Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J20 : MONTPELLIER et BORDEAUX s'accrochent à des destins croisés, le PSG talonne, l'OL champion ce lundi ?

Les rencontres disputées ce dimanche ont vu les nettes victoires des Montpelliéraines et des Parisiennes qui luttent pour une place européenne. Lyon qui joue ce lundi a l'occasion d'être sacré champion.



Gauvin a été décisive devant Metz (photo MHSC)
Gauvin a été décisive devant Metz (photo MHSC)
Les Lyonnaises n'ont pas été sacrées championnes de France dès ce dimanche. Il fallait pour cela que Montpellier et le PSG ne gagnent pas leur rencontre. C'est tout le contraire qui s'est produit et la logique a été respectée. Les Montpelliéraines accueillaient une équipe messine en lutte pour le maintien, et qui restait sur une défaite mercredi face au PSG (0-2). En pleine confiance et restant sur un net succès devant Saint-Etienne (8-0), l'équipe de Jean-Louis Saez voyait Gauvin ouvrir le score avant même le quart d'heure de jeu sur un service de Cayman. La domination se confirmait avec le but juste avant la pause de Dekker qui faisait parler sa grandeur sur corner (2-0, 43'). Maitre à jouer sur les coups de pied arrêtés, Toletti permettait à la Néerlandaise de récidiver en fin de match, alors que Léger à peine entrée en faisait de même de la tête. Juste avant de sortir, Gauvin avait marqué le troisième but, Thomas y allant aussi de son but. Une efficacité offensive qui permet aux Montpelliéraines d'être la deuxième attaque du championnat.

Le PSG enchaîne cette semaine

Cristiane, Morroni et Lawrence (photo PSG.fr)
Cristiane, Morroni et Lawrence (photo PSG.fr)
Son poursuivant, le PSG, n'a pas fait aussi large comme victoire mais les Parisiennes ont maîtrisé leur deuxième rencontre de la semaine. Grâce tout d'abord à l'ouverture du score rapide de Cristiane qui plaçait une demi-volée en lucarne (1-0, 4'). La gardienne canadienne Lambert tentait d'éviter le pire mais ne pouvait empêcher sa partenaire Gouineau de marquer contre son camp sur un centre dévié de Périsset (2-0, 22'). Juste avant la pause, Geurts devait réaliser un arrêt devant un coup franc de Rouzies. Après deux changements à la pause, et une équipe plus offensive avec une défense à trois, le PSG continuait à presser un adversaire accrocheur qui pliait devant Delie servie par Morroni. Dix minutes plus tard, Lawrence jouait l'offensive sur un ballon de Cristiane pour le quatrième but. Jusqu'au bout, les Parisiennes mettaient la pression sur le but albigeois mais l'addition s'arrêtait à 4-0.

Bordeaux sur le fil

Duel accroché entre les deux promus aux destins croisés (photo OM)
Duel accroché entre les deux promus aux destins croisés (photo OM)
La troisième rencontre de ce dimanche aura été la plus indécise du jour. Après le match nul à l'aller entre Bordeaux et l'OM, le match retour aura laissé planer un nouveau score de parité entre une équipe marseillaise qui pouvait assurer sa quatrième place, et celle de Bordeaux qui peut encore espérer le maintien.
Face à Lyon, les Bordelaises n'avaient cédé qu'à dix minutes du terme sur coup franc. Cette fois-ci, elles ont tenu dans une rencontre où seule la victoire comptait. La rencontre était marquée par beaucoup de déchets techniques en raison notamment du vent qui perturbait le bon déroulement. Ce sont les Bordelaises qui allaient avoir coup sur coup deux occasions par Lardez et Laurent obligeant Peyraud-Magnin à sortir le grand jeu (34e). L'OM se montrait plus à l'aise avec le vent favorable et Elisor trouvait la barre (48e). Mais Bordeaux était aussi dangereux sur quelques contres. L'engagement est important et Pizzala allait en faire les frais expulsé à un quart d'heure de la fin. Déjà privé de Coton-Pélagie, blessée, l'OM ne se laissait pas abattre, jusqu'au contre assassin de Laurent. Un but qui redonne plein d'espoirs à Bordeaux revenu à un point de Saint-Etienne. (résumé vidéo)

>> LES COMPOS ET CLASSEMENT APRES LA 20e JOURNEE
>> LES RESULTATS DE DIMANCHE
>> LES RESULTATS DE SAMEDI

Un nul suffit à Lyon pour être champion

Avec cinq points d'avance sur Montpellier et six sur le PSG, Lyon a besoin de gagner ce lundi pour être sacré champion. Car tout autre résultat permettrait encore mathématiquement à ses poursuivants de pouvoir revenir à la hauteur si Lyon perdait ses deux derniers matchs.

Si Lyon perd, Montpellier peut dépasser Lyon pour un point, le PSG peut égaler Lyon et serait devant aux confrontations (victoire à l'aller, et donc au retour le 13 mai)
Si Lyon fait match nul, Montpellier peut égaler Lyon mais ne pourrait pas le devancer aux confrontations directes. Le PSG ne pourrait pas rattraper les sept points de retard


Lundi 8 mai 2017
Lyon (1er) - Soyaux (6e) : 16h00, à Décines-Charpieu (Stade Groupama Training Center)
Arbitre : Aurélie Cadinot
En direct sur Eurosport 2

Lundi 8 Mai 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :