Footofeminin.fr : le football au féminin

U20 - Gilles EYQUEM : "J'ai vu des choses bien, d'autres moins"

A l'issue du stage en Bretagne avec la sélection U20, le sélectionneur Gilles Eyquem a fait le bilan de cette première partie de préparation avant de retrouver son groupe fin juin en Lorraine.



Gilles Eyquem, avec Sandrine Ringler, son adjointe à gauche, et Mylène Pannier, à droite en charge des gardiennes (photo Sébastien Duret)
Gilles Eyquem, avec Sandrine Ringler, son adjointe à gauche, et Mylène Pannier, à droite en charge des gardiennes (photo Sébastien Duret)
Comme lors du premier match, la France a eu du mal à répondre au défi physique ?
Le reproche que j'ai fais aux filles, surtout en première période, c'est de reculer, de ne pas aller au duel, de ne pas accepter le combat. Face à ce genre d'équipe, cela n'est pas possible. Il fallait plus de mouvements, et la première mi-temps n'était pas du tout ce que j'attendais. La deuxième a été un peu mieux avec des filles qui ont eu envie d'aller de l'avant. Elles se sont projetées plus rapidement sur le but, c'était bien mieux. C'était plus dans ce que nous souhaitions.

Les Américaines sont peut-être plus avancées dans leur préparation ?
C'est plus cohérent au niveau de l'homogénéité de leur groupe. J'ai fais tourner pas mal, c'était aussi l'objectif : je voulais me donner des certitudes, si on peut dire, mais tout du moins voir un maximum de filles. De ce côté-là, j'ai vu des choses bien, d'autres moins bien. Cela jouera dans la décision finale.

"Se mettre bien physiquement"

U20 - Gilles EYQUEM : "J'ai vu des choses bien, d'autres moins"
Le premier objectif va donc être d'être prêt physiquement ?
Les premiers efforts, c'est de se mettre bien physiquement. Face à des équipes comme les USA, si on n'est pas prêt à combattre et à se mettre en mouvement, c'est compliqué. On sent bien qu'il y a des filles qui sont un peu justes. Pour d'autres, je n'ai pas de soucis. Certaines sont dans le rouge comme Marine Dafeur, qui devrait être au dessus. C'est un élément potentiel de l'équipe A, physiquement elle est en difficulté mais cela peut aussi s'expliquer puisque cela fait trois mois qu'elle ne joue pas. Il va falloir vite se mettre dans le coup.

Comme l'an dernier avec les U19, vous vous préparez en Bretagne. Cette terre peut-elle vous porter chance ?
On le souhaite, aussi bien que l'année dernière (ndlr : championne d'Europe U19), je l'espère, même si c'est un niveau supérieur. Je pense que c'était bien, on a pu bien travailler, on a eu du soleil. Les conditions étaient favorables pour ce début de préparation.

Sébastien Duret

>> A VOIR SUR FOOTOFEMININ :
- Le compte-rendu du premier match (défaite 1-0)
- Le compte-rendu du deuxième match (défaite 2-1)

Prochain match :
Allemagne - France, le samedi 5 juillet à Bitburg (Allemagne)

Lundi 16 Juin 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :