Footofeminin.fr : le football au féminin

U20 - Bon test des Françaises face à l'ALLEMAGNE (2-2), le compte-rendu

La sélection U20 effectuait une première rencontre de préparation face à l'Allemagne ce mercredi. Après avoir été menées 2-0, les Bleuettes sont revenues grâce à un doublé de Katoto. Prochain rendez-vous face au FC Metz en amical



Le onze de départ (photo Sylvain Jamet/Footofeminin)
Le onze de départ (photo Sylvain Jamet/Footofeminin)
Pour ce match amical contre l’Allemagne, Gilles Eyquem avait choisi un onze de départ basé sur les joueuses née en 1996 laissant les récentes championnes d’Europe U19 en majorité sur le banc.

Les deux équipes se cherchaient lors des cinq premières minutes, mettant en place leur système de jeu. Marian Meinert, la coach allemande tout au long du match n’hésitera pas à donner des consignes de replacement lors des pertes de balle pour éviter d’être mis hors de position très rapidement.
La première occasion du match est française avec E Cascarino qui lançait Léger en profondeur mais la frappe de l’attaquant n’était pas cadrée (6e). Une minute plus tard, Karchoui qui a beaucoup combiné avec Morroni sur l’aile gauche était séchée et obtient un bon coup franc dans l’axe qui malheureusement ne donnait rien.

Les deux équipes décidaient d’être solide dans l’axe et de faire bloc en position médiane. On se donc retrouvait avec une grosse densité au milieu de terrain et l’obligation soit de passer par les ailes ; soit de sauter les lignes. D. Cascarino virevoltait régulièrement sur son aile droite et se retrouvait souvent avec des adversaires dédoublaient à son marquage. A la 8e minute, elle parvenait à se défaire de ses adversaires directes, mais son centre ne trouvait personne dans l’axe. Les Allemandes effectuaient un changement forcé dès la 11e minute avec l’entrée de Sanders pour Gieseke qui s’était blessée sur un contact. Cela occasionnait un changement de système et la présence de Sanders, grande et puissante, allait causer beaucoup de problèmes à la défense centrale française.

Deux buts concédés à la reprise

Les Allemandes jouaient plutôt en contre et attendaient tranquillement les Françaises au milieu de terrain en fermant les espaces. Elles se créaient une belle occasion à la 28e minute avec une action de la gauche entre Feldkamp, Freigang et Gier qui centrait vers Wolter dont la frappe passait à côté du but de Perrault. Gier ensuite frappait un coup-franc à 30 mètres du but qui passait juste au-dessus de la barre transversale (30e). Gier tirait ensuite un autre coup franc aux 25 mètres à ras de terre que Perrault captait sans problème. Quatre minute plus tard, la France répliquait avec une belle balle en profondeur de Teinturier vers Garbino qui malheureusement ne pouvait pas prendre le dessus sur la défenseure centrale, alors qu’elle aurait pu s’ouvrir le chemin du but. La France continuait et Gathrat percutait sur l’aile mais une fois encore son centre ne trouvait pas preneuse (40e). Cascarino ensuite parvenait à centrer de la droite et Schlüter captait parfaitement le ballon qui se dirigeait au 2e poteau vers Morroni et Léger (41e). Gier s’essayait encore avec deux coup-francs qui ne donnaient rien. La pause était sifflée sur un score de 0 à 0 sous un soleil de plomb mais malgré tout une mi-temps avec beaucoup d’intensité.

A la reprise, Bruneau remplaçait Perrault qui était en action rapidement pour chercher le ballon au fond de ses filets. A l’origine une relance incertaine d’E Cascarino dans l’axe vers Gathrat qui était pressée par le milieu de terrain allemand. Classique perte de balle dans l’axe, transition rapide avec une passe verticale qui metait hors de position la défense. Matheis servait Sanders, bien lancée, elle éliminait Bruneau pour conclure du gauche (1-0, 47’). Ce but piquait au vif les Françaises qui répliquaient dans les minutes suivantes avec un centre de Morroni depuis son aile gauche qui ne trouvait personne une fois encore. L’action suivante était bien construite avec un ballon de Dhaeyer vers Garbino qui prolongeait en une touche de balle vers Léger qui frappait une demi-volée en force qui passe au-dessus du but (51e). Les Allemandes répliquaient ensuite par Gaugigl qui frappait à l’entrée de la surface un ballon que Bruneau claquait en corner (52e). La France avait ensuite un temps fort d’une dizaine de minutes symbolisé par une succession de corners et de frappes au but de Cascarino et Morroni défendue in extrémis par la défense allemande (57e). Le deuxième but allemand arrivait par l’inévitable Sanders, elle prenait le meilleur sur E Cascarino au duel et frappait en force du droit. Bruneau touchait le ballon mais ne pouvait que le ralentir avant qu’il ne rentre dans le but (2-0, 61’).

L'entrée de Katoto payante

Les Françaises réagissaient avec Cascarino, Morroni et Karchaoui qui se mettaient en évidence. Ce sera la dernière action du match pour Morroni, victime d’un tacle très brutal de Hausicke, avertie pour cette vilaine faute (65e). La France faisait alors tourner avec un quadruple changement et l’entrée en attaque des championnes d’Europe. Le quatuor d’attaque était constitué de Clérac, Matéo, Katoto et Fleury. Dhaeyer lançait Katoto en profondeur mais le ballon était coupé de manière autoritaire par Fridriech (75e). La réduction du score arrivait une minute plus tard. Fleury à gauche servait Katoto seule, qui hésitait à frapper du droit, se faisait rattraper par une arrière et marquait finalement du gauche (2-1, 76’). Ce but galvanisait la France qui sentait l’égalisation à sa portée. Gouineau se mettait en évidence deux fois de suite sur l’aile droite avec d’abord un centre-tir, puis un départ dans le dos de la défense et une frappe mal conclue (82e). L’égalisation arrivait sur un superbe mouvement à une touche de balle entre Condon, Matéo et Clérac. La frappe rebondissait sur le poteau et Katoto qui trainait au bon endroit égalisait du gauche (2-2, 84’). Les Allemands tentaient d’arracher la victoire sur un dernier coup franc de Gaugil bien arrêté par Bruneau (89e). La dernière action du match dans les arrêts de jeu était pour Matéo suite à un corner à gauche mais sa reprise ne donnait rien.

Score final 2-2, un très bon test pour l’équipe de France U20 en vue de la Coupe du Monde en Papouasie Nouvelle Guinée et une revue intéressante de l’effectif qui continuera contre le FC Metz vendredi (18h00).

A Düsseldorf,
Sylvain Jamet

Match de préparation à la Coupe du Monde U20
Mercredi 14 septembre 2016 - 16h00
ALLEMAGNE - FRANCE : 2-2 (0-0)
Düsseldorf (Kleine Kampfbahn)
Spectateurs : 70
Temps chaud (30°C) - Terrain excellent
Arbitres : Sina Diekmann assistée de Franziska Erkes et Isabel Steinke. 4e arbitre : Annika Paszehr

Buts pour l'Allemagne : Stefanie SANDERS 47', 61'
Buts pour la France : Marie-Antoinette KATOTO 76', 84'

Avertissements : Hausicke 65' pour l'Allemagne ; E.Cascarino 14' pour la France

ALLEMAGNE : 1-Carina Schlüter (12-Lena Pauels 46') ; 2-Anna Gerhardt (15-Katja Orschmann 75'), 13-Isabella Hartig, 4-Melissa Friedrich, 17-Pia-Sophie Wolter ; 16-Jana Feldkamp (8-Jenny Gaugigl 46'), 6-Rieke Dieckmann (cap.) (22-Saskia Matheis 46') ; 14-Lina Hausicke, 10-Madeline Gier, 20-Laura Freigang (9-Dina Orschmann 66') ; 19-Franziska Gieseke (18-Stefanie Sanders 11'). Entr.: Maren Meinert
Non utilisées : 21-Vanessa Fischer, 3-Ricarda Kiessling, 5-Rebecca Knaak, 11-Lea Schüller, 15-Katja Orschmann
FRANCE : 1-Cindy Perrault (16-Romane Bruneau 46') ; 2-Marion Romanelli (12-Coline Gouineau 66'), 5-Estelle Cascarino, 13-Pauline Dhaeyer, 3-Sakina Karchaoui (cap.) ; 7-Delphine Cascarino (21-Anna Clérac 66'), 6-Laurie Teinturier (17-Laura Condon 59'), 8-Juliane Gathrat (15-Onema Grace Geyoro 59'), 11-Perle Morroni (20-Louise Fleury 66') ; 10-Maëlle Garbino (19-Marie-Antoinette Katoto 59'), 9-Marie-Charlotte Léger (22-Clara Matéo 46'). Entr.: Gilles Eyquem
Non utilisées : 1-Mylène Chavas, 4-Hawa Cissoko, 14-Théa Greboval, 16-Jade Lebastard, 18-Cathy Couturier, 2-Héloïse Mansuy, 3-Elisa De Almeida


Vendredi 16 Septembre 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :