Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde U20 - Un sans faute avec Faustine ROBERT

Ce dernier match de poule a été une formalité, après que la France ait plié l'affaire dès les premières minutes grâce à un doublé de Faustine Robert. Le match a ensuite été plus terne, juste réanimé par l'apport des remplaçantes en fin de rencontre.



Faustine Robert signe un doublé (photo fifa.com)
Faustine Robert signe un doublé (photo fifa.com)
Romane Bruneau effectuait son retour dans les cages au coup d'envoi alors que Charlotte Saint-Sans Levacher était alignée en défense centrale aux côtés l'habituelle capitaine. Autre retour, celui d'Eve Périsset, blessée légèrement après le premier match contre le Costa Rica. Au milieu comme en attaque, l'équipe connaissait des ajustements et Claire Lavogez, meilleure tricolore sur les deux premiers matchs, restait sur le banc.
Dès l'une des premières actions du match, la réussite était dans le camp français. Rosalia Godoy, bien involontairement, causait un penalty pour avoir touché le ballon de la main. Faustine Robert le frappait sur la droite de la gardienne qui partait du bon côté mais touchait le ballon insuffisamment (0-1, 5').
La gardienne offrait le second en relâchant un coup franc excentré à gauche de Clarisse Le Bihan repris de la tête par Griedge Mbock Bathy Nka. Faustine Robert, apparemment hors-jeu, avait suivi et reprenait du gauche (0-2, 7'). Le break était fait et le match continuait à sens unique avec pour les meilleures occasions à retenir, celles Sarr (9e, 35e) et Diallo (41e, 44e).

Premier test réel en quart

Hoarau et Bueno étaient titularisées pour ce troisième match (photo fifa.com)
Hoarau et Bueno étaient titularisées pour ce troisième match (photo fifa.com)
Le retard de deux buts n'empêchait pas les Paraguayennes de s'essayer à quelques offensives, histoire d'entretenir le très infime espoir de qualification, depuis que la Nouvelle-Zélande menait au score face au Costa Rica. Le match était cependant bien moins plaisant, jusqu'aux remplacements tricolores. Les entrantes Claire Lavogez et Mylaine Tarrieu ne mettaient pas longtemps à s'illustrer, la première adressait un ballon en profondeur parfaitement dosé pour la seconde qui profitait aussi d'une faute de main de la gardienne (0-3, 77'). La France aura eu d'autres occasions mais à l'image d'Ouleymata Sarr, le dernier geste n'aura jamais été le bon pour enfoncer le clou.
Ce match face à Paraguay aura finalement été à l'image des deux premiers, largement à la portée des tricolores confirmant que le groupe des Bleues s'avéraient bien comme le plus hétérogène du tournoi. Cela n'a pas permis aux Françaises de trouver d'adversités à la hauteur de leur niveau, ni de tester réellement la défense tricolore.
Mais il n'aura pas pour autant été inutile, il a permis à vingt Françaises de prendre part à au moins un match, et donc de préserver les forces tout en leur donnant de la confiance. Mais désormais il faut s'attendre à franchir un nouveau cap en quart et c'est à partir de ce moment-là que l'on pourra mesurer les capacités de la France à aller loin dans ce tournoi.

REACTIONS (source FIFA.com)
Julio Carlos Gomez, sélectionneur du Paraguay
Félicitations à la France, mais je tiens aussi à féliciter mes joueuses C’est notre première participation à la Coupe du Monde, et nous voyons les choses de manière positive. Si nous regardons le classement, nous sommes en meilleure position que d’autres pays supposés meilleurs que nous. Cela nous donne la force de continuer. Nous partons la tête haute. Nous avons une équipe jeune et talentueuse et dans quelques années, nous reverrons ces joueuses dans une autre Coupe du Monde.

Gilles Eyquem, sélectionneur de la France
Pour le prochain match, nous serons bien mieux préparées que ce que nous étions ce soir. Ce groupe était peut-être un peu trop facile pour nos joueuses, et nous pouvons jouer bien mieux que ce que nous l’avons fait jusqu’à présent. Aujourd’hui, je n’ai pas vu le match que j’espérais et je suis un peu inquiet après ce que j’ai vu. Mes joueuses ont un peu manqué de concentration.

Coupe du Monde U17 de la FIFA - Premier tour - Groupe D - Troisième journée
Mercredi 13 août 2014 - 15h00 locales (23h00 françaises)
PARAGUAY - FRANCE : 0-3 (0-2)
Edmonton (Commonwealth Stadium)
Temps nuageux - Terrain synthétique
Spectateurs : 1 000 environ
Arbitres : Margaret Domka (USA) assistée de Veronica Perez (USA) et Marlene Duffy (USA). 4e arbitre : Therese Neguel (CMR)
Buts : Faustine ROBERT 5', 7' s.p., Mylaine TARRIEU 77'
Avertissements : R.Godoy 20' pour le Paraguay ; Périsset 26' pour la France

PARAGUAY : 1-Cristina RECALDE ; 2-Jennifer MORA (cap.), 5-Tania RISO, 4-Rosalia GODOY, 16-Sady SALINAS ; 7-Karen HERMOSILLA (14-Fabiola AYALA 53'), 13-Maria Belen BENITEZ, 6-Maria Soledad GARAY, 15-Veronica KURTZ (8-Fanny GODOY 79') ; 11-Jessica MARTINEZ, 17-Silvana ROMERO (18-Maribel PORTILLO 61'). Entr.: Julio GOMEZ
Non utilisées : 3-Laurie CRISTALDO, 9-Mirta PICO, 12-Alicia BOBADILLA, 19-Leda PORTILLO, 20-Fabiola DELVALLE, 21-Natasha MARTINEZ
FRANCE : 1-Romane BRUNEAU ; 2-Eve PERISSET, 14-Charlotte SAINT-SANS LEVACHER, 5-Griedge MBOCK BATHY NKA (cap.), 3-Charlène GORCE (13-Marine DAFEUR 75') ; 15-Margaux BUENO (10-Claire LAVOGEZ 72'), 6-Aminata DIALLO ; 17-Faustine ROBERT (19-Mylaine TARRIEU 66'), 18-Clarisse LE BIHAN, 20-Fanny HOARAU ; 9-Ouleymata SARR. Entr.: Gilles EYQUEM
Non utilisées : 4-Aïssatou TOUNKARA, 7-Kadidiatou DIANI, 8-Sandie TOLETTI, 11-Lindsey THOMAS, 12-Aurélie GAGNET, 16-Solène DURAND, 21-Déborah GARCIA

Autre résultat :
Costa Rica - Nouvelle-Zélande : 0-3 (Skilton 24', Lee 69', O'Brien 90+4')

Classement
1. France, 9 pts (12-1)
2. Nouvelle-Zélande, 6 pts (5-4)
3. Paraguay, 3 pts (2-6)
4. Costa Rica, 0 pt (2-10)

Jeudi 14 Août 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :