Footofeminin.fr : le football au féminin

Charlotte Blanchot : «Je vais vivre mon rêve»

Charlotte Blanchot est une valeur sûre de football féminin de la région Champagne-Ardenne. La saison prochaine, elle rejoindra le Pôle Espoirs de Liévin qui est une des structures de la FFF où se prépare les joueuses âgées de 15 à 18 ans à devenir l'élite du football féminin français.



Charlotte Blanchot : «Je vais vivre mon rêve»
Charlotte, comment es-tu arrivée au football ?
J'ai débuté à 5 ans en accompagnant mon père et mon frère Thomas à l'école de foot des Municipaux de Troyes.

Quel est ton parcours sportif jusqu'à présent ?
Des débutants jusqu'en U13 j'ai joué aux Municipaux, et depuis la saison dernière je suis à l'ESTAC. Avec le collège Marie-Curie de Troyes, nous sommes Championnes de France UNSS-FUTSAL et nous avons terminé à la quatrième place en Foot à 7. Durant deux années de suite, j'ai été sélectionnée en équipe régionale, ce qui m'a permis de participer à la Coupe Nationale. J'ai également terminé deuxième aux Espoirs du Foot l'an dernier.

Pour toi, quels sont les atouts du football féminin ?
Le foot des filles est moins physique que le foot masculin, dans le sens où les contacts sont plus loyaux, et techniquement nous progressons.

La saison prochaine tu vas rejoindre le pôle espoirs de Liévin. Que ressens-tu à l'idée de rencontrer de futures joueuses de haut niveau ?
Je vais là-bas pour franchir un cap et côtoyer de très bonnes joueuses, ce qui ne peut qu'être bénéfique pour moi. En fait, je vais vivre mon rêve...

Que penses-tu de cette équipe de France qui est allée jusqu'en demi-finale de la Coupe du Monde ?
Avant cette coupe du monde elle m'impressionnait déjà, mais ce qu'ont réalisé les Bleues durant ce tournoi est vraiment exceptionnel. Elles ont développé un jeu et ont eu une mentalité encore supérieure à leurs matches de préparations. Je pense qu'elles nous feront encore rêver aux Jeux Olympiques de Londres en 2012.

Quelles sont les joueuses qui t'ont fait le plus impression ?
Durant les matches de préparation, c'est Louisa Nécib qui m'avait le plus séduit. Pendant la Coupe du Monde j'ai aussi remarqué Camille Abily pour sa combativité et sa technique. Mais j'ai surtout regardé les défenseurs centraux puisque c'est mon poste, et j'ai admiré Laura Georges, elle est impressionnante dans les duels.

Pour les filles qui hésitent encore à jouer au football, qu'est-ce que tu leur conseilles pour faire le premier pas ?
Ne pas hésiter à aller dans un club où les filles sont considérées comme des joueuses à part entière, et non comme de "futures éternelles remplaçantes..."

Propos recueillis par Patrick Blond

Dimanche 7 Août 2011
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :
JOYEUX NOËL !

JOYEUX NOËL ! - 26/12/2017

Bonne année 2017 !

Bonne année 2017 ! - 02/01/2017