressing au milieu de terrain et une passe en retrait vers la gardienne qui était interceptée, mais la défense anglaise s'était replacée et empêchait la frappe au but. Ouinekh s'essayait ensuite trois fois de suite à une frappe aux 30 m dans les cinq minutes suivantes sans réussite également. A noter également une montée de De Almeida depuis la défense centrale qui aboutissait à un centre vers Laurent et une frappe bien stoppée par Rogers. La 35e minute voyait une nouvelle attaque venue de l'aile gauche par Green qui envoyait un centre vers Brown au deuxième poteau, mais la latérale droite anglaise était trop courte sur le ballon. La dernière action de la première mi-temps arrivait à la 43e minute avec un bon coup franc face au but à 35 m qui ne donnait rien. Les deux équipes retournaient aux vestiaires sur un score logique de 1 à 0 pour la France.

Matéo double l'avantage

La France lançait le bal des remplacements à la mi-temps avec trois changements et repartait de plus belle, avec une première occasion à la 47e minute, Legrout lançait Gavory qui était entrée en jeu pour une frappe qui n'inquiétait pas Roebuck dans le but anglais. Le deuxième but francais arrivait comme à la parade avec un gros travail de Legrout sur l'aile gauche qui éliminait son adversaire direct rentrait dans la surface et mettait un centre en retrait au cordeau pour Mateo qui reprenait de l'extérieur du droit aux 6 m et battait Roebuck (0-2, 52'). Les Anglaises répliquaient par un corner à gauche qui passait sous le nez de tout le monde, gardienne, défenseures et attaquantes (54e). Fragoli tentait ensuite sa chance sans réussite et Peplow faisait de même côté anglais. Les Anglaises faisaient alors monter la pression physique dans tous les duels et les contacts et commençaient à montrer leur jeu typique à base de combat et parvenaient à faire déjouer les Françaises un peu surprises du changement de méthode. Gavory, très en vue en deuxième mi-temps, récupérait un ballon dans l'axe et adressait une belle frappe de 25 m qui trouvait la barre transversale (70e). Les deux blocs étaient maintenant beaucoup plus distendus suite aux efforts physiques et les espaces se créaient dans les deux défenses. Stamp tentait sa chance de 30 m pour les Anglaises mais sa frappe manquait de puissance pour tromper la vigilance de Heil (74e). Gavory se mettait une nouvelle fois en évidence au milieu de terrain, interceptant un ballon à gauche et lançant Clerac sur son aile qui envoyait un centre en retrait pour personne, alors qu'elle avait réussi a faire la différence (76e). On retrouvait les mêmes duettistes deux minutes plus tard, Clerac rentrait à l'intérieur et adressait une frappe puissante qui était détournée en corner par une défenseure anglaise. Gavory était dans tous les bons coups offensifs obtenant un bon coup franc dans l'axe à 25 m qui ne donnera rien et adressant également une belle frappe à l'entrée de la surface qui passait à côté du but de Roebuck (86e). Côté anglais plus grand chose à se mettre sous la dent en fin de match, une percée de l'avant centre Loomes sur l'aile droite se terminait par un centre au deuxième poteau, mais personne n'était en mesure de reprendre le ballon qui trainait dans la surface de réparation (88e). La dernière action du match était initiée par Gavory qui percutait sur l'aile et mettait en retrait à l'entrée des 16 m pour Condon dont la frappe était stoppée par Roebuck (90+1e).
On est restait donc à 2-0 pour les Bleuettes, une victoire nette et méritée pour une équipe jeune et une très bonne préparation pour l'Euro U19 qui démarrera en Slovaquie le 19 juillet.

A St George's Park
Sylvain Jamet

>> LE PREMIER MATCH

>> Réaction
Gilles Eyquem (sélectionneur) : "Je suis très satisfait du résultat car j'avais un groupe qui a appris à se connaître lors de ce stage en Angleterre. C'était assez nouveau pour elles, elles ont vite appris et en trois à quatre séances, elles ont retenu l'essentiel de ce que j'attendais d'elles. Elles ont besoin encore de grandir puisqu'à 2-0, elles ont pris des risques derrière qu'il n'y avait pas besoin d'être. C'est plutôt satisfaisant avec la volonté d'aller de l'avant.
Il manquait pratiquement la moitié de l'effectif si on considère le groupe qui sera au mois de juillet en Slovaquie. Ce qui est intéressant, c'est que l'on a vu des plus jeunes joueuses qui seront l'équipe U19 de la saison prochaine. C'est vraiment une bonne semaine avec un bon d'état d'esprit.
On doit encore grandir et être capable sur l'engagement physique, de monter en puissance. On doit être plus solides pour calmer ces ardeurs, faire tourner le ballon pour éviter d'aller au contact"

Match de préparation à l'Euro U19
Jeudi 2 juin 2016 - 15h00 locales (16h00 françaises)
ANGLETERRE - FRANCE : 0-2 (0-1)
St-George's Park
Temps gris - Terrain excellent
Spectateurs : 70
Arbitres : Helen Byrne (ANG) assistée de Lou Sanders (ANG) et Abigail Marriott (ANG). 4e arbitre : David Jones (ANG)
Buts : Emelyne LAURENT 12', Clara MATEO 52'
Aucun avertissement

Angleterre : 1-Sian Rogers (13-Elie Roebuck 54') ; 3-Danielle Brown (12-Eloise Wilson 61'), 5-Chiara Ritchie-Williams (14-Georgia Allen 54'), 6-Gabrielle George (cap.), 2-Mayumi Pacheco ; 10-Megan Finnigan, 4-Sophie Stamp, 8-Chloe Peplow (15-Rinsola Babajide 83') ; 7-Emma Kelly (18-Paula Howells 54'), 11-Mollie Green (19-Lucy Loomes 83'), 9-Sarah Mayling. Entr.: Maureen Marley
Non utilisées : 16-Mollie Rouse, 17-Zoe Cross
France : 16-Manon Heil ; 12-Pauline Dechilly, 5-Elisa De Almeida, 4-Agathe Maetz, 3-Thea Greboval (cap.) (13-Andrea Prette 46') ; 15-Julie Thibaud (10-Christy Gavory 46'), 8-Elise Legrout (6-Laura Condon 78'), 18-Lisa Fragoli (11-Anna Clerac 66') ; 14-Emelyne Laurent (7-Clara Mateo 46'), 9-Anais Pugnetti (19-Catherine Karadjov 66'), 17-Nawael Ouinekh. Entr.: Gilles Eyquem
Non utilisées : 1-Mylène Chavas, 2-Héloïse Mansuy

Vendredi 3 Juin 2016
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :