Footofeminin.fr : le football au féminin

U19 - La FRANCE déroule devant l'ECOSSE

Dans la continuité de la bonne fin de seconde période face au Danemark, la France a largement disposé de l'Ecosse ce samedi dans le froid mais ensoleillé climat écossais.



Pour ce deuxième match de l’équipe de France U19 en Ecosse, Gilles Eyquem avait décidé de faire beaucoup de changements, neuf au total par rapport à l’équipe victorieuse du Danemark trois jours plus tôt. C’est donc une équipe rajeunie, avec toutes les joueuses qui avaient participé à la Coupe du monde U20 sur le banc à l’exception de Baltimore, qui débutait le match.

La France prenait le jeu à son compte d’entrée et se créait une première occasion de but sur une centre de Kazadi Ntwambe vers Zahot qui reprenait de la tête au deuxième poteau, mais le ballon filait juste à côté de la cage de Mutch (4e). Comme attendu la France avait la majorité de la possession de balle, tandis que l’Ecosse procédait en contre grâce à son trio d’attaquante très rapide. On notait tout au long de la première mi-temps la bonne utilisation des ailes avec les paires Kazadi Ntwambe - Roux à droite et Deslandes - Baltimore à gauche. La deuxième occasion de but arrivait à la par Zahot, lancée en profondeur et arrivait à prendre le ballon avant la gardienne écossaise Mutch, elle la contournait puis se retournait pour frapper au but. La portière revenue sur ses appuis parvenait à détourner le ballon en corner (15e).

Deux buts avant la pause

La première tentative écossaise était un coup de pied arrêté. Suite à une faute à environ 30 mètres du but français, Muir frappait au but, mais sa frappe manquait de puissance pour surprendre Pinel (18e). Les Ecossaises s’enhardissaient après leur début de match difficile et la dynamique milieu de terrain Napier frappait de loin, mais sans danger véritable pour la défense française (20e). La France de son côté continuait d’attaquer avec ses deux ailières, avec cette fois-ci un beau une-deux entre Baltimore et Zahot, conclut par une frappe détournée en corner par Mutch. Celui-ci était tiré vers Zahot qui déviait de la tête vers Azzaro au deuxième poteau, qui frappait en force. Mais la défense écossaise était solide et repoussait le ballon sur la ligne et en corner (27e).

Baltimore continuait son festival sur le côté gauche, avec une nouvelle frappe à nouveau repoussée par Mutch (30e). Sur son aile droite, Roux faisait de même avec une frappe qui passait à côté du cadre (32e). Finalement la France ouvrait le score sur une action individuelle de Ouchène. Elle recevait le ballon dans l’axe à 40 mètres du but, fonçait vers celui-ci et frappait du droit aux 20 mètres, le ballon était contré par une arrière Ecossaise, le jeune milieu de terrain enchainait par une frappe du gauche qui allait se placer dans le petit filet de Mutch (0-1, 38’). Le deuxième but arrivait très vite derrière, un superbe jeu en triangle voyait Roux s’échapper sur la droite et mettre un centre en retrait précis pour Azzaro qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets de près (0-2, 41’). La mi-temps intervenait sur ce score très logique de 2-0.

Des remplaçantes efficaces

La deuxième mi-temps repartait sur les chapeaux de roues. La France obtenait un corner suite à une passe ratée de la défenseure centrale écossaise vers sa gardienne. Le corner allait directement dans la boite et n’était pas dégagé, Zahot autour du point de penalty frappait en force (0-3, 48’). Ce but dès le retour du vestiaire permettait à la France de contrôler le match à sa guise, et se créer de nombreuses occasions sans réussite. D’abord Azzaro percutait sur l’aile gauche et mettait un centre au cordeau que personne n’arrivait à reprendre (52e). Roux se mettait aussi en évidence sur son aile droite avec plusieurs courses et centres qui ne trouvait pas preneur. L’action suivante venait aussi de l’aile droite avec un petit centre de Azzaro et une tête plongeante de Ouchène qui passait juste à côté du but de Mutch (59e). La France continuait d’attaquer avec Kazadi Ntambwe qui trouvait Azzaro mais la frappe de l’attaquante passait à cote du but de Mutch (61e). Entre-temps l’Ecosse avait failli se créer une belle occasion de but avec Davidson qui était rentrée en cours de jeu, faisait un raid vers le but Français avant d’être taclée avec autorité par Martinez (68e). Martinez se mettait ensuite en évidence en écartant le danger face à Napier (71e). Moment choisi par Gilles Eyquem pour remplacer trois de ses quatre joueuses offensives en faisant entrer Malard, Polito et Cardia. Malard ne tardait à marquer d’une belle frappe puissante du gauche (0-4, 82’). Elle était imitée par Delabre qui trouvait également l’ouverture du gauche, une minute après être entrée en jeu (0-5, 84’). Une efficacité remarquée pour la jeune attaquante qui avait brillé lors de la Coupe du monde U20 en Bretagne.

L’Ecosse était toute proche de sauver l’honneur avec un coup franc excentré à gauche frappé au premier poteau, le ballon touchait la base du poteau avant d’être détourné en corner par Pinel (86e). Dans le temps additionnel Delabre et Davidson essayait d’ajouter un but au panneau d’affichage. Une victoire logique et sans contestation ou les joueuses ont bien travaillé ensemble. On espère des lendemains heureux pour cette nouvelle génération et de participer à la Coupe du Monde U20 en 2020.



Dans l'autre rencontre, le Danemark et l'Espagne se sont neutralisés (1-1). Dernier rendez-vous mardi face à l'Espagne

Classement
1. France, 6 pts
2. Espagne, 4 pts
3. Danemark, 1 pt
4. Ecosse, 0 pt

Gilles Eyquem : "C'est encourageant pour la suite"

"Cela se présente bien. Je suis satisfait des joueuses qui me semblent présenter une qualité technique très intéressante. Il me semble qu'il y a un bon groupe. Le test aura lieu contre l'Espagne.
Toutes les filles ont pu jouer sur les deux premiers matchs. Elles ont toutes démarré l'un des deux matchs et maintenant, j'ai l'embarras du choix pour préparer l'Espagne, bien mettre les équilibres en place entre les différentes joueuses.
Il y a sept joueuses issues de la dernière Coupe du Monde U20 sur lesquelles je m’appuie pour entraîner les plus jeunes à avancer. Ça peut réussir si l'amalgame se fait bien. C'est encourageant pour la suite.
On aura ensuite un tournoi aux États-Unis en Floride au mois de décembre avec notamment les États-Unis et le Japon (ndlr : Nike Cup) avant le tournoi de La Manga début mars. L'objectif est de passer le tour Élite du championnat d'Europe pour revenir en Écosse et gagner notre billet pour la future Coupe du Monde U20."

Tournoi U19 amical
Samedi 6 octobre 2018 - 13h00 locales (14h00 françaises)
ECOSSE - FRANCE : 0-5 (0-2)
Paisley (Saint-Mirren Park)
Temps ensoleillé mais froid - Terrain excellent
Spectateurs : 362
Arbitres : Eszter Urban (Hongrie) assistée de Anita Vad (Hongrie) et Barbara Vidovic (Croatie). 4e arbitre : Vesna Budimir (Croatie)

Buts :
0-1 Sonia OUCHENE 38' (Première frappe du droit contrée, Ouchene enchaîne d'une frappe décroisée du gauche au ras du poteau)
0-2 Lorena AZZARO 41' (Roux sert Azzaro dans l'axe qui conclut d'un plat du pied)
0-3 Sarah ZAHOT 48' (Corner non dégagé par la défense dont profite Zahot pour reprendre en force au point de penalty)
0-4 Melvine MALARD 82' (Frappe puissante en pivot du gauche)
0-5 Amélie DELABRE 84' (Frappe du gauche)

Aucun avertissement

Ecosse : 1-Emily Mutch ; 6-Rachel Brown, 5-Jenna Clark, 4-Leah Eddie, 2-Amy Muir (cap.) ; 19-Kirstie McIntosh, 17-Jamie-Lee Napier, 10-Kaela McDonald ; 3-Charlotte Newsham (15-Megan Robb 46'), 9-Naomi Welch (18-Lauren Davidson 63'), 16-Kirsty Morrison (14-Rebecca McGowan 78'). Entr.: Pauline Hamill
Banc : 12-Sophie Allison, 7-Sara McWhirter, 8-Michaela McAlonie, 11-Elena Santoyo Brown, 13-Hannah Clark, , 20-Abby Callaghan
France : 16-Camille Pinel ; 14-Grace Kazadi Ntambwe, 12-Lisa Martinez, 4-Emeline Saint-Georges, 13-Océane Deslandes ; 10-Eva Kouache, 8-Sonia Ouchene ; 20-Jessy Danielle Roux (9-Amélie Delabre 83'), 15-Sarah Zahot (6-Carla Polito 71'), 11-Sandy Baltimore (7-Melvine Malard 71') ; 18-Lorena Azzaro (19-Mickaëlla Cardia 71'). Entr.: Gilles Eyquem
Non utilisées : 1-Justine Lerond, 2-Magou Doucouré, 3-Selma Bacha, 5-Maëlle Lakrar, 17-Julie Dufour


ESPAGNE - DANEMARK : 1-1 (0-1)
Dunfermline (East End Park)
Arbitres : Silvia Domingos (Portugal) assistée de Cátia Tavares (Portugal) et Vikki Robertson (Ecosse). 4e arbitre : Liza Mackenzie (Ecosse)
Buts : Carla Bautista 62' ; Vilja Dahl Pedersen 7'
Avertissements : Svava 52', Hasbo 53' pour le Danemark

Espagne : 1-María Echezarreta, Laia Codina, Oihane Hernández (Berta Pujadas 74'), Ana Torrodá, Silvia Rubio, Elena Julve (Ainhoa Marin 66'), Rosa Otermín (Nerea Nevado 66'), Teresa Abelleira (Laura Gutiérrez 88'), Olga Carmona, María Llompart (Laia Aleixandri 66'), 19-Carla Bautista (cap.). Entr.: Pedro López
Danemark : 16-Laura Frederikke Nielsen ; 20-Janni Thomsen, 6-Kamila Karlsen (cap.), 2-Caroline Pleidrup, 7-Sofie Svava ; 8-Joseline Hasbo (9-Cecilie Winther Johansen 83'), 11-Olivia Møller Holdt, 10-Emma Snerle ; 15-Lise Dissing (13-Maria Herdel Pedersen 63'), 18-Vilja Dahl Pedersen (4-Emma Skou Færge 46'), 17-Dajan Hashemi. Entr.: Søren Randa-Boldt

Lundi 8 Octobre 2018
Sylvain Jamet

Dans la même rubrique :