Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - LYON 22/22, JUVISY sur le podium, les coups d'éclat de MONTPELLIER et METZ

Les Lyonnaises n'ont pas fléchi lors de la dernière manche de la saison et réussissent le sans-faute. Juvisy garde la troisième place convoitée par Montpellier et Guingamp. Metz, relégué, termine sur une bonne note alors que Rodez prend la septième place.



Le triplé de Brétigny permet à Juvisy de rester troisième (photo Alain Morel)
Le triplé de Brétigny permet à Juvisy de rester troisième (photo Alain Morel)

Lyon réalise le sans-faute

Saki Kumagai et l'OL terminent par un succès trois buts à zéro (photo Sébastien Duret)
Saki Kumagai et l'OL terminent par un succès trois buts à zéro (photo Sébastien Duret)
Sur la pelouse de Fred Aubert devant plus de 2500 spectateurs, les Lyonnaises ont une nouvelle fois ramené la victoire. Mais celle-ci ne fut pas aussi simple à obtenir que la précédente face à Arras. L'ancienne gardienne lyonnaise Emmeline Mainguy a en effet longtemps repoussé l'échéance.
C'est à la 44e minute qu'elle devait s'incliner une première fois. Sur un corner frappé par Eve Périsset, le ballon était boxé par la gardienne mais revenait sur Lotta Schelin qui plaçait une volée du droit côté opposé. L'attaquante suédoise assurait un peu plus son statut de meilleure buteuse.
L'En Avant craquait une seconde fois avant le repos. Un nouveau corner d'Eve Périsset, Lotta Schelin reprenait au premier poteau (0-2, 45+3'). A la reprise, Lyon enfonçait le clou lorsque Lotta Schelin servait Eugénie Le Sommer sur le côté droit qui se défaisait de la gardienne pour marquer dans le but vide (0-3, 48'). Sept minutes plus tard, Ami Otaki quittait le terrain. La Guingampaise mettait à cette occasion un terme à sa carrière de joueuse.
Le score allait ensuite en rester là et Lyon finissait ainsi la saison avec 147 buts (nouveau record), 22 victoires en autant de matchs.

Le PSG, la tête à Berlin

149e but en D1 pour Marie-Laure Delie qui disputait son 200e match à ce niveau (photo Jean-Luc Martinet)
149e but en D1 pour Marie-Laure Delie qui disputait son 200e match à ce niveau (photo Jean-Luc Martinet)
Même si l'équipe parisienne n'était pas au complet avec les absences de Shirley Cruz, Jessica Houara, Sabrina Delannoy, Kenza Dali, Annike Krahn ou encore Katarzyna Kiedrzynek sur le banc, Farid Benstiti alignait Laura Georges et Josephine Henning rétablies, mais aussi Caroline Seger et Kheira Hamraoui, suspendues jeudi prochain pour la finale de la Ligue des Champions.
A cinq jours de ce dernier rendez-vous de la saison face à Frankfurt, il fallait préserver l'effectif déjà diminuées par des blessures (Fatmire Alushi...) mais aussi donner du temps de jeu aux retours de blessure.
C'est donc dans ce contexte face à une équipe d'Arras blessée par la lourde défaite à Gerland (0-14) que le match débutait.
Cela s'est ressenti sur le terrain car les Arrageoises pour le dernier match dans l'élite ont été courageuses tenant le 0-0 au delà de l'heure de jeu. Il s'en est fallu d'une frappe de 20 m de Kheira Hamraoui pour que la situation se débloque (0-1, 63').
Neuf minutes plus tard, Marie-Laure Delie qui disputait son 200e match en D1, était à la réception d'un centre d'Ouleymata Sarr (0-2, 72').
Le match connaissait sur une interruption de quelques minutes en raison de fumigènes de supporters parisiens. Mais la rencontre allait à son terme avec un PSG à dix (Laura Georges ayant préféré ne pas finir le match pour ne pas se blesser) qui inscrivait un dernier but par Anissa Lahmari qui profitait d'un ballon perdu pour marquer son premier but en D1 (0-3, 90+3').

Juvisy garde sa place sur le podium

Pour son dernier match, Marina Pascaud a eu le droit à une haie d'honneur émouvante (photo Alain Morel)
Pour son dernier match, Marina Pascaud a eu le droit à une haie d'honneur émouvante (photo Alain Morel)
Après les deux revers contre Montpellier, Juvisy voyait sa troisième place menacée avant cette dernière journée de championnat. Mais le doute fut vite levé grâce à une Sandrine Brétigny en grande forme. Titulaire, l'attaquante reprenait un centre après seulement 18 minutes (0-1). Elle s'offrait le doublé avant la pause d'un lob parfaitement ajusté sur Amandine Guérin (0-2, 43').
En seconde période, sur un penalty obtenu par Janice Cayman, elle venait exécuter la sentence (0-3, 68'). La fin de match était marquée par l'émouvante sortie de Marina Pascaud. La fidèle capitaine de Soyaux sortait sous une haie d'honneur des deux équipes pour le dernier match de sa carrière.
Les larmes aux yeux (photo), c'est un bel hommage qui lui était rendu. Sur le terrain, Charlotte Bilbault, future juvisienne, venait inquiéter Céline Deville mais le score ne bougeait pas et Juvisy gardait ainsi sa troisième place.

Montpellier cartonne

Marion Torrent a ouvert le score (photo MHSC)
Marion Torrent a ouvert le score (photo MHSC)
Montpellier a fini la saison en trombe et a infligé un 9-0 à Issy, relégué en D2, sur le terrain d'Honneur Mama Ouattara. Mises sur orbite par un corner de Claire Lavogez repris par Marion Torrent (1-0, 17'), les Montpelliéraines pouvaient encore remercier Claire Lavogez qui honorait son dernier match avec le MHSC.
Cinq minutes plus tard, son coup franc s'écraisait sur la barre mais Linda Sembrant avait bien suivi (2-0, 22'). Sofia Jakobsson avait la pause ouvrait son compteur (3-0, 45').
La seconde période allait être terrible pour les Isséennes. Valérie Gauvin, Sofia Jakobsson inscrivaient des triplés en étant également passeuse, tout comme Claire Lavogez à nouveau passeuse avant de sortir sous une haie d'honneur de ses partenaires.
Le dernier but intervenait en fin de rencontre sur une frappe de Viviane Asseyi déviée par Adeline Rousseau contre son camp (9-0). Montpellier finit la saison en trombe et chipe finalement la quatrième place à Guingamp.

Le RAF prend la 7e place, Metz force sept

Metz a cartonné ce samedi mais sera en D2 la saison prochaine au contraire d'Albi
Metz a cartonné ce samedi mais sera en D2 la saison prochaine au contraire d'Albi
Dans la seconde moitié de tableau, Rodez a réussi une nouvelle fois à domicile à mettre à mal les Stéphanoises. C'est Flavie Lemaitre dans les arrêts de jeu de la rencontre qui a offert la victoire 1-0 à son équipe en trompant Mylène Chavas.
Une dernière victoire pour l'entraîneur Nicolas Bach avant son départ et un but qui offre du même coup la septième place au classement et un total de 46 points pour son équipe.
Une régularité aveyronnaise qui se poursuit chaque saison (2 fois 45 points, 3 fois 46 points !). Les Amazones déjà assurées du maintien n'ont pas réussi à se rattraper du match aller où elles s'étaient déjà inclinées 4-1. L'essentiel était déjà cependant là avec le maintien.


Les supporters lyonnais remercient Elise Bussaglia et Lara Dickenmann avant leur départ pour Wolfsburg (photo Sébastien Duret)
Les supporters lyonnais remercient Elise Bussaglia et Lara Dickenmann avant leur départ pour Wolfsburg (photo Sébastien Duret)


Dimanche 10 Mai 2015
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :