Footofeminin.fr : le football au féminin

U20 - Une défaite mais un bon test en ANGLETERRE

L’Equipe de France U20 qui prépare la coupe du monde au Costa Rica et Panama avait rendez-vous avec une équipe d’Angleterre plus âgée annoncée U21 mais qui était de fait une équipe U23 avec des joueuses nées en 98 et 99 dont certaines étaient de la victoire face à la France lors de la médaille de Bronze décrochée à la Coupe du Monde U20 en 2018.



Baltimore et les Françaises ont fait face à un bloc jouant haut (photo archive)
Baltimore et les Françaises ont fait face à un bloc jouant haut (photo archive)
Pour ce premier match de cette double confrontation, Gilles Eyquem avait choisi une base de joueuses qui avait gagné l’Euro u19 en Ecosse l’été dernier. L’Angleterre de son côté présentait une équipe expérimentée.

Avec deux formations évoluant avec une défense à trois, le match débutait tambour battant par une première occasion de Bacha et un bel arrêt de Ramsey (4e). L’Angleterre répliquait et ouvrait le score sur l’action suivante. Pattinson centrait de l’aile gauche, le ballon n’était pas dégagé par la défense française. Dean était la plus prompte pour le récupérer et frappait en force pour battre Lerond (1-0, 5’). La rencontre était très ouverte avec une très grosse intensité et une vitesse de jeu digne d’un bon match international. Les Anglaises avaient décidé de presser haut afin d’empêcher la relance française et cela a plutôt bien fonctionné en début de match. La France essayait de poser son jeu alors que l’Angleterre proposait sa puissance physique et sa vitesse en contre. Le tout avec un son bloc habituel très compact.

Cueillie à froid

Dean a inscrit le but de la victoire (photo FA)
Dean a inscrit le but de la victoire (photo FA)
La France se créait une occasion avec Malard qui décalait Bacha mais le tir de la latérale au 20 mètres passait au dessus du but de Ramsey (22e). La France continuait de se créer des occasions avec Baltimore qui prenait l’espace entre les lignes anglaises et servait Azzaro à l’angle gauche de la surface. L’attaquante frappait en force mais Ramsey faisait un nouvel arrêt. Une nouvelle occasion arrivait après un corner cafouillé par la défense anglaise mais la frappe de Malard de l’extérieur du droit était dévissée et n’inquiétait pas Ramsey (31e). De son côté, l’Angleterre plaçait des contres incisifs et Dean bien servie frappait fort au but. Lerond était bien placée et stoppait le ballon (32e). L’avant-centre anglaise aura été un poison pour la défense centrale française se créant plusieurs occasions de but, mais n’en convertissait qu’une seule au bout du compte.

Côté français, on retrouvait la paire Baltimore – Azzaro, la joueuse parisienne évoluait en 10 dans le 3-4-1-2 proposé par Gilles Eyquem, elle servait l’attaquante de Fleury qui frappait hors du cadre (39e). Les attaques françaises sur le couloir gauche auront été tranchantes et intéressantes mais la mi-temps arrivait sur le score de 1-0 en faveur les Anglaises.

Au retour des vestiaires, il y avait un peu de flottement dans le camp français et l’Angleterre était proche de faire le même coup qu’en première mi-temps en marquant très vite : Cain partait dans le dos de la défense suite à un ballon le long de la ligne sur l’aile gauche, elle repiquait dans l’axe éliminait Martinez et frappait sur Lerond qui avait bien bloqué l’angle (47e). Nouvelle occasion de but une minute plus tard avec Dean lancée en diagonale vers la droite, elle était bloquée in extremis par Saint-Georges qui avait réussi à la rattraper avant qu’elle arrive en un contre-un-contre devant Lerond (48e). En face, Doucouré tentait de lancer Malard vers la droite, sa frappe était contrée par Wubben-Moy et le ballon partait en corner (54e).

Un match à haute intensité

Lerond a réalisé une belle partie (photo archive)
Lerond a réalisé une belle partie (photo archive)
On retrouvait ensuite Dean lancée de l’aile gauche par Pacheco, elle se trouvait dans l’axe en position de tir, mais elle tergiversait et se faisait contrée par Lakrar qui était bien revenue (55e). L’Angleterre pressait aussi sur coups de pied arrêtés avec un corner qui était repris de la tête par l’arrière centrale Finnigan, mais le ballon passait à côté de la cage de Lerond (61e). L’action suivante était l’œuvre de Morgan qui ouvrait bien sur Cain à l’entrée de la surface et sa frappe était bien captée par Lerond (63e). La France répliquait par le duo Baltimore Azzaro, la meneuse de jeu parisienne frappait au but de 25 mètres mais le ballon partait au dessus du but (64e). L’Angleterre continuait de pousser pour tenter de réussir le K.O. Pacheco déboulait sur son aile gauche, éliminait deux joueuses et frappait en force. Lerond impériale faisait à nouveau l’arrêt décisif (66e). La gardienne française était encore au rendez-vous stoppant avec autorité une frappe de Toone (81e). Rodgers y allait ensuite de sa frappe, mais elle était trop molle pour inquiéter la gardienne tricolore (84e). Syme s’essayait également de loin mais sa frappe partait dans les nuages (85e). Les Bleuettes n’abdiquaient pas et Vagre qui était entrée en jeu en deuxième mi-temps, s’essayait de loin mais son ballon n’était pas cadre (86e). Dean plaçait ensuite une frappe qui passait au dessus du but (87e). La dernière occasion du match était anglaise avec de nouveau Pacheco qui dribblait deux joueuses et un centre en retrait qui était intercepté de justesse par Polito (88e).

Au final une défaite pleine d’enseignements pour les Bleuettes dans un match à très haute intensité et densité physique. Il est très important d’être confronté au haut niveau international car ce seront des adversaires de qualité qui seront sur la route des Bleuettes lors de la Coupe du Monde U20 au mois d’août.

La revanche aura lieu dimanche et les joueuses tenteront de proposer une autre bonne performance pour ramener la victoire.

Gilles EYQUEM : "Cela nous permet d’élever notre niveau"

"Les filles ont reconnu que ce match avait été très intense. C'est bien pour nous. Cela nous permet d’élever notre niveau et de voir les filles dans des conditions. J'ai bien aimé. On a vu les filles dans un système que l'on ne maîtrise pas encore complètement (ndlr : 3-4-1-2). Dans l'ensemble, il y a eu de bonnes choses. J'ai trouvé qu'elles avaient démarré timidement mais dès qu'elles ont pu prendre un peu plus confiance, derrière on a été plus à l'aise. On a plus mieux ressortir les ballons même si parfois on a été bousculé. Les filles avaient peur de ressortir de derrière du fait de la présence haute des Anglaises. Elles ont montré qu'elles pouvaient le faire à partir du moment où elles faisaient les gestes en adéquation avec l'objectif de ressortir proprement de derrière. On a eu de part et d'autre des situations sur les buts. Justine (Lerond) a fait quelques arrêts assez aussi important mais la gardienne anglaise a aussi quelques ballons. On a eu des contres intéressants. Il nous a manqué un peu de justesse devant le but pour concrétiser. Je suis assez satisfait parce que c'était dense et j'avais peur que l'on soit plus en difficulté que cela."
Le onze de départ (photo FFF)
Le onze de départ (photo FFF)

Match amical
Jeudi 5 mars 2020 - 14h00 locales (15h00 françaises)
ANGLETERRE U21 - FRANCE : 1-0 (1-0)
Burton upon Trent (St George's Park)
Temps froid et venteux (7°C) - Terrain excellent
Spectateurs : 80
Arbitres : Helen Conley (Angleterre) assistée de Jade Wardle (Angleterre) et Chloe-Ann Anderson (Angleterre). 4e arbitre : Lisa Benn (Angleterre)

But :
1-0 Rianna DEAN 5' (Pattinson côté gauche centre, le ballon n'est pas dégagé par la défense et Dean est la plus prompte pour récupérer et frapper en force du droit à 7 m plein axe)

Aucun avertissement

Angleterre : 1-Emily Ramsey ; 2-Esmee Morgan, 6-Megan Finnigan 3-Lotte Wubben-Moy (cap.) ; 5-Maz Pacheco, 8-Aimee Palmer (14-Amy Rodgers 69'), 10-Ella Toone, 12-Poppy Pattinson (16-Niamh Cashin 60') ; 7-Niamh Charles, 11-Rianna Dean, 9-Hannah Cain (18-Emily Syme 69'). Entr.: Rehanne Skinner
Non utilisées : 4-Conne Scofield, 13-Charlotte Clarke, 17-Angela Addison, 19-Amelia Hazard, 20-Taylor Hinds

France : 1-Justine Lerond ; 2-Lisa Martinez (15-Sonia Ouchene 76'), 4-Emeline Saint-Georges, 5-Maëlle Lakrar ; 12-Magou Doucouré (14-Celya Barclais 64'), 8-Carla Polito, 6-Chloé Philippe (cap.) (10-Eva Kouache 64'), 3-Selma Bacha (13-Océane Deslandes 69') ; 11-Sandy Baltimore ; 9-Melvine Malard (18-Amandine Béché 76'), 7-Lorena Azzaro (20-Naomie Vagre 64'). Entr.: Gilles Eyquem
Non utilisées : 16-Alice Pinguet, 17-Laurène Martin, 19-Kenza Chapelle


Vendredi 6 Mars 2020
Sylvain Jamet

Dans la même rubrique :