Footofeminin.fr : le football au féminin

U20 - La préparation débute par un succès logique

En match de préparation pour la Coupe du monde des moins de 20 ans, la France affrontait son homologue suédoise des moins de 23 ans à Göteborg ce jeudi. Grâce à des buts de Marie-Antoinette Katoto en première période et Lina Boussaha dans les arrêts de jeu, la France a remporté une victoire solide et prometteuse.



Pour ce match face à la Suède, Gilles Eyquem avait aligné pour le début de la rencontre une équipe offensive sur le papier, avec les Lyonnaises Melvine Malard et Emelyne Laurent sur les côtés, et les Parisiennes Marie-Antoinette Katoto et Mathilde Bourdieu dans l'axe, le quatuor étant supporté par Julie Piga et Hélène Fercocq au milieu du terrain. Devant le dernier rempart français Mylène Chavas, un quatuor composé de Selma Bacha, Julie Thibaud, Sarah Galera et Elisa De Almeida était aligné en défense.

Katoto fait la différence

Le match débutait par une dizaine de minutes d'observation, puis c'est la France qui se procurait la première situation du match avec une tête non cadrée sur coup franc (12'). Puis la Suède manquait d'ouvrir le score sur l'action suivante, Loretta Kullashi trouvant la transversale de la tête sur un centre venu de la droite (13'). Une action qui lançait véritablement la partie. Malin Diaz, l'ainée des joueuses sélectionnées, offrait une passe lobée subtile dans le dos de la défense française, mais un bon tacle de Galera empêchait une situation dangereuse sur le but français (15'). Malard, servie par Katoto, n'inquiétait pas Zecira Musovic, son tir étant contré (17'), mais les Bleuettes ouvraient le score la minute suivante : Piga lançait Katoto dans la profondeur, et la jeune attaquante française ne se faisait pas prier pour ouvrir le score en lobant Musovic (0-1, 18'), qui devait ensuite intervenir alors que la Parisienne avait de nouveau laissé la défense derrière elle deux minutes plus tard. Elle était ensuite devancée par Anna Oskarsson sur un centre venu de la droite, et ne parvenait pas à placer sa tête (20').

Faisant jouer sa vitesse, Laurent récupérait un ballon dans le camp suédois et s'en allait vers le but suédois, réalisant au passage un grand pont sur Lotta Ökvist. Mais sa frappe consécutive, à la lutte avec Oskarsson, était captée sans problème par Musovic (24'). Laissée libre de tout marquage sur un coup franc, Nathalie Björn ratait toutefois sa reprise et ratait l'occasion de mettre Chavas à contribution (33'). Après quarante-cinq minutes globalement dominées, la France rentrait au vestiaire avec l'avantage au score.

Boussaha pour le break tardif

La deuxième période démarrait avec plusieurs changements de chaque côté. Chez les Bleuettes, Justine Lerond faisait son entrée dans les cages (sortie de Chavas), Pauline Dechilly et Maëlle Lakrar en défense (sortie de De Almeida et Thibaud), Sana Daoudi au milieu (sortie de Piga), et Amélie Delabre en lieu et place de Mathilde Bourdieu.

Buteuse en première période, Katoto était présente sur un centre de Bacha, mais sa tête passait au-dessus des cages suédoises (54'). Il aura fallu attendre quasiment l'heure de jeu pour que la gardienne française soit sollicitée par l'équipe suédoise, Lerond devant se montrer vigilante sur un coup franc de 40 mètres qui voyait le ballon retomber vers les cages françaises (59'). Gilles Eyquem procédait ensuite à de nouveaux changements : Laurent, Katoto et Malard quittaient le terrain, remplacées par Boussaha, Baltimore et Gavory, cette dernière sur l'aile droite et Boussaha en soutien de Delabre (61'). Plus hachée, la seconde période était pauvre en occasions. Mais Madelen Janogy faisait passer quelques petits frissons dans la défense française mais sans aller jusqu'à mettre en danger Lerond cependant (66', 68'), qui se faisait une petite frayeur sur une mauvaise prise de balle sur un ballon pourtant sans danger, qu'elle lâchait mais parvenait à récupérer avant l'attaquante suédoise à l'affût (75').

Deux minutes plus tôt, Carla Polito était la dernière des remplaçantes à faire son entrée sur le terrain en lieu et place de Fercocq, et voyait la France terminer le match avec six joueuses nées en 2000. Si la Suède poussait -timidement tout de même- dans les dernières minutes de la rencontre, se procurant notamment plusieurs corners, ce sont les Bleuettes qui avaient le dernier mot grâce au duo Gavory/Boussaha, la première servant la seconde pour le but du break d'un tir croisé (90+1'). Un résultat qui aura de quoi satsfaire Gilles Eyquem face à une équipe suédoise plus expérimentée, et prometteur pour la suite.

Gilles Eyquem

« C’est un premier bon match avec des choses intéressantes, notamment sur la maîtrise du jeu, qui s’est traduit par une victoire méritée face à une belle équipe suédoise. J’ai été très agréablement surpris par la capacité à jouer en équipe de ce groupe cohérent. Il a fait preuve de concentration et d’un très bon état d’esprit. Les filles ont su s’adapter à une surface surprenante, avec des rebonds très amortis. Confrontées à des U23, avec du défi physique et de l’intensité dans les duels, elles ont su résister et avoir du répondant. C’est ce qui nous attend. Ce match marque en quelque sorte le coup d’envoi de notre Mondial. Il va aider les plus jeunes à grandir, à s’apercevoir des exigences du plus haut niveau et du travail qu’il reste à effectuer, mais je suis satisfait de cette bonne entrée en matière. »

Source FFF.fr

Match de préparation à la Coupe du Monde U20
Jeudi 23 novembre 2017 - 18h00
SUEDE U23 - FRANCE U20 : 0-2 (0-1)
Göteborg (Prioritet Serneke Arena)
Terrain couvert synthétique
Spectateurs : 375
Arbitres : Henrikke Nervik (Norvège) assistée de Linda Andresen (Norvège) et Cathrine Nymoen (Norvège)
Buts :
0-1 Marie-Antoinette KATOTO 18' (Ouverture du milieu de terrain de Piga par dessus la défense pour Katoto qui place un lob de l'intérieur du droit à l'entrée de la surface)
0-2 Lina BOUSSAHA 90+1' (Gavory côté droit centre pour Boussaha qui place une reprise croisée du droit à ras de terre à 10 m qui trouve le petit filet opposé sur la droite de la gardienne)
Aucun avertissement

Suède : 1-Zecira Musovic (12-Matilda Haglund 46') ; 2-Anna Oskarsson, 3-Nathalie Björn (cap.), 14-Emelie Andersson (4-Emma Pennsäter 46'), 13-Lotta Ökvist ; 11-Tove Almqvist (7-Fanny Andersson 63'), 15-Nellie Lilja (6-Alexandra Jonasson 82'), 8-Michelle De Jongh, 18-Loreta Kullashi (5-Amanda Persson 71') ; 17-Madelen Janogy (16-Anna Anvegård 71'), 10-Malin Diaz Pettersson (9-Nina Jakobsson 82'). Entr.: Calle Barrling et Anneli Andersén
Non utilisées : néant
France : 1-Mylène Chavas (16-Justine Lerond 46') ; 2-Elisa De Almeida (12-Pauline Dechilly 46'), 4-Julie Thibaud (13-Maëlle Lakrar 46'), 5-Sarah Galera (cap.), 3-Selma Bacha ; 7-Emelyne Laurent (10-Christy Gavory 61'), 15-Hélène Fercocq (17-Carla Polito 73'), 6-Julie Piga (8-Sana Daoudi 46'), 11-Melvine Malard (14-Lina Boussaha 61') ; 20-Marie-Antoinette Katoto (18-Sandy Baltimore 61'), 9-Mathilde Bourdieu (19-Amélie Delabre 46'). Entr.: Gilles Eyquem
Non utilisées : néant

RESUME VIDEO


Les Tricolores sous la neige suédoise (photo JYF)
Les Tricolores sous la neige suédoise (photo JYF)

L'INTEGRALITE DU MATCH


Vendredi 24 Novembre 2017
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :