Footofeminin.fr : le football au féminin

#U20WWC - La FRANCE se met dans le rythme

Pour ses débuts dans la Coupe du Monde U20 organisée en France, les Bleuettes se sont imposées à Vannes grâce à un doublé de Laurent et des réalisations de Fercocq et Baltimore.



Fercocq félicitée par Thibaud a inscrit le second but du match (photo FIFA.com)
Fercocq félicitée par Thibaud a inscrit le second but du match (photo FIFA.com)
Si la France s'attendait pour son entrée en matière à un duel physique, on peut dire qu'elle n'a pas été mise en difficulté dans ce domaine. Les Bleuettes n'ont pas semblé non plus perturber par la pression locale. Le sélectionneur Gilles Eyquem en conférence d'avant match hier ne doutait pas non plus de la capacité de son équipe : "Elles sont prêtes. Je sais qu’elles ont hâte." Une volonté traduite après cinq minutes de jeu par l'ouverture du score d'Emelyne Laurent. Le moteur de l'action était la latérale gauche Bacha qui débordait dans son couloir et délivrait un centre repris par sa partenaire de club d'une reprise du droit avec l'aide de la barre puis du poteau (1-0, 5'). Auparavant, les Françaises avaient déjà eu le temps d'obtenir deux corners frappés par Zamanian sur lesquelles Katoto était trop juste (2e, 4e).

Laurent voit double

Emelyne Laurent signe un doublé (photo FIFA.com)
Emelyne Laurent signe un doublé (photo FIFA.com)
Intenable en début de match, la latérale Bacha était au départ et à l'arrivée d'une action jouée avec Katoto mais elle se retrouvait trop en déséquilibre pour reprendre correctement au point de penalty (7e). Les Ghanéennes peinaient à sortir de leur camp. Le premier tir était pour Owusu-Ansah (12e), puis suivait un corner (14e). La France commençait alors à reculer ce qui déplaisait fortement à Gilles Eyquem jusqu'alors posé. "Jouer plus haut" rappelait-il incessamment durant ce temps fort des Africaines. Et la France commençait à revenir après ces dix minutes de flottement. Lancée par Zamanian, Katoto était rattrapée de justesse par le retour fracassant de Tweneboaa (20e).

Quatre minutes d'euphorie allaient être bénéfiques ensuite pour la confiance. Un bon travail de Katoto sur le flanc gauche, et Fercocq opportuniste était à la réception pour ouvrir son pied droit et mettre le ballon hors de portée d'Annan (2-0, 27'). La n°8 française était ensuite dans l'action du troisième but en servant Malard à l'entrée de la surface, avant de servir Laurent qui finissait le travail de nouveau avec l'aide de la barre (3-0, 31'). Une dernière opportunité de Piga sur un coup de tête avant la pause était sauvée par Tweneboaa sur sa ligne (35e).

Relâchement défensif et but ghanéen

En seconde période, les Tricolores étaient moins entreprenantes. C'est finalement aux Ghanéennes qu'il revenait le mérite de sauver l'honneur. Profitant de l'espace laissé libre dans l'axe, Asantewaa accélérait et trouvait Owusu-Ansah sur sa droite. L'attaquante ghanéenne qui dispute sa 4e Coupe du Monde (2 U20 et 2 U17) éliminait ensuite parfaitement Chavas avant de conclure (3-1, 58'). Un moindre mal pour une équipe en grande difficulté physiquement en fin de match.

La France s'était offert quelques actions à l'image de deux coups francs de Bacha non cadré, un but refusé à Piga pour hors-jeu (65e), une frappe excentrée de Zamanian claquée en corner (83e) et une dernière tentative de Katoto, restée muette (90+1e). Dans les dernières secondes, un coup franc frappé par Katoto et repoussé par la gardienne était finalement repris à l'affût par Baltimore (4-1, 90+6'). De quoi finir sur une bonne note !

Les débuts sont réussis dans cette Coupe du Monde U20. Il faudra confirmer face à la Nouvelle-Zélande battue par les Pays-Bas (1-2). Un deuxième succès dès mercredi ouvrirait les portes des quarts de finale après seulement deux matchs. Ce sera de nouveau à Vannes (19h30).

A Vannes,
Sébastien Duret


FIFA U20 Coupe du Monde - France 2018 - Groupe A - Première journée
Dimanche 5 août 2018 - 19h30
FRANCE - GHANA : 4-1 (3-0)
Vannes (Stade de la Rabine)
Temps chaud (31°C) - Terrain excellent
Spectateurs : 4 889
Arbitres : Kateryna Monzul (Ukraine) assistée de Maryna Striletska (Ukraine) et Sian Massey (Angleterre). 4e arbitre : Carol Anne Chenard (Canada)

Buts :
1-0 Emelyne LAURENT 5' (Débordement de Bacha dans le couloir gauche qui délivre un centre au deuxième poteau pour la reprise du droit de Laurent qui heurte le dessous de la barre avant de frapper le poteau droit puis d'entrer)
2-0 Hélène FERCOCQ 27' (Katoto élimine son adversaire sur le côté gauche et centre en retrait pour Fercocq qui ouvre son pied droit à 10 m pour trouver le petit filet opposé)
3-0 Emelyne LAURENT 31' (Fercocq sert Malard aux 18 m dans l'axe qui décale le ballon sur Laurent à droite qui expédie du droit le ballon en allant heurter le dessous de la barre)
3-1 Sandra OWUSU-ANSAH 58' (Asantewaa s'avance dans l'axe sans être attaquée puis glisse le ballon dans la course d'Owusu-Ansah sur la droite de la surface qui s'excentre, élimine Chavas et redresse du droit)
4-1 Sandy BALTIMORE 90+6' (Coup franc de Katoto à 16 m frappé en force à terre, repoussé par la gardienne et Baltimore arrive à l'affût pour reprendre du gauche à bout portant)

Avertissement : Asuako 90+5' pour le Ghana

France : 1-Mylène Chavas ; 2-Elisa De Almeida, 4-Julie Thibaud, 5-Julie Piga (13-Maëlle Lakrar 78'), 3-Selma Bacha ; 17-Carla Polito ; 8-Hélène Fercocq (15-Christy Gavory 69'), 10-Annahita Zamanian ; 7-Emelyne Laurent, 9-Marie-Antoinette Katoto (cap.), 11-Melvine Malard (20-Sandy Baltimore 65'). Entr.: Gilles Eyquem
Non utilisées : 16-Camille Pecharman, 21-Justine Lerond, 6-Sana Daoudi, 14-Lena Goetsch, 18-Marion Rey, 19-Amélie Delabre
Suspendue : 12-Pauline Dechilly
Ghana : 16-Martha Annan ; 5-Linda Amoako, 18-Blessing Shine Agbomadzi, 14-Philicity Asuako, 4-Justice Tweneboaa ; 6-Grace Asantewaa, 10-Ernestina Abambila, 8-Grace Acheampong (12-Belinda Anane 73'), 7-Rafia-Alhassan Kulchirie (cap.) ; 9-Sandra Owusu-Ansah ; 20-Adu Agyemang (11-Olivia Anokye 32', 13-Helena Obeng 82'). Entr.: Yussif Basigi
Non utilisées : 2-Cecilia Hagan, 3-Ruth Anima, 15-Patience Peterson-Kundok, 17-Evelyn Badu, 19-Joyce Asamoah, 21-Kerrie McCarthy

Le onze français
Le onze français

Le onze ghanéen
Le onze ghanéen

Lundi 6 Août 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :