Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 (12/12) - L'OLYMPIQUE LYONNAIS veut rester en pole

Pour terminer la série de présentation des clubs de D1, rencontre avec Gérard Prêcheur qui a pris la direction de l'équipe championne de France en titre, l'Olympique Lyonnais.



Nouveau staff, mêmes ambitions pour l'OL
Nouveau staff, mêmes ambitions pour l'OL
Le recrutement
L'OL a recruté et c'est tout d'abord l'entraîneur qui a changé avec l'arrivée de Gérard Prêcheur. "Il y avait un sentiment de frustration avec la formation, depuis que toutes les équipes dans les compétitions avec les Pôles France avaient été supprimées" justifie le nouvel entraîneur lyonnais qui a passé plus de dix ans à Clairefontaine au CNFE et à l'INF. Un formateur hors pair pour qui la compétition manquait depuis que les U17 ne faisaient plus le championnat national et l'arrêt du CNFE féminin qui lui avait permis de découvrir la D1 féminine.
C'est donc avec Lyon qu'il s'est engagé fin mai. "Il y avait un manque dans le métier de formateur. La compétition est indispensable pour parfaire la formation du joueur, évaluer ses compétences" souligne Gérard Prêcheur qui aura 55 ans en octobre prochain. "J'ai un âge avancé, j'avais fait le tour de la formation avec les garçons et avec les filles" lorsqu'il a répondu favorablement à la proposition lyonnaise : "Une proposition de l'OL, de surcroît le plus grand club d'Europe, ambitieux, c'est une opportunité qui ne se refuse pas". Son arrivée a été l'occasion de retrouver des filles passées par Clairefontaine, dont sa nouvelle adjointe Sonia Bompastor : "Elle avait déjà une mission de responsable de la formation à l'OL. Le club avait peur qu'elle manque de disponibilité mais j'ai insisté" précise Gérard Prêcheur. Un choix motivé par les qualités de celles qu'il a connue lors de son passage au Pôle France. "Elle a des qualités d'adjointe, c'est une personne compétente, loyale, et qui a une expérience internationale avec l'équipe de France et en club. C'était l'une des meilleures défenseures au Monde, j'ai une totale confiance en elle. On a déjà travaillé 4-5 ans ensemble, je suis très content de ce choix".
En dehors du staff, l'OL n'a pas connu beaucoup de mouvements en conservant 90% de son effectif. Après les départs de Viguier et Rapinoe en cours de saison, Tonazzi et plus récemment Peyraud Magnin sont parties. "Tout le reste de l'équipe a été conservé. Sur le plan défensif, il y a des joueuses de qualité (Kumagai, Renard, Petit), maintenant il y a des jeunes qui arrivent" précise l'entraîneur lorsque l'on évoque qu'avec la blessure Mélissa Plaza, l'effectif sera restreint. Mais Gérard Prêcheur veut aussi miser sur les jeunes (Périsset, Carage) même si elles ne sont pas encore en pleine maturité sur le plan international. Et puis il existe les éventualités de replacer Henry et Dickenmann aux postes défensifs si le besoin se fait sentir. Offensivement, Ada Hegerberg a déjà montré ses qualités. Mais pour l'OL, il reste encore une possibilité mais si elle n'est pas à l'ordre du jour : "Il est encore envisagé de recruter mais il faut qu'il y ait une valeur ajoutée. Il ne faut pas prendre pour prendre".

Ada Hegerberg, une jeune attaquante prometteuse
Ada Hegerberg, une jeune attaquante prometteuse
L’objectif
L'OL veut garder son titre national et Gérard Prêcheur fraîchement arrivé est aussi dans la même dynamique : "Le club est en haut depuis dix ans. Il y a des ambitions auxquelles j'adhère". Lorsque l'on évoque l'éventualité de jouer le PSG en huitième de finale de Ligue des champions, Gérard Prêcheur n'en est pas encore là rappelant que d'ici là, il faudra jouer des équipes comme Guingamp, Montpellier, Juvisy, PSG ou encore Brescia en Ligue des Champions. Pour autant, le club voudra faire beaucoup mieux que l'an passé au niveau européen.

La préparation
Gérard Prêcheur a pu se préparer tranquillement avec ses joueuses profitant de l'absence de compétition internationale pour les A contrairement aux trois saisons précédentes : "On avait une opportunité cette année d'avoir une véritable préparation alors qu'à chaque fois, elle est tronquée par les échéances internationales. On a pu travaillé dans le domaine athlétique, et tout le monde est au même niveau". Après avoir remporté la Valais Cup face au PSG début août, l'OL a disputé une rencontre face à Albi puis avec un effectif réduit contre Nîmes. Dimanche dernier, c'est contre les U16 de l'OL que l'équipe s'est imposée 2 à 1.

La phrase du coach
A propos des évolutions de la D1 féminine depuis son passage avec l'équipe du CNFE : "Il y a une belle évolution. Il y a eu une politique de formation mise en place par la FFF. Il y a une meilleure connaissance du jeu qui est bien organisé même si ce n'est pas encore suffisant"

La joueuse à suivre
Ada Hegerberg. Malgré son jeune âge (19 ans), l'internationale A norvégienne a trouvé rapidement ses marques sous le maillot lyonnais notamment lors de la Valais Cup. Un espoir à suivre.

Le chiffre
8. C'est le nombre de titres que Lyon compte à son palmarès. Un record !

Les mouvements

Arrivées : Gérard Prêcheur (entraîneur, CNFE), Méline Gérard (AS St-Etienne), Ada Hegerberg (1. FFC Turbine Potsdam, All)
Départs : Patrice Lair (entraîneur), Laëtitia Tonazzi (Montpellier HSC), Pauline Peyraud-Magnin (FF Issy)

L'EFFECTIF

Gardiennes : 1-Cindy PERRAULT, 16-Sarah BOUHADDI, 30-Méline GERARD
Défenseures : 17-Corine PETIT, 3-Wendie RENARD, 5-Saki KUMAGAI, 2-Noémie CARAGE, 13-Mélissa PLAZA, 19-Eve PERISSET
Milieux de terrain : 21-Lara DICKENMANN, 7-Amel MAJRI, 6-Amandine HENRY, 15-Elise BUSSAGLIA, 10-Louisa NECIB, 23-Camille ABILY, 4-Makan TRAORE
Attaquantes : 8-Lotta SCHELIN, 9-Eugénie LE SOMMER, 12-Elodie THOMIS, 14-Ada HEGERBERG, 11-Lucie PINGEON
L'EFFECTIF SUR FOOTOFEMININ.FR

Staff
Entraîneur : Gérard Prêcheur
Adjointe : Sonia Bompastor
Entraîneur des gardiennes : Yoann Vivier
Préparateur physique : Toru Ota
Médecin : Yann Fournier
Kinésithérapeutes : Yannick Millet et Guillaume Morel
Intendant : Roger Vignat

Vendredi 29 Août 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :