Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 (11e journée) - Retrouvez les réactions des entraîneurs

La onzième journée marque la fin de la première partie de saison. Retrouvez à cette occasion, les réactions des entraîneurs.



Le PSG s'impose trois/un à Rodez (crédit PhootoRafettes)
Le PSG s'impose trois/un à Rodez (crédit PhootoRafettes)
Nicolas Bach (entraîneur Rodez) : "On n'a pas su jouer libérées"
"C'est un sentiment mitigé car il y a de l'amertume parce que l'on rentre dans le match trop timidement. On a manqué d'agressivité et on prend deux buts à cause de ça. Elles ont trois occasions dans le match, et elles marquent deux buts sur des demi-occasions consécutives à des erreurs de marquage. Je suis déçu par rapport à ça parce que dans le jeu, ça a été plutôt intéressant. On s'est procuré des situations. On en a une au bout de quatre minutes alors qu'il y avait 0-0. C'est dommage que sur un gros match comme cela, on n'est pas su jouer libérées et qu'on y est pas cru du début à la fin du match. Il faut que l'on se fasse mal pour se donner une chance de gagner mais c'est de bonne augure aussi pour la suite"

Farid Benstiti (entraîneur du PSG) : "J'avais cette crainte de suffisance"
"Je m'attendais à un match moyen de mon équipe après les matchs internationaux parce déjà contre Saint-Etienne après la Coupe d'Europe, on avait fait retomber la tension, et j'avais cette crainte de suffisance. Surtout que j'ai dû laisser toutes les internationales étrangères au repos. Maintenant les filles ont compris qu'il fallait repartir de Rodez avec la victoire quel que soit le résultat. Je souhaitais aussi voir de qualité et elles l'ont fait. C'était agréable à voir contre une équipe de Rodez qui a essayé de jouer, ce qui m'a plu. Le but que l'on encaisse à la fin, ce n'est pas grave. Je fais rentrer une jeune joueuse (ndlr : Cathy Couturier) à la fin pour lui faire voir la D1. C'est le principe de lancer les jeunes joueuses".

Hervé Didier (ASSE) : "Il faut que ce soit le début de quelque chose

Enfin une victoire pour les Vertes, à quelques jours du derby ! (crédit : Facebook ASSE Féminine)
Enfin une victoire pour les Vertes, à quelques jours du derby ! (crédit : Facebook ASSE Féminine)
Juan Paredes (entraîneur de Soyaux) : "On est sanctionné"
On a été en dessous du niveau de la D1. On est sanctionné. En face, il y avait une équipe mieux organisée, plus volontaire qui en voulait plus. On était toujours en décalage, quand il fallait donner le ballon, on le gardait, quand il fallait le garder, on le donnait".

Hervé Didier (entraîneur de Saint-Etienne) : "Une victoire qui va nous faire du bien"
"On aurait signer pour un match nul. Mais les filles ont fait une très belle première période. On aurait pu marquer et se mettre à l’abri plus rapidement. L’entame nous a rassuré. Nous avons bien coulissé derrière sans leur offrir d’opportunités. Le deuxième but nous libère. On marque deux beaux buts, bien construits et bien conclus. Ils sont venus récompenser toute l’équipe. Aujourd'hui, il n’y a rien à dire sur l’état d’esprit et la combativité des filles. C’est une victoire qui va nous faire beaucoup de bien. Il faut que ce soit le début de quelque chose. La fin d’année sera capitale, nous jouerons des concurrents directs. A nous de montrer la même détermination et la même envie de prendre des points."

Gérôme Henrionnet (entraîneur de Metz) : "Nous avions trop d'absentes"
"On va se contenter du match nul et des deux points pris. Aujourd’hui, les conditions de jeu étaient détestables. Nous avons eu la première mi-temps, elles ont eu la seconde. Elles ont fait un gros match. Nous avions trop d’absentes".

David Welferinger (Albi) : "Hyper frustré"

Guingamp a déjà la tête au PSG
Guingamp a déjà la tête au PSG
Nicolas Gonfalone (entraîneur d’Issy) : "Ce n'est pas passé loin"
"Sur le plan comptable, nous sommes déçus évidemment. Nous avons fait preuve de beaucoup d’abnégation d’abord, puis, en deuxième mi-temps, nous avons montré que nous méritions la victoire. Ce n’est pas passé loin".

David Welferinger (entraîneur d'Albi) : "On le paye cash"
C'est un match assez particulier. On prend un premier but sur un oubli défensif alors que l'on faisait un bon début de match et on le paye cash. On avait la maîtrise du ballon en début de seconde période et on prend deux buts très évitables avec des faits de jeu défavorables. Le dernier but reste anecdotique. C'est dommage parce qu'on avait une occasion de marquer mais on ne l'a pas saisi. On manque de présence et de physique dans les derniers gestes. On sort hyper frustrés au final parce qu'on prend trois à zéro alors qu'on ne mérite pas forcément."

Sarah M'Barek (entraîneur de Guingamp) : "Elles commencent à mûrir"
"Je suis satisfaite du match, même si le score aurait pu être plus lourd encore. Les joueuses ont appliqué les consignes. On a analysé leur jeu et on a préparé l'équipe en fonction. Tout s'est déroulé comme on l'a voulu. Elles commencent à mûrir et se prendre en charge, ça fait plaisir. Je suis contente d'elles aussi bien dans le contenu de la rencontre que dans l'état d'esprit. On a déjà en tête le match de dimanche face au Paris SG. Ce sont des rendez-vous que l'on craint, mais on les aime aussi car on progresse face à ces grosses équipes."

>> LES REACTIONS D'ARRAS - LYON

PLUS D'INFOS SUR LA D1


Mardi 2 Décembre 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :