Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - les statistiques de la 13e journée

Chaque semaine, Footoféminin vous propose de revenir sur la dernière journée de championnat en ressortant une statistique ou prestation forte par match.



OL 5-0 Paris FC : les Lyonnaises trouvent le cadre

Cela faisait longtemps que le champion sortant n’avait plus sorti une période aussi aboutie. Sur le terrain du Paris FC vendredi soir, l’OL a su faire l’étalage de toute sa puissance offensive, notamment dans le premier acte, pour battre son adversaire et continuer sa poursuite du PSG. Avec 69% de tirs cadrés (16 frappes dont 11 dans le cadre), les joueuses de Jean-Luc Vasseur ont sorti leur plus haut taux de précision cette saison.

De plus, elles n’ont cette fois-ci pas eu besoin des coups de pieds arrêtés : seulement cinq corners obtenus pour deux tirs, soit leur plus faible total en 2020-2021. Preuve supplémentaire de cette efficacité, les Fenottes ne sont rentrées qu’à 19 reprises dans la surface adverse sur cette rencontre pour marquer leurs cinq buts. Il faut remonter à la défaite au Parc des Princes en novembre (0-1) pour trouver trace d’un chiffre aussi faible dans ce secteur.
Les 16 tirs de l’OL sur ce match (point = cadré / X = non-cadré ou contré).
Les 16 tirs de l’OL sur ce match (point = cadré / X = non-cadré ou contré).

Guingamp 0-5 PSG : Baltimore guide ses coéquipières

De son côté, le PSG n’a pas non plus connu de difficulté face à Guingamp. Les joueuses d’Olivier Echouafni, habituées à bien entamer leurs rencontres en championnat (27% des buts parisiens inscrits dans les 20 premières minutes cette saison), ont pu compter en prime sur une Sandy Baltimore toujours en forme.

Avec à nouveau un but et une passe décisive sur ce match, en plus de ses 4 passes clés réussies et de ses 5 occasions crées (plus hauts totaux de la J13), elle a montré qu’elle formait avec Diani et Katoto un trio redoutable. Elle a également confirmé qu’elle restait la meilleure dribbleuse parisienne en D1 cette saison (6 dribbles tentés pour 5 réussis sur la rencontre). L’attaquante a des arguments à faire valoir à l’approche de la prochaine liste des Bleues.
Le but et la passe décisive de Baltimore, en plus de ses 6 dribbles tentés face à Guingamp.
Le but et la passe décisive de Baltimore, en plus de ses 6 dribbles tentés face à Guingamp.

Montpellier 0-0 Fleury : des fautes et un record

Dans la course au podium, le MHSC pourrait bien avoir perdu gros en deux semaines. Après la claque reçue à Guingamp (1-4), les Montpelliéraines n’ont pas réussi à se défaire de Fleury, concurrent direct. Mais comme bien souvent cette saison, le club héraultais a surtout eu du mal à rester discipliné. Avec 18 fautes concédées sur la rencontre, il détient le plus haut total dans ce secteur sur la J13. Il faut même remonter en octobre pour trouver trace des deux seules rencontres où les Sudistes ont été plus fautives (contre le Paris FC et Reims avec 22 et 20 fautes).

Mais surtout, grâce aux trois cartons jaunes pris en plus du rouge de Skorvankova, Montpellier signe un record de cartons pour une équipe sur une saison de D1 depuis que Footoféminin les comptabilise, soit au moins 21 ans (35 jaunes + 2 jaunes menant au rouge). La milieu slovaque (5 jaunes, 1 rouge) en a d’ailleurs profité pour rejoindre sa coéquipière Marion Torrent (6 jaunes, 1 rouge) au sommet du classement des joueuses les plus sanctionnées cette saison.
Les 18 fautes montpelliéraines face à Fleury.
Les 18 fautes montpelliéraines face à Fleury.

Bordeaux 7-1 Reims : Shaw continue d’affoler les compteurs

Autre prétendant à la troisième place, Bordeaux a lui profité de son samedi pour signer le plus large succès de son histoire en D1 Arkema face à Reims. Contrairement à l’aller, les Bordelaises ne se sont pas laissé reprendre cette fois, grâce notamment à une Khadija Shaw qui a signé son troisième triplé de la saison.

En feu, l’avant-centre a confirmé qu’elle n’était pas la meilleure buteuse du championnat par hasard : 6 tirs dont 5 cadrés pour trois buts (plus hauts totaux de la J13) sans compter ses deux passes clés ou encore ses 7 dribbles réussis sur 8 tentés (record de la J13). Intenable, la Jamaïcaine en est désormais à 17 buts en championnat. Il faut remonter à 2017-2018 pour voir une joueuse atteindre un tel total à ce stade de la saison (Hegerberg avec 21 buts). Hors OL, il faut même remonter à 2005-2006 (Pichon avec 23 buts).
Les 5 tirs cadrés et les 7 dribbles réussis par Shaw face à Reims.
Les 5 tirs cadrés et les 7 dribbles réussis par Shaw face à Reims.

Dijon 3-2 Soyaux : les Sojaldiciennes attendront encore

L’ASJ Soyaux va devoir se montrer patient avant de renouer avec le succès. Dans le match le plus animé de cette journée sur la pelouse de Dijon, les joueuses de Laurent Mortel ont en effet bien cru que la réussite leur souriait enfin. Malgré un manque de précision toujours présent offensivement (7 tirs pour 2 cadrés, 1,03 xG*), elles ont montré un visage plus solide qu’avant la trêve dans le jeu : avec 21 récupérations dans le camp adverse et 16 entrées dans la surface, Soyaux est la meilleure équipe dans ces secteurs derrière le top 3.

Mais le sentiment général lui ne trompe pas : avec un nombre record d’interceptions (63) et de duels défensifs disputés (102 dont 47% remportés) sur cette J13 en plus du fait d’être battu dans la possession (46%), les visiteuses ont laissé les principales intentions à Dijon, qui a su revenir et profiter des failles connues de l’ASJS pour faire la différence. La série noire de Soyaux se poursuit (9 matchs sans victoire), ce dernier plongeant dans la zone rouge.
Les 63 interceptions de Soyaux face à Dijon, majoritaire dans son propre camp.
Les 63 interceptions de Soyaux face à Dijon, majoritaire dans son propre camp.

Le Havre 0-0 Issy : la combativité de Louis

Dans le « duel à six points » pour le maintien entre le HAC et le GPSO 92, le suspense aura duré jusqu’au bout. Même si les Franciliennes ont plus frappé (10 tirs dont 4 cadrés contre 3 pour 2 cadrés côté HAC), ces dernières n’ont pas été forcément dangereuses (0,73 xG contre 0,27). Les Havraises pensaient même avoir fait le plus dur dans les dernières secondes, Thorvaldsdóttir voyant son but être refusé pour un hors-jeu inexistant.

Mais dans ce match très disputé, Kethna Louis a été le symbole de cette combativité havraise : 27 duels disputés pour 19 remportés (plus hauts totaux de la J13) en plus de 4 récupérations, 3 interceptions et 7 dribbles tentés pour 5 réussis. La milieu est même l’une des rares joueuses du club normand à avoir frappé au but. Sa prestation n’aura toutefois pas suffi à son équipe pour remporter son premier match depuis… la première journée.
Les 19 duels remportés par Louis face à Issy.
Les 19 duels remportés par Louis face à Issy.

Toutes les statistiques de cet article sont fournies par notre partenaire InStat Football : https://instatsport.com

*xG : Expected Goals, soit le nombre de buts que l’équipe aurait dû marquer en fonction de la probabilité que ses tirs se transforment en buts (calculée grâce à divers facteurs).


Vendredi 5 Février 2021
Daniel Marques


1.Posté par biloute le 06/02/2021 08:50
quand on voit les fautes reellement faites par le MHSC on est en droit de se demander si les instances arbitrales n'ont pas reçu des consignes de mme Georges pour punir le MHSC suite aux declarations l'année derniere sur la faiblesse de l'arbitrage français.


Dans la même rubrique :