Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Inédit - Une saison en chiffres (partie II)

Suite de la série de stats et chiffres de cette saison de Division 1 avec un nouveau bilan...



Manon Le Dins a marqué le jour de son anniversaire (photo Photo Vincent Gaudillat)
Manon Le Dins a marqué le jour de son anniversaire (photo Photo Vincent Gaudillat)
A la découverte de la D1
Cette saison, 107 joueuses ont évolué pour la première fois dans le championnat de France de D1. Une liste longue se mêle de jeunes joueuses aux expérimentées internationales venues découvrir la D1. Les trois promus se partagent la part belle avec 16 néophytes à Metz, 13 à Issy et Albi. Derrière suivent le PSG (11), Arras (9), St Etienne, Soyaux, Guingamp (8), Rodez, Lyon (7), Montpellier (6) et Juvisy ferme la marche avec une seule nouvelle joueuse qui a découvert la D1 (Laurie Teinturier).

Julie, prénom prédestiné
Julie est le prénom le plus usité en D1 cette saison. 10 joueuses le portaient, et devancent les Marion avec 8 unités et les Charlotte (7). Avec tous les déclinaisons possibles, 208 prénoms différents sur 316 joueuses différentes.

Buteuse et bougies !
Une seule joueuse a marqué le jour de son anniversaire. Il s'agit de Manon Le Dins lors du match Issy - Guingamp le 16 novembre dernier, le jour de ses 19 ans. Elles ne sont que huit à avoir joué le jour de leur anniversaire (Amandine Henry, Corine Petit (Lyon, Anne-Marie Banuta (Rodez), Laurence L'Huillier (Metz), Léonie Fleury (Saint-Etienne), Sarah Boudaoud et Yasmine Boufaroua (Issy))

Nelly Guilbert, la "doyenne"

17 ans, l'âge le plus représenté en D1
Le graphique parle de lui-même, lorsque l'on cumule les joueuses par leur âge en début de saison, les joueuses de 17 et 18 ans sont en très grande majorité. Le graphique montre ensuite une certaine équité sur les joueuses de 20 à 26 ans, à l'exception des joueuses de 22 ans. Puis le nombre diminue de moitié entre 27 et 29 ans....
A l'ouverture du championnat, Angéline Da Costa (joueuse U16 d'Albi) n'avait que 14 ans puisqu'elle a fêté ses 15 ans le 26 septembre. C'est la joueuse la plus jeune qui a débuté en D1 à 15,4 ans, le 22 février dernier. Elle devance Lisa Fragoli (16 ans et 1 mois, Arras), puis deux gardiennes Camille Pecharman (16 ans et 2 mois, Montpellier), Jade Lebastard (16 ans et 7 mois, Guingamp).

Nelly Guilbert succède à Sandrine Soubeyrand
A l'autre bout de ce classement, Nelly Guilbert a pris la succession de Sandrine Soubeyrand pour la joueuse la plus âgée. Mais la Juvisienne n'avait que 35 ans et 8 mois samedi dernier à Soyaux. L'autre joueuse qui la suivait dans cette liste est Marina Pascaud qui était présente sur la même pelouse et qui a annoncé l'arrêt de sa carrière en D1 à 12 jours seulement de ses 35 ans. Sabrina Viguier (34 ans et 4 mois), Laëtitia Tonazzi (34 ans et 3 mois) et la Brésilienne Simone (34 ans et 3 mois) suivent.

Sandrine Brétigny, 12 entrées en jeu !

Sandrine Brétigny a marqué 12 fois cette saison (photo ASJ Soyaux)
Sandrine Brétigny a marqué 12 fois cette saison (photo ASJ Soyaux)
Eugénie Le Sommer, remplaçante efficace
La Lyonnaise est la joueuse entrée en cours de rencontre qui a marqué le plus de buts. A cinq reprises, son entrée a été marqué par au total 8 buts. Elle devance Valérie Gauvin avec 3 entrées pour 6 buts, et Marie-Laure Delie avec 3 entrées pour 4 buts.

Sandrine Brétigny, le joker
La Juvisienne, auteur d'un triplé pour le dernier match à Soyaux, a été la joueuse qui est le plus entrée en jeu cette saison. A 12 reprises, elle a remplacé une de ses partenaires. Elle devance cinq joueuses à 10 entrées (Valérie Gauvin (Montpellier), Corine Petit (Lyon), Julie Machart (Juvisy), Jessica Gomes (Metz) et Leïla Iloudje (Arras).

Sur le banc
Le poste de gardiennes remplaçantes est forcément celui qui amène à rester le plus souvent sur le banc sans entrer en jeu. Maryne Gignoux (Guingamp) et Méline Gérard (Lyon) ont été dans ce cas à 16 reprises. Katherine Linn (Issy) et Andréa Burtin (Metz) l'ont été à 15 occasions. Suivent ensuite Olesya Arsenyeva (Juvisy), 12 fois et Alexandra Saint-Jours (Albi) avec 11 fois. Les 13 premières places sont occupées par des gardiennes. C'est Annike Krahn (PSG) avec 7 non-entrées qui est la joueuse de champ la plus fréquemment restée assise.

Seulement 20 joueuses à Juvisy

32 Arrageoises
Le relégué Arras est le club qui aura fait participer le plus grand nombre de joueuses cette saison en D1 avec 32 ! Mais Soyaux n'est qu'à une longueur avec 31 notamment grâce aux deux matchs en semaine, puis Issy (30) et Saint-Etienne (29). A l'inverse, Juvisy a fait participer un groupe restreint de 20 joueuses, Metz (22), Montpellier (23) ou encore Lyon (24).

Ça cartonne
Charlotte Bilbault (Soyaux) et Marie Papaix (Metz) ont été les joueuses plus sanctionnées cette saison avec 1 rouge et 4 jaunes. Quatre joueuses ont pour leur part 5 avertissements : Marine Dafeur (Guingamp), Marie-Charlotte Léger (Metz) et Elodie Martins (Metz).

Sébastien Duret et CHR$

Mercredi 13 Mai 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :
#D1F - Le Mag n°8

#D1F - Le Mag n°8 - 03/11/2018